#L2 #J9 GF38-SMC : Caen ça voudra sourire…

Le GF38 n’a pas réussi à enchaîner une seconde victoire de rang sur le pré Castelroussin, malgré de nombreuses opportunités. Ah Caen Grenoble sera réaliste…Il faut donc se contenter du partage des points, un but partout. Invaincus depuis trois journées, ce n’est déjà pas si mal. Les grenoblois vont tenter de capitaliser en prenant le meilleur sur l’ancien pensionnaire de Ligue 1, le stade Malherbe de Caen. Une formation à la traîne au classement. La bonne occasion de signer sa première au SDA, et plutôt deux fois qu’une…

Résultats de la huitième journée de L2
Châteauroux-GF38 1-1
Le Mans-AC Ajaccio 2-4
Sochaux-Guingamp 3-1
Valenciennes-Niort 1-1
Orléans-Le Havre 2-2
Paris FC-Clermont 0-2
Nancy-Chambly 3-0
Auxerre-Troyes 1-2
Caen-Lens 0-2
Lorient-Rodez 2-1

Romain (en)Grange !
« Il n’a pas perdu son coup de patte, on a pu le voir avec ce corner parfaitement tiré» constatera après coup l’entraîneur grenoblois Philippe Hinschberger. Oh que non ! Débarqué de Charleroi en janvier 2019, Romain Grange, n’aura passé que six mois au sein de la capitale des Alpes. Suffisant pour faire apprécier sa qualité de frappe. Insuffisant néanmoins pour le conserver, son salaire ne cadrant pas avec le budget grenoblois. C’est donc lui qui aura permis au club castelroussin -son club formateur- d’inscrire son premier but de la saison après huit journées et demi de championnat, sur un joli corner direct. Un coup de poignard au pire des moments pour les alpins, juste avant la pause. De quoi « vexer » les joueurs alpins selon Philippe Hinschberger qui précise : « Non pas vexés car Chateauroux nous a inscrit son premier but de la saison, c’est une équipe en manque de réussite qui a entre deux et cinq occasions par match, mais surtout par rapport à notre domination lors de la majeure partie de la première période, sans trouver le chemin des filets. Ensuite on ne s’est pas affolé et avons marqué sur une bonne récupération suivie d’une attaque rapide.» Un but qui doit aussi à une erreur d’appréciation du portier grenoblois jugeant mal la trajectoire du ballon. Un Brice Maubleu qui se sera racheté à maintes reprises en évitant le pire pour sa formation, alors qu’encore une fois le GF38 aura eu les opportunités pour ouvrir le score. Le réalisme, le plus délicat en football, fait une énième fois défaut. Toujours est-il que les isérois feront encore preuve de vertus pour revenir à la marque et partager les points. Un moindre mal. Philippe Hinschberger analyse ce résultat la tête reposée. La victoire n’aurait pas été volée coach ?: «Sur notre première demi-heure oui car nous avons encore beaucoup de situations pressantes sur le but de Châteauroux, malheureusement on ne les convertit pas. Si on arrive à ouvrir le score, le match aurait pris une autre tournure. Et forcément on n’est jamais à l’abri que notre adversaire marque. On a commis quelques fautes en fin de première période qui nous ont coûté des corners et autres coup-franc ainsi qu’un but. Globalement nous avons concédé beaucoup d’occasions par rapport à nos deux derniers matches à l’extérieur, on va donc apprécier ce point, ce qui nous fait quatre sur six en deux déplacements, on ne va pas faire la fine bouche. »

Moussa, ne t’émousse pas…
Décidément il fait bon, pour un attaquant grenoblois, démarrer sur le banc. Après Terell Ondann la semaine passée, c’est Moussa Kalilou Djitte qui s’est illustré à peine entré en jeu. S’il n’a fallu que trois minutes au néelandais pour faire trembler les filets (sur penalty), le sénégalais aura du patienter à peine cinq minutes de plus. Le voilà désormais à trois buts cette saison. Trois réalisations en huit journées, pas mal. En continuant sur le même rythme, on ne serait pas loin des quatorze à l’issue de l’exercice. Puisse Moussa garder la cadence…

Classement après la huitième journée de Domino’s Ligue 2

P

Equipe

Pts

J

G

N

P

Bp

Bc

Diff

1

Lorient

19

8

6

1

1

13

5

+8

2

Le Havre

16

8

4

4

0

16

8

+8

3

Troyes

16

8

5

1

2

12

7

+5

4

Valenciennes

15

8

4

3

1

7

4

+3

5

Clermont .F

14

8

4

2

2

10

6

+4

6

Lens

14

8

4

2

2

11

9

+2

7

AC Ajaccio

14

8

4

2

2

11

9

+2

8

Rodez

12

8

3

3

2

13

9

+4

9

Sochaux

12

8

3

3

2

8

5

+3

10

Niort

12

8

3

3

2

8

6

+2

11

Chambly

12

8

3

3

2

6

7

-1

12

Auxerre

11

8

3

2

3

13

10

+3

13

Nancy

11

8

2

5

1

9

8

+1

14

Guingamp

9

8

2

3

3

9

12

-3

15

Grenoble

8

8

1

5

2

9

11

-2

16

Caen

6

8

1

3

4

5

11

-6

17

Orléans

4

8

0

4

4

5

9

-4

18

Le Mans

3

8

1

0

7

9

18

-9

19

Châteauroux

3

8

0

3

5

1

10

-9

20

Paris FC

2

8

0

2

6

2

13

-11

C’est Caen qu’on va où ?
Le SMC, avouons le, semble mal parti pour reprendre l’ascenseur dans l’autre sens. Les sunlights de la Ligue 1 semblent bien loin pour des normands rentrés gentiment dans le rang. Une relégation suivie d’une fuite prévisible de ses talents et voilà les pensionnaires de Michel d’Ornano à la traîne, une longueur derrière les grenoblois. Seizième et une seule victoire au compteur (à Ajaccio début août), Caen ne fait plus beaucoup peur. Le GF38 se doit d’en profiter. Philippe Hinschberger, en vieux (tout est relatif) loup de mer, sait que la tâche sera ardue: « C’est une ancienne équipe de L1 donc sa qualité technique sera supérieure à la notre. C’est un match à double tranchant pour eux car si on les bat, on les met à cinq points, ce qui ferait beaucoup. Par contre s’ils gagnent, ils vont se repositionner au classement. Ils ont déjà pris beaucoup de retard, je m’attends donc à un match compliqué contre une équipe qu’il faudra de toute façon être capable de bousculer, car si on les regarde jouer ça risque de faire un peu comme Lens sur la première mi-temps. Je suis très très méfiant, Caen est une bête blessée qui va chercher des solutions, ce serait dommage pour nous qu’ils les trouvent sur notre terrain. » Et comment!

Cinq mois et un jour plus tard…
Encore faudra t-il vaincre le signe indien nommé SDA qui fait que le GF38 n’a plus gagner dans son enceinte fétiche depuis le 26/04/19, 4 -2 contre Béziers, soit cinq mois et un jour. Philippe Hinschbegrger sort la calculette : « Cinq mois c’est en comptant les mois d’été sans championnat, en réalité, il y a moins. Mai, juin, juillet, septembre, ça ne fait que quatre mois. Mince j’ai oublié août (il recompte). Bref, il faut compter les rencontres de championnat et il n’y en a pas non plus une dizaine (NDLR quatre en réalité). Attention, nous avons joué l’AC Ajaccio qui est bien classé, Lens un favori et Troyes qui est quatrième, ce ne sont que des grosses équipes. Caen en sera également une autre. » Quatre matches certes mais si le public dauphinois commence à trouver le temps long… Pour se rassurer un peu, cinq mois, c’est aussi la période de disette de l’autre locataire de cette même pelouse, le FCG. C’était avant qu’il ne batte Aurillac il y a huit jours. Au GF de s’inspirer de son cher voisin.

Programme de la neuvième journée de Ligue 2
GF38-Caen
AC Ajaccio-Valenciennes
Niort-Auxerre
Rodez-Sochaux
Le Havre-Châteauroux
Clermont-Nancy
Chambly-Lorient
Troyes-Orléans
Lens-Paris FC (sam 28/09)
Guingamp-Le Mans (lundi 30/09)

gf38 RK

Happy Birthday to You !
Enfin, il est en est un qui mérite une grosse et belle victoire pour fêter son quart de siècle d’existence, un qui de Lesdiguières au SDA, en passant par les quatre coins de l’hexagone supporte son club de cœur sans relâche et avec toujours le même enthousiasme, il s’agit du dénommé et bien nommé Red Kaos 94. Philippe Hinschberger n’a pas oublié cet anniversaire et leur adresse un petit clin d’oeil  : « Bien sûr qu’on aimerait leur offrir une victoire pour les remercier. Ce sont des personnes qui nous soutiennent énormément, qui se déplacent, ils étaient encore là à Châteauroux par exemple. On espère partager ensemble un succès et donner le meilleur de nous-mêmes pour que ce soit une belle fête pour eux, ils le méritent. J’espère qu’ils vont nous sortir, comme l’histoire des propos homophobes, une belle banderole pleine de malice et d’humour, ce serait bien. Je les soutiens complètement et j’espère qu’on va pouvoir communier avec eux à la fin du match. »
Et cela fait 25 ans que ça dure. RDV est pris pour les 50 ans sur le devant de la scène européenne, entouré des PSG, Barça, Réal Madrid, Manchester… à moins que ce ne soit Orléans, Rodez, Concarneau ou encore Chambly… Certes moins vendeur mais pas de quoi rebuter les RK, le douzième homme grenoblois…

Grenoble reste sur quatre points pris sur six possibles loin de ses bases. Cette embellie demande confirmation au SDA, là où le GF38 n’a toujours pas gagné cette saison. Le moment serait plus qu’idéal. Une victoire qui vaudrait bien une danse, un French Can-Caen par exemple.
Alors Grenoble, Caen faut y aller, il faut y aller…

GF38-Stade Malherbe Caen Calvados Basse-Normandie, vendredi 27 septembre, 20h00, Stade Des Alpes, Grenoble

FlottiBulle - Pont de Claix