GF38 – Rodez : Une coupe et ça repart ?

La coupe pour se relancer. Voilà l’unique chose qu’il faudra envisager pour les Grenoblois, de retour sur le pré ce mardi face à Rodez (20h, en #Liveradio sur #LSD). Il s’agira du 1er tour de Coupe de la Ligue, une compétition que les Alpins n’aiment pas forcément jouer… 

Les Grenoblois ont besoin de cette victoire pour enclencher une dynamique, coûte que coûte. Cette saison ne ressemblent nullement à celle de l’année dernière. Au même stade, avant le 1er tour de Coupe de la Ligue 2018-19, le GF38 comptait 2 victoires et un nul contre deux nuls et une défaite cette année. De plus, des interrogations s’ajoutent aux dernières performances. La mayonnaise n’a toujours pas pris dans un effectif renouvelé à 80% et hormis une mi-temps pleinement jouée à Guingamp, Grenoble n’a pu proposer un fond de jeu intéressant.

Deux choses viennent à la rencontre des Grenoblois. Vont-ils faire l’impasse sur cette coupe qui ne leur réussit guère ou alors chercher la victoire pour lancer la saison ?

Face au promu ruthénois, l’occasion est belle. Le RAF, équipe dans laquelle joue les anciens alpins Maanane, Dieng et Dady N’Goy, fait tout de même partie des surprises en ce début de saison en Domino’s Ligue 2. Deux victoires à domicile contre Auxerre et le Paris FC et un nul 0-0 à Châteauroux. Sept points, tout en étant invaincu, un parcours qui ressemble étrangement à celui du GF38 l’an passé… Rien n’est donc joué au moment où l’arbitre donnera le coup d’envoi.

Quel 11 de départ aligné par Hinschberger ?

Avant la réception de Troyes vendredi pour la 4ème journée de L2, quelle équipe va proposer le coach Hinschberger ? Titulariser les joueurs en mal de temps de jeu pour faire tourner comme Semedo, Pambou ou même Michel ? Ou aligner l’équipe soi-disante type pour tenter de se rassurer sachant qu’il manquera quelques joueurs cadres à l’appel ? L’heure est déjà au questionnement alors que le top-départ de la L2 a été donné il y a 3 semaines. Quoi qu’il en soit, un vainqueur sortira de ce duel entre Grenoble et Rodez. Et pour démarrer enfin la saison, mieux vaudrait que ce soit les Grenoblois qui sortent vainqueurs de cette rencontre de coupe… Une coupe dans laquelle les Grenoblois ne comptent qu’une victoire et 10 défaites en 10 participations. Ce mardi, plus que le fait d’aller au bout (ce qui semble utopique au demeurant), il s’agira de se rassurer après 3 rencontres compliquées.

Sportif JRH