#LBE Camille Depuiset (Bourg de Péage) : « J’espère cette année encore grandir et apprendre »

Camille Depuiset sera à nouveau l’une des gardiennes de Bourg de Péage l’an prochain. Pour #LSD, elle s’est confiée sur la reprise, cette intersaison particulière et sur les objectifs du club pour cette année.

Camille, comment se passe la reprise avec Bourg de Péage ? C’est dur après plusieurs mois sans pratique pure ?
La reprise se passe bien. J’ai eu beaucoup de temps pour me préparer physiquement pendant cette période de confinement. Comme toutes les préparations estivales, les séances sont physiques et compliquées parfois,. Mais le fait déjà de retrouver le groupe pour partager la galère, c’est mieux. On retouche petit à petit le ballon et ça, ça fait du bien!

Avec cette épidémie, qu’est-ce qui change au quotidien pour vous sportives de haut-niveau ?
Je pense que cette épidémie à impacté le quotidien de beaucoup de personnes. Pour beaucoup d’entre nous, nous nous sommes rendus compte que nous ne sommes pas que des handballeuses. Nous pouvons avoir d’autres activités, être à l’aise dans d’autres domaines. C’est pourquoi il faut encore plus de temps pour se remettre dans le bain et remettre la machine en route pour revenir à un quotidien handballistique « classique ». Plus la compétition approchera, plus ce sera facile de se remettre dans le bain!

Le mercato a été actif avec plusieurs arrivées de choix et de la jeunesse. Comment se passe les premiers contacts avec les recrues ?
Je pense que cette année nous avons la chance d’avoir une équipe avec de très bonne joueuses qui arrivent au club. C’est une étape importante dans le développement du club de Bourg de Péage. Nous avons la volonté de grandir, de faire un peu mieux chaque fois. C’est une chance de pouvoir s’appuyer sur des joueuses d’expérience avec un palmarès énorme derrière elles pour que nous les jeunes, puissions en tirer profit. Créer un certain équilibre d’équipe qui je pense peut-être très intéressant !

Quels seront tes objectifs personnels et les objectifs collectifs pour cette saison qui arrive ?
Mon arrivée à Bourg de Péage l’année dernière m’a permis de retrouver un peu de temps de jeu et de prendre du plaisir sur le terrain. J’espère cette année encore grandir et apprendre, me développer chaque jour un peu plus, et aider aussi l’équipe à grandir. Je pense que nous avons les moyens de faire de très belles choses cette saison, de vivre de belles émotions. Nous avons les cartes en mains !

Avant l’arrivée du COVID, tu devais participer à un stage avec France A’. C’est un objectif pour cette année ?
Il est vrai qu’avant l’arrêt de la saison et l’épidémie du COVID, j’avais été sélectionnée pour participer à un stage avec l’équipe de France A’. Malheureusement la situation a fait que nous avons dû annuler le stage. C’était une belle reconnaissance pour moi, j’espère que l’opportunité se représentera. Ce sera à moi de travailler pour et de le mériter.

As-tu un mot pour les supporters péageois qui ne vous ont pas vu depuis longtemps ?
J’ai hâte de retrouver un Vercors plein et chaud bouillant ! Même si on se doute que certaines restrictions seront encore présentes. Nous allons aussi retrouver le plaisir de jouer pour les gens et devant notre public. Le handball nous a manqué mais tout ce qu’il y a autour aussi! Les ambiances de match, les supporters, les bénévoles du club, etc. Ainsi que notre Kop Vertaco qui ne doit plus en pouvoir non plus d’attendre (rires). J’ai hâte de tous vous retrouver ! En forme et en jaune !

LSD