#L2 Clermont-Grenoble: Pimenter cette fin de saison!

«La venue du Red Star devait servir à stopper cette mauvaise série» disait Philippe Hinschberger dans les jours précédents la rencontre, espérant au minimum un nul. Un souhait exaucé, et plutôt deux fois qu’une, grâce à doublé signé de l’inévitable Florian Sotoca. Une victoire 2-0 qui permet au GF38, presque officiellement sauvé, de retrouver des couleurs et de l’ambition; celle d’aller accrocher une place de barragiste par exemple. Cela passera forcément par une série positive et a fortiori un bon résultat à Clermont, concurrent direct pour le haut de tableau.

Résultats de la vingtième septième journée de L2
GF38-Red Star 2-0
Valenciennes- AC Ajaccio 4-0
Auxerre-Troyes 0-2
Niort-Béziers 0-0
Châteauroux-Brest 2-2
Sochaux-Nancy 0-4
Gazélec Ajaccio-Clermont 0-3
Lorient-Orléans 1-3
Paris FC-Lens 2-0
Le Havre-Metz 2-2

Le Red Star, Flo sotoca, et ça repart…
Enfin. Il aura fallu patienter dix journées de championnat pour voir Grenoble gagner à nouveau, depuis sa victoire 3-0 à Béziers. Trois mois plus tard, les grenoblois peuvent pousser un gros ouf de soulagement. Une victoire qui doit beaucoup à une solidité défensive retrouvée malgré une défense remaniée -premier blanchissage depuis début janvier et un 0-0 face au Havre- mais aussi à l’adresse se son facteur X, Florian Sotoca. En inscrivant son neuvième et dixième but personnel, le natif de Narbonne, capitaine en second, a montré le bon exemple et enlevait une belle épine du pied à ses coéquipiers. Surtout que Youssouf Mchangama avait la mauvaise idée de louper son premier penalty de la saison, le penalty du break. Sans conséquence heureusement pour le comorien qui se rachètera en délivrant sa sixième passe décisive de la saison. La spirale négative est enfin brisée. Philippe Hinschberger est forcément soulagé: «C’était l’objectif depuis quelques matches déjà. Quand tu t’enfonces dans une série négative où tu n’arrives plus à gagner cela devient difficile. Et puis on en avait marre de se l’entendre rabâcher à longueur de journées. Ça prenait un peu la tête de tout le monde surtout que nous avions gagné un match sur deux sur les dix-sept premières journées.» L’entraîneur grenoblois a surtout apprécié l’état d’esprit et la solidité défensive de ses troupes: «Nous avons joué le match qu’il fallait. Malgré les suspendus, les blessés et une défense reconstruite, l’équipe a fait corps autour de ce match et signe une victoire tout à fait logique. Notre bloc défensif est également une véritable satisfaction car nous n’avons quasiment concédé aucune occasion.» Alors certes le Red Star est lanterne rouge du classement et semble malheureusement bien parti pour retrouver le National, mais par les temps qui courent tous les points pris sont bons à prendre. L’entraîneur isérois ne fait pas la fine bouche: «Attention le Red Star avait réussi à prendre des points sur ses dernières rencontres et était dans une bonne période, ce n’était pas gagné d’avance.»

Classement après vingt-sept journées

P

Equipe

Pts

J

G

N

P

Bp

Bc

Diff

1

Metz

57

27

17

6

4

43

17

+26

2

Brest

54

27

15

9

3

46

24

+22

3

Lorient

49

27

14

7

6

34

23

+11

4

Paris FC

46

27

12

10

5

25

16

+9

5

Lens

45

27

13

6

8

37

22

+15

6

Troyes

42

27

12

6

9

34

24

+10

7

Orléans

40

27

12

4

11

34

36

-2

8

Clermont F.

39

27

10

9

8

30

22

+8

9

Grenoble

38

27

10

8

9

32

30

+2

10

Le Havre

38

27

9

11

7

31

29

+2

11

Niort

36

27

9

9

9

27

28

-1

12

Auxerre

33

27

9

6

12

29

24

+5

13

AC Ajaccio

33

27

8

9

10

25

33

-8

14

Châteauroux

32

27

7

11

9

26

32

-6

15

Valenciennes

31

27

8

7

12

36

42

-6

16

Gaz. Ajaccio

29

27

7

8

12

22

41

-19

17

Nancy

26

27

7

5

15

23

34

-11

18

Sochaux

25

27

7

4

16

17

35

-18

19

Béziers

22

27

5

7

15

16

33

-17

20

Red Star

21

27

5

6

16

19

41

-22

Il manque encore deux ou trois points au grenoblois pour assurer officiellement leur maintien. Sur 33 encore à distribuer, cela ne devrait guère poser problème. De quoi jouer plus libéré Philippe Hinschberger? «On aurait tendance à se laisser porter vers l’attaque mais il faut toujours garder à l’esprit cette notion d’équilibre» tempère l’ancien messin. Le GF peut et doit viser plus haut pour rendre cette fin de saison palpitante. Le coach grenoblois acquiesce: «C’est certain sinon la fin de championnat risque de sembler bien longue même si deux mois et demi ça passe vite. Cela implique un maximum de victoires sur les onze derniers matches, en commençant par Clermont ou l’objectif sera d’enchaîner sur notre lancée. Pour cela nous devons conservons notre solidité défensive car nous ne pouvons rien espérer si nous continuons, comme sur nos derniers déplacements, à encaisser deux ou trois buts par match. Ensuite nous aurons des occasions car nous marquons quasiment lors de chaque rencontre.»

CF, GF, même combat!
Alors que Grenoble vient de se relever après trois revers de rang, le CF63 a connu pareil mésaventure, voire pire. Les auvergnats viennent enfin de briser nette leur spirale négative de quatre revers consécutifs (Sochaux, Valenciennes, Auxerre et Lorient) en s’imposant avec autorité 3-0 face au Gazélec Ajaccio, en Corse, là où il n’est jamais simple de gagner. Dans ce championnat, les auvergnats sont capables du meilleur (victoire 2-1 à Metz) comme du pire (défaite 1-0 à domicile contre Valenciennes). Philippe Hinschberger retient surtout la première option, une équipe qui selon lui devrait se situer plus haut au classement: «Clermont n’est pas à sa place. C’est une des meilleures formations du championnat en terme de maîtrise et de qualité de jeu, elle peut prétendre à mieux. Leurs attaquants sont de tous les bons coups, d’ailleurs Franck Honorat a déjà signé en Ligue 1 (ndlr ASSE), ce n’est pas un hasard non plus

Flo-Flo
Autre point commun, chacune des deux équipes possède son buteur, son Florian. Les deux pointes viennent toutes deux de réaliser un doublé le week-end dernier. Alors certes, avec 13 buts à son compteur, soit le troisième meilleur total de Ligue 2, Florian Ayé possède une petite longueur d’avance sur le grenoblois (10 buts), mais notre Flo national va bien réussir à nous rattraper ce déficit sur le reste de la saison, pour ne pas dire sur le prochain match…A votre chapeau Monsieur Sotoca!

«Déconne pas Manu…»
Dans ce parallèle entre les deux formatons, comment ne pas citer Manu Perez, le milieu de terrain formé à Grenoble, puis passé par Brest (4 ans en L2) et depuis bientôt deux saisons plaque tournante indiscutable de l’entre jeu clermontois (27 matches et 1 but l’an dernier, 14 matches dont 12 titulaires et 1 but cette saison). Absent lors du match aller, le natif de Grenoble croisera la route de «son» GF pour le première fois depuis son départ en 2013. Forcément une émotion particulière et l’envie de se rappeler au bon souvenir de son ancien club. De bonne guerre…

Programme de la vingt-huitième journée de L2
Clermont-GF38
AC Ajaccio-Red Star
Troyes-Châteauroux
Paris FC-Niort
Béziers-Le Havre
Brest-Valenciennes
Nancy-Lorient
Orléans-Gazélec Ajaccio
Lens-Auxerre (samedi 9 mars)
Metz-Sochaux (lundi 11 mars)

Le GF38, après avoir longtemps dévissé, a enfin stoppé sa chute. Il peut à nouveau regarder vers le haut. En commençant par le CF63, un point de plus au classement, seconde étape espérée d’une belle Clermontada. Une victoire dans ce choc des convalescents et la fin de saison n’en serait que plus excitante. Grenoble pourrait alors viser plus haut, toujours plus haut pour être en phase avec sa devise originelle: «Ensemble, (re)gagnons les sommets…»

Clermont Foot 63-GF38 Vendredi 8 mars, 20h00, Stade Gabriel-Montpied, Clermont-Ferrand

CERFrance