#FIFAWWC Christophe Ferrari: «Une très belle fête populaire!»

En marge du huitième de finale Allemagne-Nigéria au SDA, Christophe Ferrari (au centre sur la photo), président de la Métro, a dressé le bilan de la coupe du monde à Grenoble. Ce dernier est bon, très bon même…

Christophe Ferrari : La fête a été belle et nous disons adieu à la coupe du monde à Grenoble avec un petit pincement au cœur. Avec cinq matches de qualité, huit nations, un stade coloré et bruyant présentant un des deux meilleurs taux de remplissage de la compétition, il s’est passé quelque chose ici. On le dit et d’autres le disent, notamment la secrétaire générale et le président de la FIFA, dont le ressenti a été très positif. C’est un fantastique succès, une très belle fête populaire avec un public familial très enthousiaste dont beaucoup découvrait le stade pour la première fois. Sans oublier également le village qui a été un lieu important. Nous avons eu plaisir à accueillir de la meilleure façon, comme il est de coutume dans les gênes locaux, de très belles nations.Les retours ont également été positifs dans les quatre communes sites d’entraînements, Gières, Sassenage, Échirolles et Saint-Martin D’hères.
Cette coupe du monde fut bénéfique sur le plan touristique avec 20% de fréquentation supplémentaire. On n’a jamais autant parlé de Grenoble de manière si positive et on ne mesure pas, à l’heure actuelle, quelles seront les retombées à venir. Il y a par exemple des images du stade postées par la FIFA qui ont été reprises par beaucoup de beau monde et qui ont mis en lumière Grenoble, les Alpes et sa métropole.
Les audiences télévisuelles sont excellentes également avec notamment plus de 30 millions de Brésiliens devant le poste pour assister à la victoire du Brésil face à la Jamaïque (3-0). Nous avons pu montrer nos montagnes et en sommes fiers, notre sens de l’accueil et surtout notre amour du sport féminin à Grenoble.
Il y aura pour les filles un avant et un après.

CERFrance