Ronny Hugon-Jeannin (GUC JCG) domine de nouveau l’Europe!

Il enchaîne. Après Glascow en juin 2018, le pensionnaire du GUC JCG a conservé sa couronne de champion d’Europe lors de l’édition 2019 à Las Palmas de Grande Canarie en Espagne. Insatiable notre grenoblois…

rhj-espagne-4

Décidément, il ne fait pas bon combattre en catégorie M3 (39-44 ans) moins de 66 kgs. Ronny Hugon-Jeanin ne laisse que des miettes (et encore) à ses adversaires. En effet, quatre combats, quatre ippons, soit quatre victoires avant le terme. La plus belle? En finale forcément. Le licencié du club grenoblois nous fait revivre son ultime combat : « Contre un russe, je lui mets waza ari sur immobilisation et ensuite je lui met waza ari debout sur un Eri seoi nage.» Les puristes apprécieront.
Ronny Hugon-Jeannin partage ce titre avec son club du GUC JCG « sans qui tout cela n’aurait pu être possible »  et son entraîneur pour l’occasion, Philippe Taurines: «Ce cadre de la Fédération et coach pendant de longues années des équipes seniors a su m’épauler tout au long de cette journée, il m’a beaucoup aidé

rhj-espagne

Il a de quoi être fier Ronny Hugon-Jeannin, lui qui vient de signer sa troisième victoire aux championnats d’Europe lors des cinq dernières éditions (2015-2018-2019). Le champion grenoblois se retourne sur ses succès, tous aussi beau les uns que les autres : « Tous mes titres se valent car ils ont un contexte particulier qui fait que c’est difficile de les comparer. Je dirais que devenir champion d’Europe c’est une chose, mais le rester c’est plus dur finalement. Alors je suis content de ce côté là. J’avais à cœur de le garder. La dernière fois en 2016 où j’ai défendu mon titre acquis en 2015, je me blesse en finale contre un russe (mais pas le même) donc là je voulais me prouver a moi même que je pouvais le faire. » Un exploit d’autant plus grand quand on connait le chemin traversé pour en arriver là. Pour rappel, en 2016, une vilaine blessure à l’épaule en finale (rupture totale de la coiffe des rotateurs, soit les ligaments de l’épaule arrachés) le condamne à l’argent et laisse augurer le pire… S’en suivra une année d’opération et de rééducation le privant de participation en 2017. RHJ s’est finalement accroché pour revenir encore plus fort.

rhj-espagne-2

Une volonté et des résultats qui forcent l’admiration. Le champion vise désormais les championnats du monde programmés en octobre à Marrakech. L’an passé, le grenoblois était rentré du Mexique avec le bronze autour du cou. Pas mal du tout pour un retour à la compétition après une aussi grosse blessure.
Sauf que lorsqu’on brille autant que Ronny Hugon-Jeannin, un seul métal saura vous ravir, le plus précieux de tous. L’OR…

Nissan