#TousSports Les Tops/Flops du week-end

©Cnosf/Kmsp

Qui dit week-end sportif, dit nouveau Tops/Flops !

 

Les Tops  :

  • Le BCTM fait (une nouvelle fois) tomber Toulouse !

C’est la « perf » du week-end dans le Sport Dauphinois. Les filles de Mickael Cortay ont réalisé une magnifique performance face à Toulouse (3ème) à Doyen Gosse pour signer leur troisième succès de rang à la maison, le premier de l’année 2020. Et pourtant, tout ne fût pas rose contre Toulouse. Le premier quart fût compliqué avec seulement 8 points inscrits. La suite ? Une performance de grande classe pour un succès au final de 12 points (70-58) qui permet au BCTM de se replacer dans le Top 8 du championnat, significatif de play-offs. Il faudra maintenant confirmer dès vendredi prochain avec la réception du Centre Fédéral. Attention au piège !

  • Bourg de Péage fait l’extérieur

Le Bourg de Péage Drôme Handball a pris le match qu’il fallait ce dimanche. A Merignac, dernier de la classe, les péageoises ont été à deux vitesses. D’abord bousculé par une valeureuse équipe girondine, le BDPDHB s’est ensuite réveillé pour s’imposer finalement 23-21 avec notamment une Aminata Sow en feu. Grâce à ce succès, Bourg de Péage prend ses distances avec le fond de classement. Toujours neuvième, les drômoises recevront Besançon ce samedi pour tenter de confirmer.

  • Un jeune isérois brille aux JOJ !

Le villardien Mathieu Garcia brille ! Actuellement engagé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, le jeune biathlète isérois a déjà ramené deux médailles de ce grand rendez-vous. Après avoir pris le bronze pour son entrée en lice sur l’individuel, Garcia a confirmé sa magnifique forme en se parant d’or sur le relais simple mixte en compagnie de Jeanne Richard. Avec un tir grandiose, les français ont fait la différence et ont permis de signer le deuxième titre olympique (déjà!) de cette quinzaine pour la France.

Les flops :

  • Le GF38 débute mal 2020

On aurait pu espérer meilleure entame d’année pour le GF38… Les Grenoblois qui restaient sur trois matchs sans défaite de rang ont subi la loi d’une belle d’Ajaccio. Absents des débats durant la majeure partie du match, les isérois ont marqué sur leur seul occasion dans le premier acte. Malheureusement, la seconde période débutera de la pire des façons avec un but inscrit après seulement 20 secondes de jeu. Malgré quelques occasions, en fin de match, les grenoblois ne reviendront pas et s’inclineront finalement 3 buts à 1. Une performance à oublier à l’heure de recevoir Chambly ce vendredi.

  • Le GVUC passe au travers

Un match « sans ». Voilà ce qui est arrivé aux grenoblois ce samedi à Malherbe. Face à Amiens, une équipe qui lutte pour les play-offs, les iséroisont eu du mal à exister. En difficulté à la réception et auteur de nombreuses fautes directs, le GVUC n’aura réussi à faire trembler les picards que dans le dernier set de la partie. Trop tard.. Une défaite 3-0 (21:25, 18:25, 23:25) qui laisse des regrets aux grenoblois avant deux matchs décisifs pour l’avenir à Villejuif et contre Marseille !

  • La dernière chance est passée pour l’US2Ponts

C’était quasiment le match de la dernière chance, l’US 2 Ponts s’est malheureusement une nouvelle fois inclinée.. A Aix les Bains, les pontois auront montré de bonnes choses mais auront manqué d’efficacité. Après une première demi-heure très compliquée, les isérois sont finalement revenus aux vestiaires qu’avec cinq petits points de retard sur les savoyards. De quoi donner du baume au coeur et de l’espoir à l’US2P qui dominera sans marquer quasiment l’intégralité de la seconde période. Malheureusement, l’efficacité sera savoyarde qui s’impose finalement avec le bonus offensif en poche. Avec 14 points de retard, Pont de Claix est désormais distancé dans la course au maintien avant de recevoir Romans la semaine prochaine.

 

 

 

CERFrance