Hugo Vaillant (Water Polo Pont de Claix) : « Entre la N2 et la N1, il y a une énorme marche »

#LSD est allé à la rencontre du gardien du water-polo de Pont de Claix, Hugo Vaillant. Avec lui, nous sommes revenus sur la fin de la saison, la période de confinement tout en faisant un bilan du retour de PDC en N1.

Hugo déjà comment s’est passé le confinement pour toi ? Avez-vous un programme spécifique à suivre ?
Le confinement s’est bien passé ! J’ai de quoi m’occuper entre mes études, mes exercices physiques et les jeux vidéos avec les copains ! Moi qui ait l’habitude de ne jamais être chez moi entre les études, le travail et le water-polo, ça me change d’être confiner chez soi mais ce n’est pas plus mal de temps en temps. On a reçu quelques exercices à base de renforcement et d’étirement pour s’entretenir physiquement de la part du coach et j’essaye aussi de faire du vélo d’appartement pour bosser un peu le cardio.

Comment se sont passés les décisions dans le water-polo ? Arrêt du championnat, saison blanche ?
Notre fédération a décidé d’arrêter le championnat définitivement, à l’image de ce qui a été décidé par d’autres fédérations comme le handball. Nous sommes donc maintenus en Nationale 1 car il n’y aura pas de descente cette année.

Quel premier bilan tires-tu de cette première année en N1 ?
Pour le retour du club en Nationale 1, je pense qu’on peut être à la fois satisfait mais aussi se dire qu’on aurait pu faire mieux sur beaucoup de choses. La plupart de notre effectif découvrait ce niveau et je pense que cela nous a fait tous progresser.

Sur un point de vue personnel, tu as découvert ce niveau cette année ? Y a t’il une grande différence avec la N2 ?
C‘est vrai que c’était ma toute première saison à ce niveau. À titre personnel, je suis un peu frustré de cette saison car j’aurai aimé être plus performant et faire basculer des matchs serrés. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à travailler et à apprendre dans les cages. Pour moi, il y a une énorme marche à tout point de vue : physique, technique, tactique, natation. On sent que toutes les équipes sont habituées à jouer des matchs à haute intensité sur toute la durée du match. C’est vraiment la grande différence.

Comment vois-tu une reprise dans le water-polo ? Au date habituel ou en 2021 ?
Je ne sais pas quand pourront ré-ouvrir les piscines pour qu’on reprenne les entrainements. Mais pour l’instant, je pense que notre priorité à tous est d’ordre sanitaire et donc se protéger et protéger celles et ceux qui nous entourent. Nous serons attentifs aux décisions de nos instances pour pouvoir espérer reprendre nos vies avec toutes les passions qui en font partie, dont le water-polo bien sur !

Sauvons LSD - #SauvonsLSD