Fabrice Ferrand (Fontaine Escrime) : « Nous avons eu une grande solidarité de nos adhérents »

Maître d’armes du Fontaine Escrime, Fabrice Ferrand s’est confié à #LSD. Avenir de l’escrime, solidarité, il nous dit tout.

Comment s’est passé le confinement au Fontaine Escrime ?
On a arrêté comme tout le monde le 15 mars. Il n’y a plus de compétitions et notamment pas de championnats de France. Ils sont décalés à l’Automne 2020. Avec nos adhérents, on a essayé de garder le contact en proposant de garder la forme à domicile. En sortie de confinement, on a proposé des séances en extérieur basées sur la préparation physique et la remise en forme. On a fonctionné comme ça sur un mois avant de récupérer le matériel de tout le monde. 

Comment vois-tu la reprise de l’escrime ?
Officiellement, l’escrime a eu le droit de reprendre mi-juin. La Fédération a réussi à mettre l’escrime dans la catégorie des sports d’opposition et pas dans ceux de combat. Les clubs ont pu reprendre un peu plus tôt. Pour nous, c’était trop tard. A la rentrée, on devrait reprendre sur des bases normales. L’escrime n’est pas un sport de contact et il y aura toujours une certaine distance. Je ne pense pas que ce soit un sport à risque même si il y aura plusieurs règles à respecter. Il faudra notamment que chaque escrimeur est son propre matériel. Cela engendrera des frais auprès du club. Avant, nous louions la tenue et on va devoir inclure le masque pour l’an prochain. La seule interrogation, c’est savoir le nombre de personnes qu’on aura par groupe. On croise les doigts car ça serait dommage de devoir proposer des séances qu’une semaine sur deux..

D’un point de vue économique, le Fontaine Escrime a-t’il souffert de ce confinement ?
Nous avons eu la chance d’organiser les championnats de France l’année dernière. Cela nous a permis d’avoir une trésorerie solide pour cette année. On avait deux petites manifestations qui devaient enregistrer de petites recettes mais rien d’alarmant pour le club. Je noterais que nous avons eu une grande solidarité de nos adhérents. Pour compenser cette fin de tronquée, nous offrons un stage de rentrée à nos jeunes licenciés. Cela permettra de nous revoir et de se remettre en forme avant la rentrée scolaire.

Pour parler de l’avenir, quels sont les futurs projets du Fontaine Escrime ?
Nous sommes toujours sélectionnés par la FFE comme organisateur des demi-finales des championnats de France par équipe. Cette année, elles auront lieu le 19/20 décembre. Chaque fois, on postule pour une olympiade. Nous repostulerons pour ce format là dans les années à venir ! Au club, nous sommes volontaires pour organiser des épreuves de haut-niveau comme on sait le faire. Cela permet d’accueillir des sportifs de haut-niveau à Fontaine et mettre en avant notre club et la ville au niveau de l’escrime française.

LSD