Robert Bonnifaci (RC Vif Monestier) : « On récolte tout le travail effectué »

Le RC Vif Monestier Trièves sera le « petit nouveau » en Pré-Fédéral l’an prochain. Après deux belles années en PH, le club isérois accède donc à l’élite régional. #LSD est allé faire le point avec l’un des co-présidents du club, Robert Bonnifacci.

On va revenir sur les deux dernières années exceptionnelles du RCVMT. Quel bilan en faites-vous ?
Je dirais qu’on récolte tout le travail effectué avec notamment les coachs. Ils ont travaillé de manière assez importante avec les équipes. Il y a vraiment eu un grosse activité de fond effectué sur la partie technique et physique avec un préparateur mis en place. On travaille avec des jeunes du sérail, qui sont vraiment à fond notamment aux entraînements. Grâce à cela, nos coachs ont pu travailler correctement et structurer leurs séance. Le travail de fond paie avec une progression d’année en année. La saison passée, nous avions manqué la montée de peu puisque nous étions sortis en phases finales. Je pense qu’il y a eu un blocage psychologique par rapport à l’importance de la rencontre. Cette année, on est reparti avec une grosse motivation, on jouait la montée. Nous avons rapidement pris la tête puis nous avons creusé l’écart. On termine donc premier au niveau de toutes les poules de Promotion d’honneur et c’est une juste récompense pour tout le club.

Comment avez-vous appris votre montée ? Vous deviez être dans l’expectative ?
Au départ, on ne savait pas trop. Nous étions dans l’interrogation sur les règlements : saison blanche, montées sans descente ? On a eu des informations grâce aux annonces de la FFR avec la possibilité de faire monter les premiers de poule. Cela s’est dessiné petit à petit et on a attendu que la Ligue communique et nous fasse passer les éléments pour que tout ceci soit officiel.

Vous allez jouer en Pré-Fédérale avec de nombreux voisins. Cette proximité avec plusieurs équipes est une bonne nouvelle pour le club (et le trésorier) ?
Oui, on retrouve nos voisins comme Vizille, Vaulnaveys et cela va faire de beaux derbys. Ce sont des clubs avec qui on a des historiques importants et toutes les équipes seront motivées ! Les derbys, cela veut dire beaucoup de monde au stade et de l’oxygène pour nos finances. On va créer l’événement dans le Trièves et cela va offrir de belles rencontres.

Comment se passe l’intersaison au niveau du staff et des joueurs ?
L’an passé, nous avions un gros groupe très motivé. En PH, on ne s’y retrouvait pas vraiment car de nombreux clubs à ce niveau n’engageait pas d’équipes réserves. On a froissé plusieurs joueurs de chez nous car certains n’étaient pas sûrs de pouvoir jouer le dimanche à cause de nombreux forfaits. La montée en Honneur est un bienfait car nos réservistes pourront jouer car c’est une obligation d’avoir une équipe B. Il a fallu rebooster certains de ses joueurs mais cela n’a pas posé de nombreux problèmes. On a réussi à raccrocher également quelques anciens qui avaient pris leur retraite. Nous avons également quelques retours. Concernant le staff, il y a du changement. Olivier Arnaud reste le coach et il sera accompagné cette année par Jean-Marc Liprandi. On aura également un spécialiste des avants avec Pierrick Noé.

Quels seront les objectifs pour le RCVMT cette saison ?
On joue le maintien pour retrouver notre place en Honneur. L’ambition est saine et l’objectif sera donc de rester à ce niveau.

 

Sauvons LSD - #SauvonsLSD