#ProD2 #J7 Soyaux Angoulême-FCG: Soyons ambitieux !

Au prix d’une belle démonstration bonifiée 49 à 8 face aux voisins dromois, le FCG s’empare pour la première fois de la saison du fauteuil du leader. Une pole position d’emblée mise à rude épreuve puisque c’est chez le dauphin Soyaux-Angoulème que le FCG va étrenner cette première place. Un voyage à hauts risques donc mais un bon test pour notre FCG national ! Parce que dans le Dauphiné, le dauphin, on connaît…

Résultats de la sixième journée de Pro D2
FCG-Valence Romans 49-08
Béziers-Oyonnax 20-15
Montauban-Provence Rugby reporté
Carcassone-Nevers 28-21
Vannes-Aurillac 34-13
Colomiers-Rouen 22-00
Biarritz/Mont-de-Marsan 23-12
Perpignan-Soyaux Angoulême 48-10

Grenoble donne la leçon!
Pas de surprise dans ce derby déséquilibré entre le FCG relégué de Top14 et le VRDR promu en ProD2. Ou si, une de courte durée, deux minutes précisément, le temps pour les valentino-romanais de prendre l’avantage au score après une pénalité long courrier de Maxime Javaux… Deux minutes avant que le FCG ne réagisse et plonge pour le première fois de la soirée derrière la ligne drômoise. Une première signée Correntin Glenat (son premier essai tout simplement en ProD2), suivie de six nouvelles réalisations dans ce match à sens unique, maîtrisé de bout en bout par des grenoblois sérieux et impliqués. Un match que le FCG a su se rendre facile de l’aveu même de Fabien Alexandre : « Nous nous sommes mis dans de bonnes dispositions en prenant ce match par le bon bout, la preuve avec déjà trois essais inscrits au bout de 20 minutes de jeu. On a tout fait dans cette rencontre pour se faciliter la tâche et tenir le rythme pour au final en marquer sept. Après c’est vrai que le score est lourd pour Valence qui, forcément, a lâché un peu.» Sept essais inscrits dont un magnifique de l’échirollois. Ce dernier en sourit, un essai apprécié à sa juste valeur : « C’est pas souvent donc on en profite. » Bref le FCG a été bon, le VRDR décevant même si les damiers finiront malgré tout ce match sur une bonne note en sauvant l’honneur par Edward Sawailau (79′), ancien grenoblois. Fabien Alexandre et ses coéquipiers ont tout fait pour retarder l’échéance, encore une satisfaction parmi les nombreuses de la soirée, alors que le match était déjà plié bien avant la pause : « Il était important, malgré le score, de garder cette constance et cette régularité. Il aurait été plus facile pour nous de baisser la tête, subir et laisser passer quarante minutes. On aurait pu lâcher un peu mais nous avons montré pas mal de caractère avec surtout la volonté de préserver notre ligne, même si on encaisse cet essai à la fin. »

Presque 50 points inscrits, il y a longtemps que le public grenoblois n’a pas été à pareille fête, environ deux ans en arrière…Le 24 novembre 2017, Grenoble en avait passé 58 à Colomiers (58-23).

Classement de ProD2 après la sixième journée

Rang

Equipe

Pts

J.

G.

N.

P.

Bonus

Pts.M

Pts.E

Diff.

1  

FC Grenoble Rugby

  20 6 4 0 2 4 180 106 +74
2  

Angoulême

  19 6 4 1 1 1 120 138 -18
3

Carcassonne

18 6 4 0 2 2 156 125 +31
4

Béziers

17 5 4 0 1 1 115 78 +37
5

Oyonnax

16 6 3 0 3 4 175 120 +55
6

USA Perpignan

16 6 3 0 3 4 147 97 +50
7

Biarritz

15 6 3 0 3 3 131 121 +10
8

Colomiers

15 6 3 0 3 3 128 119 +9
9

Provence Rugby

14 5 3 0 2 2 129 94 +35
10

Vannes

13 6 3 0 3 1 124 136 -12
11

Montauban

11 4 2 1 1 1 111 81 +30
12

Aurillac

9 5 2 0 3 1 93 125 -32
13

Rouen Normandie Rugby

9 6 2 0 4 1 76 130 -54
14

Nevers

8 5 2 0 3 0 117 158 -41
15

Mont-de-Marsan

8 6 2 0 4 0 99 161 -62
16

Valence Romans

2 6 0 0 6 2 95 207 -112

Il n’est pas beau ce classement ? Le même à l’issue de la trentième journée, c’est tout ce que le peuple grenoblois demande. Trois fois rien en somme…

SA XV, 48 et un de chute!
48 points, le public d’Aimé Giral aura aussi vu du spectacle en ce premier dimanche automnal. Sauf que c’est l’ex leader Soyaux Angoulême qui vient de recevoir la fessée en terre catalane. Loin des standards des cinq premières journées qui auront vu les charentais s’imposer quatre fois pour un résultat nul. La première défaite (avec une équipe largement remaniée) arrive donc à la veille de recevoir le FCG. Et forcément, une réaction est attendue du côté angoumoisin. Le club alpin pourrait bien en payer les pots cassés. Fabien Alexandre s’attend évidement à une partie compliquée: « Soyaux vient de réaliser un très gros début de saison malgré sa défaite à Perpignan. Leur esprit est désormais tourné sur la réception de Grenoble avec l’objectif de rester invaincu à domicile. Ils auront à cœur de faire un gros match devant leurs supporters. De notre côté on prépare ce match très sérieusement et allons tout faire pour conserver notre fauteuil de leader. » Et le troisième ligne dauphinois d’enchaîner sur ce duel plutôt improbable : « Peu de monde aurait misé sur Angoulême et nous en tête au bout de six journées, on s’attend donc à un bon petit match un peu inédit. » Un bon petit match que les alpins aborderont avec prudence, mais également une bonne dose d’ambition. Fabien Alexandre détaille: « Un leader est toujours ambitieux. Je pense que lorsque l’on joue les premières places et que l’on gagne régulièrement, on a forcément envie de garder cette dynamique et l’objectif de remporter le plus de rencontres possibles. Nous ne nous déplacerons pas en victime à Angoulême. » Cela tombe bien, loin de son cher Dauphiné, le FCG a des certitudes. En s’imposant presque trois fois loin du SDA en autant de déplacements (avec quand même une courte défaite improbable de deux points) le club aux trois roses a prouvé qu’il aimait voir du pays. Le troisième ligne grenoblois nous livre les clés du match : « Il faudra faire une partie complète du début jusqu’à la fin et ne pas jouer 75 minutes comme on a pu le faire à Mont-de-Marsan. Il n’y aura pas de révolution dans notre jeu et forcément un bon résultat passera par une bonne conquête et une défense de fer. On va essayer d’être bon d’emblée histoire de ne pas se mettre trop de pression et porter un peu plus le ballon comme on a pu le faire à l’extérieur et face au VRDR récemment. »

Programme de la septième journée de Pro D2
Soyaux Angoulême-FCG
Mont-de-Marsan-Montauban (jeudi 10/10)
Béziers-Rouen
Oyonnax-Carcassone
Provence Rugby-Colomiers
Nevers-Vannes
Aurillac-Perpignan
Valence Romans-Biarritz (dimanche 13/10)

Pour mémoire, le dernier déplacement isérois en Charente s’était soldé par une victoire 19-10 lors de la dernière journée de la phase régulière de ProD2 (2017/2018). Le FCG assurait alors sa place de barragiste au SDA. Deux saisons plus tard, les enjeux ont changé. En s’imposant chez le second, Grenoble, au delà d’une bonne opération comptable, enverrait un signal fort à tous ses concurrents. C’est aussi l’avis du grand Fabien Alexandre : « La saison est très longue et il peut arriver pas mal de chose, même si tout ce qui est pris n’est plus à prendre. Ce serait plus qu’un signal fort si on venait à s’imposer ici, cela ferait trois victoires en quatre déplacements dont une chez un très gros. Ce serait surtout bon pour la confiance du groupe, et la confiance se forge en gagnant. »

Un message qui, sans prétention aucune, pourrait ressemblerait à celui-là : « Le patron de la ProD2, c’est Grenoble ! »
Un feu célèbre groupe de rock chantait :« Soyons désinvoltes, n’ayons l’air de rien ! » Oui n’ayez l’air de rien et frappez un grand coup à l’extérieur messieurs les grenoblois!

Soyaux Angoulême XV Charente-FCG, vendredi 11 octobre, 20h00, Stade Chanzy, Angoulême

Les petits geants - Pont de Claix