7-1 très bon début pour les BDL

Après une série remportée de gants de maître contre Nice, les grenoblois débutaient ce soir un tout autre combat dans cette première levée des 1/2 finales de Ligue Magnus en recevant Amiens.

Dès la présentation du match on sentait qu’on avait franchi une marche supplémentaire dans l’enjeu et la pression. Les contacts étaient d’emblée plus lourds et le jeu plus rapide.

Ce sont les grenoblois qui débutent le mieux la partie et c’est fort logiquement qu’ils ouvrent le score après seulement 4mn de jeu par l’incontournable Leclerc sur un service d’Hardy. Les grenoblois sont vifs et rapides, ils semblent avoir le contrôle du match mais n’arrivent pas à doubler la mise jusqu’à la 16e par l’intermédiaire de Sacha Treille. A noter la sortie sur blessure de Buysse le gardien titulaire amiénois  suite à un choc avec Fleury et plusieurs minutes de pénalités de part et d’autre qui viendront faire tomber le rythme très élevé de ce premier tiers.

Le second ne peut pas débuter mieux pour les hommes de Terglav qui voient Hardowa tromper Savoye après seulement 48 secondes de jeu. Les amiénois sont touché mais pas coulé. ils réduisent le score par Trabucco à la 14e et se procurent une immense occasion dans les secondes qui suivent. On sent que le match peut basculer d’un cote comme de l’autre. Au grand bonheur du public venu en nombre à pôle sud, ce seront les locaux grâce à Bisaillon (en supériorité numerique) qui marqueront les premiers. Grenoble mène à la pause 4-1.

Le dernier tiers sera maîtrisé par les BDL, qui inscriront encore trois buts par Legault, Hardy et Champagne (les deux derniers en supériorités numériques).

Les grenoblois ont fait le match qu’il fallait faire et débutent au mieux ces demies-finales. Mais rien n’est pour autant fini tant on sait combien l’adversaire Picard est solide. Pour la seconde manche qui se joue dès demain, à suivre sur LSD en live radio, sera un nouveau match et il faudra de nouveau tout donner pour l’emporter.

 

 

 

Carrosserie Safir