#Décathlon Bastien Auzeil : « Être bon sur le début de saison 2021 »

#LSD est allé prendre des nouvelles du décathlonien, Bastien Auzeil. Confinement, qualification olympique, préparation, il nous dit tout !

Comment s’est passé pour toi le confinement ? As-tu un programme type notamment au niveau sportif ?
Le confinement s’est bien passé. Etant en appartement c’est plus compliqué pour s’entrainer mais je profite de l’espace de la copropriété pour faire mes séances. Je garde un rythme de deux séances par jour même si elles sont plus courtes que d’habitude. Ça rythme la journée et ça permet de garder la forme en attendant une reprise plus normale.

Comment un décathlonien fait-il pour s’entraîner dans cette période ? Tu t’es amenagé un sautoir de perche, de la longueur ?
Disons que pour la technique c’est assez compliqué. Pas de sautoir, pas de piste en tartan. Donc, je fais beaucoup de préparation physique. Du renforcement, des bondissements, de l’aérobie. Des choses que je fais généralement mais pas dans ces proportions. Je suis plus sur un travail quantitatif car c’est plus difficile de mettre de la qualité et de l’intensité dans ces circonstances.

Cet arrêt de la saison ne t’a pas permis de beaucoup évoluer en extérieur. Quel bilan fais-tu de ta saison ?
Je dirais même qu’elle n’a pas commencé. A la base, je devais débuter par un décathlon fin avril en Italie. On ne sait pas encore bien comment va se dérouler la saison à venir donc je ne me prends pas la tête. Les échéances arriveront plus tardivement donc on va avoir un peu de temps pour retrouver le rythme des compétitions.

Les qualifications pour les JO n’ont pas pu se faire correctement. Avez-vous des nouvelles concernant la qualification ? Est-ce toujours un objectif pour toi ?
Pour l’instant rien n’est vraiment officiel. La tendance serait de geler les performances de cette année et qualifier les athlètes sur leurs résultats de l’année dernière et de l’année prochaine. Mais on n’en sait pas plus. Pour se qualifier aux Jeux Olympiques il faudra être bon sur le début de saison 2021. Ce sera impératif et c’est clairement mon objectif. Ne pas avoir eu les JO cette année et l’annulation des Championnats d’Europe du mois d’août à Paris motive d’autant plus pour la saison prochaine.

On sait que le Décathlon est une grande famille. Prenez-vous des nouvelles entre vous ?
Oui on reste en contact régulièrement. On devait partir en stage ensemble à Barcelone fin mars mais il a été annulé. On était tous déçus car ça allait être l’occasion de retrouver la bonne ambiance du groupe et de se confronter sur les entrainements. Ce n’est que partie remise et il y en aura d’autres l’an prochain. En attendant, on prend des nouvelles et on espère avoir l’occasion de concourir ensemble avant la fin de saison !

Sauvons LSD - #SauvonsLSD