#TourDesClubs Fabrice Poloce (Coach AS Culin) : « Je suis venu à Culin pour essayer de faire grandir le club »

Le club nord-isérois de Culin est aux portes des phases finales. À quelques matchs du dénouement, nous sommes partis rencontrer Fabrice Poloce, le coach de la formation culinoise. Avec lui nous avons évoqué le début de saison, les objectifs, les modifications tactiques et techniques voulues par le coach ainsi que ses visions sur la saison à venir. Le tout est à retrouver dans cette interview proposée par #LSD :

Comment s’est passée votre première moitié de saison ?
Pour moi la première moitié de saison a été dans un premier temps compliqué. Le club de Culin avait un ADN fort, voire très fort, sur le jeu d’avant et nous on a voulu changer un peu tout ça pour qu’il y ait un peu plus d’alternance entre jeux d’avant et trois quarts donc forcément on a tout changé donc c’était un peu dur à assimiler au niveau des joueurs. Par contre j’ai bien aimé l’implication des joueurs et ça commence à ressembler à quelque chose donc j’ai trouvé ça assez sympa. On peut dire que c’est mitigé par rapport aux résultats, mais je trouve que les joueurs n’ont pas trop mal assimilé le jeu que l’on veut produire. Je trouve ça assez sympa.

Du coup vous abordez la suite un peu plus sereinement avec des automatismes qui se sont créés durant cette période de transition ?
Oui exactement. Après ce n’est encore pas en place comme on le voudrait, mais forcément on savait que ça allait prendre du temps, mais c’est beaucoup plus intéressant. Je pense que les joueurs apprécient aussi donc il y a pas mal de positif. 

On reste tout de même dans les objectifs de début de saison ?
Je suis venu à Culin pour essayer de faire grandir le club et forcément ça passe par des phases finales. L’objectif c’est de se qualifier. On était dans les clous jusqu’à il n’y a pas longtemps, mais là on s’aperçoit qu’il y a pas mal d’équipes qui sont passées devant nous donc ça va être compliqué, mais on ne va rien lâcher parce que tout reste jouable. Mais la fin de saison risque d’être compliquée quand même. L’objectif c’était de redonner de l’élan au club, ça, ce n’est pas loin d’aboutir et de se qualifier, mais j’espère encore nous qualifier. 

Est-ce qu’il y aura un match tournant dans votre fin de saison ?
Le match tournant c’est dimanche. Jusqu’à présent à l’extérieur on a fait des bouts de match intéressant, mais on n’a pas réussi à faire un match complet donc forcément c’est compliqué à l’extérieur les bouts de match ça ne suffit pas. Donc on va essayer ce dimanche de faire un match plein face à Loriol. C’est une belle équipe qui espère se qualifier aussi donc forcément ça va être compliqué, mais on sait très bien que si dimanche on ne ramène pas la victoire, la qualif’ ça sera vraiment compliqué. 

Si on regarde encore plus loin, le but de la saison prochaine c’est de garder ce groupe pour lui faire passer un cap ?
Exactement. On espère garder le groupe complet, ça, c’est l’objectif premier. Puis forcément, on a vu qu’on avait des lacunes sur certains postes et on a vu aussi qu’on manquait de joueurs, d’effectif… Au complet c’est pas mal, mais dès qu’il manque 2-3 joueurs on sent qu’il y a une petite différence entre les joueurs… Ce qui nous manque c’est 5-6 joueurs qui nous feront grandir. L’objectif c’est de garder les joueurs présents, mais il faut l’enrichir. Il va falloir recruter un peu. 

Comment allez-vous étoffer cet effectif ?
On a déjà quelques pistes, on a commencé à voir deux-trois joueurs. Ce qui serait intéressant c’est qu’on arrive à se qualifier cette année et que ça donne envie à certains joueurs de venir nous renforcer. Si jamais on ne se qualifie pas, ça sera peut-être un peu plus compliqué… Nous on vend le truc comme quoi on a essayé de faire grandir le club dans le jeu avec beaucoup plus d’alternance et donc forcément ça prend du temps et forcément en s’attachant les services de joueurs un peu plus expérimentés, peut-être, ça nous aiderait pour l’année prochaine. 

 

Crédit photo : Page facebook de l’AS Culin 

Hemispheres voyages