#BeachVolley Clémence Vieira : « Mon plus gros objectif à long terme, c’est Paris 2024 »

La jeune Clémence Vieira continue sa progression dans le beach volley. Actuellement au Pôle France de Toulouse, elle a fait le point sur son actualité pour #LSD. Bilan de sa dernière saison, année tronquée et Paris 2024, elle nous dit tout.

Clémence, nous nous étions quitté par ta participation aux Jeux Mediterraneens. Depuis, tu as pu t’aguerrir au niveau mondial avec notamment Lezanna Placette. Raconte nous ces expériences ?
Après les Jeux méditerranéens des plages j’ai rejoué avec Lezana Placette suite à une blessure de sa partenaire. Nous avons participé aux finales du World Tour Seniors à Rome. Nous n’avons pas fait de résultat car le niveau était très relevé. Mais c’était une bonne expérience pour moi. J’ai pu voir à quoi ressembler un des plus gros tournois de la saison avec les meilleures paires mondiales.

Comment s’est passé ton confinement ? Avais-tu un programme particulier à suivre ?
J’ai passé le confinement à Grenoble avec mes parents et une de mes sœurs. Ça c’est plutôt bien passé. Cela m’a permis de retrouver ma famille et de me concentrer un peu plus sur les cours. Tout en suivant une préparation physique en effet. On avait chaque semaine un programme. C’était souvent 2 séances par jour, avec une footing/cardio et l’autre plus renforcement avec des exercices adaptés. À la fin c’était quand même un peu long ! J’avais hâte de retourner sur le sable

La saison de Beach-Volley n’a jamais débuté. As tu une idée sur des compétitions qui pourraient avoir lieu ?
Pour cette saison c’est encore assez flou. En ce qui concerne le circuit français série 1 il devrait y avoir l’open d’Anglet en Août ainsi que le série 1 de Montbéliard début septembre. Nous avons aussi les championnats d’Europe U22 qui ont été déplacés en Septembre mais il y a encore beaucoup d’incertitudes notamment sur le lieu.

Quels sont tes objectifs à long terme ? Paris 2024 ou tu as des objectifs à plus court terme ?
Mon plus gros objectif à long terme, c’est Paris 2024 bien sûr. A plus court terme, le but serait de faire une bonne performance sur les championnats d’Europe U22 cette année même si la préparation n’est pas optimale. A moyen terme ça serait d’intégrer le circuit mondial senior et faire sa place dans le top mondial . Il y a encore beaucoup de travail ! Donc je suis contente de m’y remettre.

Une dauphinoise va intégrer le Pole de Beach l’année prochaine (Celia Gaston du VB Romans). Avez vous été en contact pour son intégration ?
Non, on n’a pas été beaucoup en contact. Je l’ai déjà croisé un peu quand elle est venue en stage à Toulouse mais on a pas eu le temps de beaucoup discuter. Mais une dauphinoise de plus, ça fait plaisir !

Sauvons LSD - #SauvonsLSD