#MultiSports A la découverte du nouveau club des Voreppe Foxes

La ville de Voreppe a un nouveau club multisports : le Voreppe Foxes. Pour #LSD, Jérémy Picard, l’un des dirigeants du club nous présente ce projet.

Jérémy, comment est arrivé l’idée de créer ce club multisports ?
Ca fait deux ans que cette idée me trotte dans la tête. L’idée est de mutualiser toutes les forces des clubs et créer quelque chose de plus stable et de plus solide. J’avais commencé à initier des discussions depuis Septembre et j’ai bien mis à profit le confinement pour développer ce projet. J’ai rédigé un dossier de 180 pages pour tout le monde et cela nous a permis de lancer ça. L’idée principale de ce projet est le développement du sport sur le territoire.

Il y a des sports complètement différents ! BMX, Basket, Twirling, Gymnastique, comment va s’articuler l’organisation. Un président par section ?
Non, on a voulu regrouper l’ensemble des clubs. Il y aura un seul et même bureau sous une seule organisation. Les sections sportives gardent leur souveraineté sur la pratique sportif. Mais au niveau administratif, communication, partenariat, nous sommes ensemble. Nous aurons un bureau égalitaire puisque n’importe quelle section qui rentre avec nous, a trois sièges dans ce bureau.

Il y a une section BMX, Basket, Twirling, Gymnastique et une multisports ! Peux-tu nous présenter cette dernière section ?
On est parti d’un constat tout bête. Il y a une grosse tranche de jeunes qui veulent tester pleins de sports et pour les parents, ça peut vite revenir cher. Demain, nous allons proposer à ces jeunes deux créneaux par semaine sur des sports différents. Il y aura un créneau sur nos sections puis l’autre sera consacré à des sports hors du commun comme le baseball, le foot US.

Si on doit regarder plus loin, avez-vous des objectifs compétitifs pour les Voreppe Foxes ?
Oui, tout à fait. On a pleins d’objectifs ! Nous avons monté un premier projet à cinq ans avec les cinq sections en place. Derrière, on aimerait accueillir de plus en plus de sections pour à terme, avoir 12 à 15 sections et entre 1500 et 2000 adhérents. Au niveau compétitif, l’idée est de développer la formation et le sport pour tous. Nous voulons aussi développer le haut-niveau quand c’est possible. Cela commencera dès la saison prochaine avec le Twirling qui a des licenciés qui participent aux championnats du monde puis le BMX qui aura une nouvelle piste qui verra des pilotes du Top 10 venir.

Nissan