#Hand Laura Pirrello : « J’ai donné beaucoup de ma personne pour le handball »

Laura Pirello, ancienne joueuse de feu Pôle Sud est toujours en forme, à 24 ans elle vient de terminer meilleure batteuse des championnats d’Europe Universitaire. LSD prend des nouvelles.

Laura, que deviens-tu depuis la disparition de Pole-Sud?
J’ai joué quelques mois à St-Egrève puis depuis deux saisons je suis à Plan de Cuques en d2 et en parallèle je fais mes études d’éducatrice spécialisée sur Marseille. Avec Plan de Cuques on a terminé secondes de D2 la saison passée et cette année troisième. J’ai pris ensuite la décision de mettre pause à ma « carrière » pour l’année de mon diplôme.
Le tout sur une saison compliquée cette année ou j’ai joué à tous les postes et où il y avait beaucoup de pression car l’enjeu était de finir championne mais on perd notre première place à l’avant dernière journée du championnat.

Pôle Sud Handball St Amand Chalmendrier

Tu as également gouté au hand Universitaire.
Oui, on m’a appelé pour participer au championnat de France universitaire à Poitiers début juin (troisièmes : ndlr) puis au championnat d’Europe universitaire en Pologne qui se s’est déroulé du 3 au 11 juillet.
On a eu 6 matchs, 3 de poules et 3 en phases finales, j’ai joué 60 minutes par match, sauf sur le dernier de poule où le coach a fait tourner. L’entraîneur a récupéré des joueuses de différents clubs : Plans de Cuques, Bouc Bel Air, .. c’était la première fois qu’on jouait toutes ensemble, et finalement quand c’est un groupe de copine en dehors du terrain et bien forcément il ya des résultats.
Au final, on termine troisièmes, avec devant de grosses équipes comme Hambourg contre qui on perd en demi-finale et Lublin contre qui on s’incline de 1 but en phase de poule et où il y avait 4 joueuses de D1 de Pologne.

Tu as aussi brillé individuellement. 
Oui c’était un bon tournoi, je termine meilleure butteuse avec 53 buts.

Ton avenir, avec peut-être le hand en pointillés 
Je veux maintenant me consacrer à mes études cette saison, avoir mon diplôme (Laura est en troisième année pour le diplôme d’éducateur spécialisé : ndlr) en juin, pour pouvoir reprendre pleinement le handball ensuite. Avec la liquidation de Pôle Sud puis les 6 mois à l’USSE ainsi que les deux années à Plan de Cuques, j’ai donné beaucoup de ma personne pour le handball que ce soit physiquement mais aussi mentalement. Maintenant j’ai besoin d’une pause et de me consacrer enfin à mes études.

67168404_433085760610227_8450995389271638016_n
Nissan