#ProD2 Le VRDR enchaine à Carcassonne

Le VRDR est venu à bout de Carcassonne (38-22) et enchaine une troisième victoire consécutive lui permettant de sortir de la zone de relégation. 

Après Vannes la semaine passée, le VRDR se coltinait un autre joli morceau du championnat de ProD2. L’US Carcassonne, huitième, fait partie des équipes en forme du moment et est encore en course pour les phases finales. Une rencontre donc loin d’être dénuée d’enjeu et qui promettait une belle bataille. Une lutte qui se déroulera sous un fort vent en faveur des Drômois lors de la première mi-temps. Et si ce sont bien les Damiers qui ont inscrits les trois premiers points de la partie, les Audois ont su répliquer par un essai marqué le troisième ligne aile Doumenc. Plus agressifs et efficaces sur les rucks, les joueurs de Christian Labit auraient même pu – dû ? – inscrire un essai dans la foulée si l’arrière McMahon n’avait pas commis un en-avant à cinq mètres de l’en-but.

Un manqué qui coûtera cher puisque quelques minutes plus tard sur un lancer en touche volé par Alexis Armary, Nadir Bouhedjeur était servi sur son aile pour finalement mieux revenir dans le trafic et trouait l’amas de joueurs pour marquer son premier essai avec les professionnels. Mathieu Lorée, titularisé à l’ouverture suite au forfait de Lucas Chouvet initialement prévu sur la feuille de match, manquait la transformation mais réussissait toutes les pénalités que son pack, largement dominateur en mêlée, lui offrait.

Puis vint le premier tournant de la partie. Sur une attaque audoise à l’orée des 22 mètres des Drômois, Theo Hannoyer retenait grossièrement la jambe du pilier gauche Ursache qui a préféré se faire justice lui même en piétinant le poignet du deuxième ligne. Le Damier écopait d’un carton jaune pour cet acte d’anti-jeu mais le capitaine Audois voyait le rouge sortir pour ce jeu dangereux. Et alors que les Drômois avait pris le large au score grâce à la botte de Mathieu Lorée, les Audois parvenaient à tromper une nouvelle fois la défense adverse quelque peu attentiste et désorganisée pour aplatir une nouvelle fois le ballon en terre promise juste avant la mi-temps. Les Dauphinois basculaient malgré tout en tête (12-20) mais savaient qu’ils allaient jouer tout le second acte contre le vent.

Et les Carcassonnais frappaient les premiers dès le retour des vestiaires. Sur une des rares pénalités récoltés sur mêlée, les locaux revenaient dans les clous du bonus défensif après deux minutes de jeu. Les Drômois reprenaient malgré tout le contrôle du ballon et du jeu mais n’étaient pas vraiment inspirés ballon en main pour tromper la défense adverse. Heureusement, si la touche commençait à balbutier, la mêlée conservait son efficacité tout comme Mathieu Lorée qui confortait l’avance des siens. Face à des Audois une nouvelle fois sanctionnés par un carton jaune et à l’envers tactiquement au grand dam de leur entraineur, les Damiers restaient dans le camp adverse. Et sur un ballon de récupération, Théo Hannoyer parvenait à passer les bras pour transmettre la ballon sur le genou de Julien Royer. Le talonneur prolongeait au pied jusque dans l’en-but pour que Sami Zouhair puisse aplatir le deuxième essai de la partie des Damiers.

Mais piqués au vif, les Carcassonnais repartaient de plus belle et obtenaient même un essai de pénalité suite à une faute de Nadir Bouhedjeur à quelques centimètres de la ligne. A moins d’un quart d’heure de la fin de la partie, les locaux étaient à nouveau menaçants (22-28, 66′). Toutefois, les Occitans manquaient de maitrise et concédaient une nouvelle pénalité dans leurs trente mètres permettant à Mathieu Lorée de mettre les siens à l’abri d’un essai transformé à dix minutes du terme de la rencontre. De quoi se donner de l’air mais pas suffisant pour respirer à plein poumons. Ce surplus d’oxygène sera donné par Lucas Mensa, qui aplatira le troisième essai du VRDR, celui-ci synonyme de la gagne après un jeu au pied rasant bien donné par Nicolas Faure fraichement entré en jeu.

Cette troisième victoire de rang permet au VRDR de passer devant Aurillac au classement grâce aux points terrain et de s’extraire de la zone de relégation. Une première étape de franchie qu’il faudra confirmer la semaine prochaine pour le derby avec la réception de Grenoble.

MRB