#N3 Antoine Bon (FCBJ) : « Bourgoin a un projet très ambitieux »

Dernière recrue du FCBJ, Antoine Bon retrouve la Rhône-Alpes après trois ans à Jura Sud (N2). Pour #LSD, il nous explique son choix, revient sur son parcours tout en se projetant sur la prochaine saison.

Peux-tu nous parler de tes dernières années à Jura Sud où tu as évolué en National 2 ?
J’ai passé trois saisons à Jura Sud après un passage par Bourg-Péronnas. La première année, je suis arrivé en tant que jeune et il fallait que je me fasse ma place. J’ai mis quelques mois à trouver ma place avant de terminer de Janvier à Juin en titulaire. Les deux saisons qui ont suivi, j’étais titulaire en jouant majoritairement 90 minutes. Avec Jura-Sud, j’ai fait deux années et demi de pleines.

Tu as décidé de rejoindre l’étage du dessous en N3 LAuRA. Que penses-tu d’abord de ce championnat ?
Je ne connais pas du tout au niveau du jeu et du football en lui-même. Après, j’ai des connaissances chez les coachs, les joueurs et les clubs. Je sais que ce sera une poule hyper relevée car chaque équipe s’est bien renforcée. Ce sera un championnat d’un très bon niveau N3 voire même de niveau N2.

Qu’est-ce qui t’a plu dans le discours du FCBJ pour accepter de les rejoindre ?
J’avais déjà vu le projet 2025 pour monter en National 1. Bourgoin a un projet très ambitieux dans un club que je connais bien. Je suis originaire de St Bonnet de Mûre et j’ai donc régulièrement joué contre le FCBJ. L’arrivée des nouveaux présidents, du nouveau staff technique montre les ambitions. Le discours m’a totalement convaincu. Je suis jeune et je voulais rentrer dans un projet ambitieux qui veut monter les échelons.

Le fait de jouer au Stade Pierre Rajon a été un plus dans ta signature ?
Jouer dans un stade à quatre tribunes,  tout le monde n’a pas la chance d’avoir cela. On va devoir être solide à la maison pour montrer qu’on mérite de jouer dans un stade pareil.

Comment se passe ce début de préparation après plusieurs mois d’inactivité ?
Cela se passe très bien. Le staff a bien géré la préparation avec une montée en puissance progressive. C’était important suite à la longueur de l’inactivité. On commence maintenant à rentrer dans le vif du sujet avec un vrai rythme de préparation. C’est palpitant et c’est très plaisant de retrouver les sensations sur le terrain.

Que peut-on te souhaiter pour cette saison ?
Je veux enchaîner tout en étant le plus performant possible individuellement et collectivement. Après, je voudrais accrocher quelque chose que ce soit en championnat ou en Coupe de France pour avoir une récompense collective à la fin de saison.

 

MRB