#L2 #J4 GF38-ESTAC: « Troyes » points sinon rien!

0-0, 1-1. Deux nuls … et demi en quatre jours. Le premier -un bon point de pris- c’était en Picardie face à Chambly. Pas de quoi sauter au plafond mais ne pas encaisser de but est déjà un bon début. Un état d’esprit plus conforme aux valeurs grenobloises concrétisé quatre jours plus tard au SDA par ce résultat nul face à Rodez. C’est donc aux tirs aux buts (4-3) que le GF38 a validé sa présence au second tour de Coupe de la Ligue BKT (Balkrishna Industries, fabricant indien de pneumatiques). Grenoble semble retrouver un peu d’élan, beaucoup d’allant. En souhaitant que la quatrième journée de championnat marquée par la réception de l’ESTAC soit la bonne. Un succès en guise de déclic pour enfin lancer cette saison. Alors on fonce! A la une, à la deux, à la « Troyes »…

Résultats de la troisième journée de L2
Chambly-GF38 0-0
AC Ajaccio-Caen 1-2
Le Mans-Valenciennes 1-2
Niort-Châteauroux 3-0
Troyes-Le Havre 1-2
Nancy-Lorient 1-1
Guingamp-Orléans 1-0
Rodez-Paris FC 2-1
Sochaux-Auxerre 1-0
Clermont-Lens 1-1

Un point pour se rassurer!
Entre une infirmerie qui déborde et le coup de massue reçu derrière la tête suite au revers 0-1 à domicile face à l’AC Ajaccio, le partage des points face à Chambly a le mérite de rassurer les troupes. Alors certes le niveau de jeu est loin d’être convaincant mais chaque chose en son temps. C’est aussi l’avis de l’entraîneur grenoblois : « Avant de commencer à bien attaquer, il faut savoir bien défendre. Contre une équipe en confiance et très performante en ce début de saison, un peu à notre image la saison passée, l’objectif d’être présent défensivement a été atteint. » Florian David n’aura donc pas marqué contre ses anciens partenaires mais il n’en aura pas moins laissé une belle image à Philippe Hinschberger : « Florian David a été bon. Il a quasiment joué deuxième attaquant et je l’ai trouvé bien en jambes. Leur attaque en général est un gros point fort, capable de marquer sur zéro action. » De là à regretter son départ ? « Non, c’est comme ça. Il y a plusieurs paramètres qui ont fait que l’affaire ne pouvait pas aboutir, l’aspect financier, le temps de jeu… »
Le gros point positif de cette soirée picarde sera donc le premier clean sheet de Brice Maubleu en cette nouvelle saison. L’entraîneur grenoblois se focalise sur l’attitude : « Ce n’est pas tant les buts encaissés ou non qui me chagrinent mais notre comportement défensif qui était trop déviant contre Ajaccio, surtout en première mi-temps. Ce n’est pas tolérable de subir douze ou treize tirs sur ton terrain contre une équipe d’Ajaccio, sans vouloir lui manquer de respect, qui doit faire le même championnat que nous. A Guingamp, ça me choque moins mais contre l’ACA, si. » Et Philippe Hinschberger d’avancer une explication à cette fragilité défensive : « Ce 3-3 à Guingamp ne nous a pas fait trop de bien dans les têtes. On a cru inconsciemment que cela allait être plus simple contre l’ACA. Il était temps de retrouver un peu d’humilité sur l’aspect défensif. » La base arrière de l’édifice grenoblois, plutôt vacillante ces derniers temps, retrouve enfin de la solidité. Et c’est tant mieux, reste désormais à se focaliser sur l’aspect offensif.

Tout va très vite dans le football !
Certainement ce qu’à du penser Jules Sylvestre-Brac à l’annonce de sa première titularisation, suivie d’une seconde dans la foulée face à Rodez. A peine 20 ans, sa première en L2 restera comme une réussite. Encore en R2 la saison passée (à Annecy-le-Vieux avant de s’engager en R1 à Aix-Les-Bains cet hiver) JSB aura tenu son rang dans le couloir droit -lui le défenseur central- et engrangé des souvenirs impérissables. Le coach grenoblois analyse sa prestation : « Il a été bon mais je n’ai pas été surpris, il nous a montré plein de belles choses en préparation. C’est un garçon avec une bonne utilisation du ballon qui dégage une certaine assurance. Je n’avais aucune crainte du tout. »

CDL BKT, TKT* ça roule pour Grenoble!
Avant de se tourner vers l’ESTAC le GF s’est enfin imposé cette saison. Certes en Coupe de La Ligue, certes aux tirs aux buts -après deux arrêts de Pap Camara et une Panenka culottée et victorieuse d’Arsène Elogo- mais par les temps qui courent, toute victoire est bonne à prendre. Surtout que le GF38 a su montré un visage séduisant notamment en fin de première mi-temps, « la prestation la plus aboutie de la saison » dixit son entraîneur. Cela fait surtout du bien au moral des troupes même si cette compétition n’est pour l’heure certainement pas la priorité. Philippe Hinschberger nuance : « Lundi, lors de la reprise de l’entraînement j’ai dit aux joueurs que j’avais deux objectifs cette semaine. Le premier de se qualifier en Coupe de la ligue avec un second tour abordable, et le second d’obtenir notre première victoire en championnat contre Troyes. » Et l’ancien messin de se focaliser sur les points positifs de cette CDL: «Elle nous permet de la rotation dans le onze titulaire et de donner du temps de jeu à des garçons qui le méritent. Je pense par exemple à Semedo, auteur d’une belle prestation et d’un but ou Pambou, des gars qui ont été bons dans la préparation. Mes choix ont fait qu’ils n’ont pas démarré les rencontres mais la coupe permet de rabattre un peu les cartes, d’apporter une saine émulation et de concerner tout l’effectif. En ce sens, je n’ai pas été déçu, tous les joueurs ont été au niveau. Enfin, la Coup de la Ligue apporte de la fraîcheur après un long déplacement de trois jours à Beauvais. »

Classement après la troisième journée de Domino’s Ligue2

P

Equipe

Pts

J

G

N

P

Bp

Bc

Diff

1

Lorient

7

3

2

1

0

6

2

+4

2

Clermont F.

7

3

2

1

0

6

2

+4

3

Lens

7

3

2

1

0

5

2

+3

4

Rodez

7

3

2

1

0

4

1

+3

5

Chambly

7

3

2

1

0

2

0

+2

6

Le Havre

5

3

1

2

0

5

4

+1

7

Sochaux

5

3

1

2

0

2

1

+1

8

Niort

4

3

1

1

1

4

3

+1

9

AC Ajaccio

4

3

1

1

1

4

4

0

10

Caen

4

3

1

1

1

3

3

0

11

Valenciennes

4

3

1

1

1

3

3

0

12

Guingamp

4

3

1

1

1

4

5

-1

13

Troyes

3

3

1

0

2

4

4

0

14

Nancy

3

3

0

3

0

2

2

0

15

Auxerre

3

3

1

0

2

2

3

-1

16

Grenoble

2

3

0

2

1

3

4

-1

17

Orléans

1

3

0

1

2

0

2

-2

18

Paris FC

1

3

0

1

2

2

6

-4

19

Châteauroux

1

3

0

1

2

0

6

-6

20

Le Mans

0

3

0

0

3

2

6

-4

Jamais « Troyes » sans quatre?
La saison dernière, les coéquipiers de Brice Maubleu jouaient le plus souvent des formations qui sortaient d’un résultat positif. Tout le contraire de l’ESTAC. Favori pour le haut de tableau, le club troyen enchaîne une troisième déconvenue à domicile. Dans les rôles d’empêcheur de tourner en rond, Florian Sotoca et le RC Lens, victorieux 2-1 en coupe de la ligue. Quatre jours plus tôt c’est Fernand Mayembo et les havrais qui se sont imposés sur le même score, imitant le Clermont Foot 63 victorieux une semaine plus tôt 2-1 au stade de l’Aube. Trois défaites de suite donc, la confiance n’est pas au beau fixe côté troyens. C’est peut-être le bon moment d’enfoncer le clou pour les grenoblois. Philippe Hinschberger est prudent, l’ESTAC sera revancharde : « Ils attendaient autre chose de leurs matches à domicile et vont chercher à récupérer les points perdus chez eux, c’est une évidence. D’une manière générale Troyes est une équipe qui nous est supérieure avec un budget plus conséquent mais l’objectif sera de rivaliser avec eux vendredi soir. En espérant que nous ne reproduisions pas les mêmes erreurs que face à Ajaccio.»
L’ancien défenseur grenoblois Jimmy Giraudon et ses partenaires n’ont donc gagné qu’une seule fois cette saison, c’était 2-0 à Niort lors de l’ouverture du championnat. La formation troyenne viendra en Isère pour remettre les compteurs à zéro en championnat. A quitte ou double…

Programme de la quatrième journée de L2
GF38-Troyes
Caen-Chambly
Valenciennes-Rodez
Châteauroux-AC Ajaccio
Nancy-Le Mans
Lorient-Sochaux
Orléans-Clermont
Paris FC-Niort
Lens-Le Havre (Sam 17/8)
Auxerre-Guingamp (Lun 19/8)

L’intermède coupe de la ligue est passé. Place aux choses sérieuses. Une dernière question à l’entraîneur grenoblois avant de se séparer. Contre l’ESTAC seule la victoire sera belle? « Oui. Nous avons déjà joué trois matches de championnat. Après Troyes nous irons au Havre et recevrons Lens, deux adversaires compliqués. Il n’y a pas encore le feu à la maison mais il ne faut pas trop traîner avant de récupérer notre premier succès. Un maintien c’est environ 12 victoires, soit 6 pour chaque partie de championnat. Et il ne faudrait pas qu’il reste 10 matches pour en gagner 6, ce n’est pas possible. » Pas le feu au lac, mais quand même…

Philippe Hinschberger avait deux objectifs cette semaine. Le premier est atteint, reste à valider le second. En s’imposant ce vendredi contre un prétendant aux cinq premières places, le GF38 prendrait un peu de distance avec la queue de peloton (tout sauf un du luxe) et de la hauteur. Plus haut que « Troyes » (pommes) serait un bon début…

GF38-Espérance Sportive Troyes Aube Champagne, Vendredi 16 août, 20h00, Stade Des Alpes, Grenoble

*T’inquiète en version jeune

Nissan