Jérémy Scalese (VRDR) :  » Rentrer sur le terrain pour donner le maximum »

Le VRDR s’apprête à disputer le premier match de son histoire dans le monde professionnel ce vendredi. Au programme, un déplacement à Oyonnax, l’ancien club de Jérémy Scalèse qui s’est confié à #LSD avant la rencontre. 

Jérémy, on va revenir sur ce dernier match amical contre Bourgoin. Il y a eu du mieux après « l’accident » contre Narbonne ?
Nous nous sommes déjà rassurés sur l’intensité et l’engagement qu’on a pu mettre durant le match. Nous avions eu un trou d’air contre Narbonne qui nous a été fatal. Là, cela nous a fait du bien de se retrouver et remettre l’église au centre du village (rires). On a bien réagi et cela fait plaisir de retrouver le goût de la victoire. 

Vous êtes revenus sur une semaine type d’entraînement ? Mais qu’est ce qui change entre la Pro D2 et la Fédérale 1 durant ses jours ?
 Au niveau des entraînements, il y a plus d’exigences et on travaille plus sur des détails. L’intensité des séances changent également pour être encore plus prêt à jouer les week-ends.

Des entraînements et des matchs avec de nouvelles recrues. On sent qu’elles se sont bien intégrées ? Qu’en penses-tu ?
Oui, tout le monde s’est vraiment bien intégré. C’était les priorités de Johann (Authier) en début de saison, intégrer les recrues au mieux car au niveau du collectif, c’est le plus important. Tous les nouveaux joueurs sont vraiment gentils donc tout se passe bien. 

Ca y est, la Pro D2 arrive enfin ! Le VRDR veut se maintenir dans un championnat qui s’annonce très homogène. Quel est ton avis sur la Pro D2 ?
 Le championnat s’annonce vraiment pas simple. Il faudra qu’on fasse vraiment le maximum déjà pour réussir tous nos matchs à domicile. A l’extérieur, on souhaite aussi faire de bonnes performances. Dans tous les cas, on jouera pour gagner, maintenant on verra comment ça va se passer contre des gros morceaux.

Les gros morceaux justement, ça commence dès aujourd’hui avec un déplacement à Mathon pour affronter Oyonnax. Comme entrée en matière, ça promet ?
 Là, c’est clair, on rentre directement dans le bain avec Oyonnax. L’USO s’avance avec de grandes ambitions et met les moyens pour y arriver. Ils ne joueront sûrement pas la même partie de tableau que nous, on pourra donc se jauger face à ce qui fait quasiment de mieux en Pro D2 avec l’une des quatre meilleures équipes de ce championnat à mon goût. 

Toi, l’aindinois et l’ancien joueur de l’USO, ça va être un retour au source ce week-end ?
 Quand j’ai vu le calendrier sortir, c’est vrai que les dates des matchs contre Oyonnax sont quasiment les premières que j’ai regardé. Je suis content car je vais retrouver des amis et toute ma famille sera au stade aujourd’hui. Ca sera vraiment plaisant ! 

Vous n’avez pas forcément les faveurs des pronostics sur cette première rencontre. Quel sera l’objectif ?
 L’état d’esprit du groupe est clair, rentrer sur le terrain pour donner le maximum. Après, si on tombe sur plus fort, ce sera le jeu. On verra bien ce que ça donnera à la fin de l’année mais on donnera tout !

 

CERFrance