#Fed2 #J2 Vinay-Voiron : Petit derby entre amis…

En ce début de saison, les guêpes vinoises ont le dard bien aiguisé. Victorieuses de Montélimar dans la Drôme avec pas moins de cinq essais inscrits (contre un encaissé), c’est en leader qu’elles accueilleront leur voisin du SOV. Une équipe voironnaise, pelouse impraticable oblige, dans l’obligation d’attendre une semaine de plus avant d’en découdre. Les retrouvailles entre les deux voisins s’annoncent haletantes, surtout que les nouvelles règles de placage entrées en vigueur la semaine dernière, risquent bien de rabattre les cartes. Le stade Robert Vieux Melchior en salive d’avance…

Résultats de la première journée de Fédérale 2 poule 3
Voiron-Montmélian : Reporté au dimanche 22 décembre
Montélimar-Vinay 08-37
Saint Marcellin/Tournon-Tain 17-21
Annonay-St Jean Royans 22-27
Annecy-La Bièvre 29-25
St-Claude-Nantua 37-17

Vinay tourne au super!
L’USV n’a pas fait dans le détail lors de la journée inaugurale avec 35 points inscrits et un BO empoché sur le pré de l’US Montélimar. On ne l’avait pas vu venir celui-ci. Antonin Rozand, à la tête des guêpes, revient sur ce succès: « Nous sommes tombés sur une équipe promue qui appréhendait certainement de découvrir la Fédérale 2. Face à une formation très massive, à la peine physiquement à la fin du premier quart d’heure, nous avons réussi à déplacer le jeu et faire enfler le score. La seconde période fut un peu plus poussive mais l’essentiel était assuré. Prendre cinq points à l’extérieur lors de la première journée, c’est forcément une satisfaction, c’est bon pour la confiance. » Forts de ce succès bonifié -le seul de la première journée- les bleus et noirs s’emparent donc du fauteuil de leader. Une position « complètement anecdotique » pour l’entraîneur vinois qui garde les pieds sur terre: « On serait aller jouer à St-Jean en Royans ou à Voiron (rires) on serait certainement dernier. Commencer à l’extérieur chez un promu, c’est peut-être une bonne chose finalement. »
Une première place certes anecdotique mais si l’USV veut viser le haut de tableau à long terme, la venue du SOV ce dimanche sera un excellent test. Antonin Rozand en convient : « Cela fait deux ans que l’on joue contre eux, et à Vinay nous n’avons jamais gagné. Pour moi Voiron, comme St Jean ou Annonay, finira loin devant. Après on sait que l’équipe du milieu de tableau qui arrivera à accrocher un gros à domicile, sera en bonne position. » Même s’il laisse volontiers le costume de favori à ses hôtes du jour, le coach vinois ne part pas défaitiste. Les nouvelles règles de placage pourraient être un joli atout pour les guêpes : « Ce n’est plus le même rugby et ce n’est pas simple à gérer. Je pense par exemple à des joueurs comme Mana ou Florian Faure qui ont passer leur carrière bloquer les gars à l’épaule, si on arrive à attaquer leur zone, ça peut-être la foire aux pénalités. Voiron, c’est très puissant devant mais en les déplaçant bien, on aura peut-être notre chance. » Et l’entraîneur des guêpes de conclure : «  On va faire du mieux possible, s’accrocher et on fera les comptes à la fin du match. »

Classement Fed2 poule 3 à l’issue de la première journée

EQUIPES PTS J G N P + DIF E+ E- PP PUN BO BD CB

1

Vinay

5

1

1

0

0

37

8

29

5

1

   

1

0

5

2

Saint Claude

4

1

1

0

0

37

17

20

4

3

0

0

0

3

Saint Jean en Royans

4

1

1

0

0

27

22

5

3

1

0

0

4

4

Annecy

4

1

1

0

0

29

25

4

2

1

0

0

0

5

Tournon Tain

4

1

1

0

0

21

17

4

2

1

0

0

4

6

Bièvre Saint Geoirs

1

1

0

0

1

25

29

-4

1

2

0

1

1

7

Saint Marcellin

1

1

0

0

1

17

21

-4

1

2

0

1

-3

8

Annonay

1

1

0

0

1

22

27

-5

1

3

0

1

-3

9

Montmélian

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

10

Voiron

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

   

0

0

0

11

Nantua

0

1

0

0

1

17

37

-20

3

4

0

0

0

12

Montélimar

0

1

0

0

1

8

37

-29

1

5

0

0

-4

Pour rappel,l e 24 mars 2019, soit presque 6 mois jour pour jour, les voironnais étaient venus s’imposer avec autorité et puissance au Vieux Melchior, 25 à 7 ne passant pas loin du BO. Encore plus tôt dans la saison, le 18 novembre 2018, le SOV l’avait emporté à domicile d’une unité 12-11 dans un match chaud bouillant. Un match au cours duquel une grosse générale avait éclaté. Une bagarre qui avait fait coulé beaucoup d’encre même si le discours intelligent et apaisant des staffs avaient permis de recentrer les débats sur le pré. Et c’est forcément mieux ainsi. « Le duel va surtout se positionner au niveau du rugby, le reste c’est derrière nous » résume ainsi Eric Ferruit, entraîneur soviste.

Programme de la seconde journée de Fédérale 2 poule 3
Vinay-Voiron
La Bièvre-St Claude
Nantua-Montélimar
Annonay-Tournon/Tain
St jean en Royans-Annecy
Montmélian-St Marcellin.

SOV première !
22 décembre 2019, retenez bien la date. Les voironnais joueront alors la première journée de championnat face à Montmélian. Sous un soleil estival et un climat propice à envoyer du jeu… Bref un report original. La faute à une pelouse capricieuse après l’installation d’un arrosage automatique. Forcément pas l’idéal pour préparer ce derby. Bibi Ferruit confirme : « C’est ennuyeux dans la mesure où tu es forcément en manque de repères même si il y a eu des matches amicaux, mais rien ne vaut le championnat. On ne sait pas trop où on va, certains clubs le savent mieux que nous, Vinay notamment qui part avec des certitudes. » Un derby en guise d’entrée en matière, qui plus est chez le leader, pas forcément l’entame idéale. Bibi Ferruit en convient : « Vinay est une équipe solide qui le sera d’autant plus cette année grâce à un bon recrutement. Leurs joueurs vont nous imposer un gros niveau d’engagement qu’il va falloir être capable de relever. Ils sont leaders après leur victoire bonifiée à l’extérieur donc on s’attend à jouer une équipe en pleine confiance, un contexte qui n’est pas simple pour le premier match de l’année. » Les Rouge et Blanc n’ont pas oublié leur superbe prestation ici même la saison passée, le coach soviste non plus : «On avait réalisé un gros match dans un contexte particulier. C’est un terrain qui nous a réussi mais il va falloir oublier un peu ces dernières victoires car chaque rencontre possède sa vérité, encore plus lors d’un derby. » Surtout que les nouvelles règles de placages sont passées par là, un facteur déterminant selon l’entraîneur voironnais qui rejoint pour le coup l’avis de son confrère vinois : « C’est une évidence que les nouvelles règles vont considérablement influencer les choses et l’équipe qui les gérera mieux aura de grande chance de gagner. Nous n’avons pas encore été arbitrés dans ce championnat avec ces changements et cela peut-être un gros handicap pour nous. Effectivement il peut y avoir beaucoup de pénalités et c’est malheureux pour le rugby de commencer un match en se disant cela. Il faudra faire avec. Ils ont des joueurs dynamiques tandis que nous sommes plus massifs, à nous de bien gérer cette différence, même si nous n’aurons pas que des joueurs grands (rires). » L’entraîneur rouge et blanc croit connaître la bonne recette pour éviter toute mésaventure arbitrale : « Il faut avoir la possession, être capable d’avancer avec le ballon et le conserver, je pense que ce sera la clé du match. »
Après deux ans de sanction de la FFR, reste à espérer que le SOV, surveillé de près, a tiré les leçons de ses mésaventures. Si tel est le cas, cette année pourrait être la bonne. Le coach voironnais se projette sur cette nouvelle saison : « L’année dernière fut une année cauchemardesque pour nous. Cette saison on a fait en sorte avec l’équipe dirigeante de réaliser une année « normale » et qu’on se retrouve sur le terrain. On souhaite tous au sein du club valider nos résultats sportifs et atteindre les phases finales. En ce sens, les premières rencontres, dont celle de Vinay, vont donner la tendance.»

Voiron va chercher a démarrer du bon pied et refaire le coup des deux saisons passées.  Sauf que Vinay a pris de l’envergure. Les guêpes, en passe de devenir frelons, ont bien l’intention de régner en maître à domicile. L’affiche s’annonce indécise. Alors, dans ce duel des V majuscules, pour qui celui de la victoire ?

Union Sportive Vinoise-Stade Olympique Voironnais, Dimanche 22 septembre, 15h00, Stade Robert Vieux Melchior, Vinay

Nissan