#Futsal Le RCA FUTSAL (D3) basé à Moirans pourrait changer de ville !

L’équipe fanion du RCA, club communal installé à Moirans depuis 2015, serait-elle en passe de poser ses valises au gymnase Lafaille (Coublevie) pour ses matchs domicile de D3 pour la prochaine saison? C’est en tous cas l’information qui a fuité ces derniers jours. Une information qui reste à confirmer.

La RCA aura, en 6 ans, réussit l’exploit de se hisser en D3 (pré-nationale) et semblerait aujourd’hui ne pas avoir trouvé d’accord pour s’entrainer dans le gymnase communal de Moirans (le Vergeron) en semaine, puis y jouer ses matchs le samedi après-midi, l’enceinte étant occupée par d’autres associations.

Mettant la barre haute au niveau sportif, les rayés rouges, à la force de leurs résultats, souhaitaient pouvoir enfin s’y entraîner en semaine et être prioritaires pour pouvoir y jouer le samedi après-midi, comme demandé par la Laurafoot (ndlr la ligue de football régionale), une exigence assez conforme avec le niveau sportif atteint.

Jusqu’à présent, les équipes séniors du club devaient en effet jongler entre plusieurs gymnases (dont Beghin à Centr’Alp), et notamment jouer le dimanche soir au Vergeron sous dérogation des instances du football régional, à 18h00.

Selon nos sources, et malgré les multiples demandes officielles du club, la Ville de Moirans n’aurait à ce jour toujours pas tranché pour faire du Vergeron à la fois le gymnase d’entraînement et de matchs d’un RCA qui évoluera au haut-niveau; l’incertitude concernant les samedis ayant aussi poussé le club à envisager la piste Lafaille de Coublevie pour y jouer leurs matchs officiels, faute de mieux, afin d’être en conformité avec les instances et pour plus de confort pour recevoir des équipes visiteuses venant de loin.

Si cela se concrétisait, cela serait un véritable coup dur pour l’animation de la cité moirannaise, le public ayant trouvé en les chaudes soirées du Vergeron un véritable motif de fierté et de convivialité.

futsal-rcaf-mda_2833-1

Quid de la venue de Clermont-Ferrand, de Cournon ou de l’Olympique Lyonnais? Quelle enceinte aura le privilège de voir étonnant l’étonnant promu, plus petit poucet de la compétition, qui a fait le choix de rester un club communal (l’activité futsal existe à Moirans depuis le début des années 80).

Les prochaines semaines livreront un épilogue intéressant, plusieurs communes, dont certaines hors du pays voironnais, ayant montré, toujours selon nos informations, leur intérêt pour accueillir des renards ambitieux. Des renards qui n’auraient aujourd’hui aucune assurance en matière de créneaux communaux ou de logistique (transport, bureau), ce qui reste une véritable énigme pour un club à ce niveau.

Contactés par nos soins, les responsables du club n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet, préférant « se concentrer sur d’autres questions prioritaires » tels que « les projets (en cours) de création d’une nouvelle catégorie jeunes ou la finalisation d’un véritable budget digne de la D3 » (la subvention communale est … de 700 Euros par saison).

C’est tout le mal que l’on souhaite au RCA qui va faire rayonner sa commune dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes.

futsal-rcaf-mda_2896-1

 

 

MRB