#Fed3 Nathan Fachinetti (US2Ponts) : « Il faut se racheter »

Pour cette avant-dernière journée de championnat de Fédérale 3, l’US2Ponts de Nathan Fachinetti « a pris la foudre » en chutant largement à Montélimar 74-10. S’il existe des facteurs atténuants à cette déroute, la note reste quand même très lourde. 

Malgré les belles éclaircies qui ont inondé le terrain de Montélimar, ce match n’a été qu’un long dimanche de grisaille pour l’US2Ponts. Venus très amoindris en terre drômoise, l’accent avait été mis sur l’équipe réserve pour espérer une qualification en Excellence B pour les phases finales. Et malgré une première période réussie permettant à l’US2ponts de mener 8 à 3, le pari de privilégier la « B » s’est avéré perdant puisqu’elle s’est incliné sur le score de 35-8 au terme d’un second acte à sens unique.

On prends presque les mêmes et on recommence

Le ton donné par cette deuxième période des réserves allait se poursuivre lors du match de 15 heures où dès la 30ème minute, le score était de 45-3 en faveur des dauphins de Saint-Marcellin, bonus offensif validé et déjà assuré. Le calvaire enduré a commencé au bout de la 30ème seconde de jeu où, sur la première relance de jeu, les Montiliens franchissaient tout en puissance et en vitesse la défense adverse pour aplatir le premier de leurs douze essais, action au cours de laquelle le demi d’ouverture pontois Florian Azam fut contraint de quitter ses partenaires, l’épaule en vrac. Tout le match a été sous le signe de l’écrasante domination de l’UMS mais comment véritablement s’en prendre aux joueurs isérois qui pour la plupart ont joué les deux matchs de l’après-midi ?

Forcément les mines étaient grises et les têtes étaient basses à l’issue du match mais Nathan Fachinetti a quand même eu le courage de prendre la parole après cette déroute et sait qu’il faudra montrer autre chose pour bien finir la saison contre Annecy. A l’inverse, le Montilien Aurélien Colle auteur d’un quadruplé était forcément très heureux de la prestation d’ensemble des siens mais ne considère pas encore la deuxième place de l’UMS comme verrouillée, redoutant notamment la menace de leur prochain adversaire et plus proche poursuivant au classement, l’US Renage-Rives.

Sportif JRH