#Top14 Montferrand-Grenoble: Jaune qui peut?

Cette dix septième journée de championnat de Top14 a fait mal aux cranes grenoblois. Une défaite 47-31 à Bordeaux conjuguée à un succès agenais à Perpignan et voilà Grenoble en solide position de barragiste. Il ne faut guère se faire d’illusion, le FCG devrait végéter encore quelques temps à cette treizième place synonyme de tous les dangers. En effet, en déplacement à Clermont, le FCG, sauf miracle, devra patienter encore un peu avant de débloquer son compteur victoire en 2019. Malgré tout, Grenoble devra résister face aux marées jaunes. Au moins que ce déplacement ne tourne pas à la Bérézina et serve à préparer les prochaines échéances, si importantes…

Les résultats de la dix-septième journée de Top14
Bordeaux-Bègles-FCG 47-31
Toulouse-Montpellier 27-14
Toulon-Pau 38-11
Perpignan-Agen 13-20
Stade Rochelais-Stade Français 14-27
Castres-Racing92 18-09
Lyon-Clermont 19-13

Une entame canon!
L’excellent Alaska Taufa avait pourtant lancé le train grenoblois sur de bons rails (2′). Un quart d’heure plus tard c’est Hans Nkinsi qui allait se faire la belle entre les poteaux. Un essai qui doit beaucoup aux cannes et à l’audace de Gervais Gordin. Cette relance, dont il a le secret, aura un temps au moins donné le tournis aux défenseurs bordelais… A 17-7 en faveur du FCG au bout de 20 minutes de jeu, on y a cru. Malheureusement ce bon début de match n’empêchera pas le FCG de rentrer bredouille de ce déplacement. La faute à un trou d’air d’un demi-heure (4 essais pour l’UBB entre la 23′ et 50′), au talent collectif adverse, à sa puissance, à ses qualités individuelles également, mais aussi aux largesses défensives grenobloises. Il faut dire que la staff alpin avait choisi de faire reposer les cadres avec 7 changements par rapport au 15 de départ rochelais. Alors que le score prenait trop d’ampleur (40-17 à l’heure de jeu), Junior Rasoléa et Lilian Saseras se chargeront de réduire l’écart à -16, dans des proportions plus respectables. Sans compter cet essai refusé à Raymond Rhule à l’heure de jeu pour un en avant. Bref, pour une victoire à l’extérieur, il faudra patienter.

Classement après dix-sept journées

Rang

Equipe

Pts

J.

G.

N.

P.

Bonus

Pts.M

Pts.E

Diff.

1

Toulouse

62 17 13 2 2 6 465 321 +144
2  

Clermont

  56 17 11 2 4 8 532 315 +217
3

Lyon

52 17 11 1 5 6 429 306 +123
4

La Rochelle

51 17 12 0 5 3 418 387 +31
5

Bordeaux-Bègles

48 17 10 1 6 6 437 376 +61
6

Paris

46 17 10 0 7 6 380 343 +37
7

Castres

45 17 10 0 7 5 330 344 -14
8

Racing 92

41 17 9 0 8 5 427 377 +50
9

Montpellier

33 17 6 1 10 7 390 387 +3
10

Toulon

33 17 7 0 10 5 331 365 -34
11

Pau

29 17 6 0 11 5 326 456 -130
12

Agen

25 17 5 1 11 3 276 456 -180
13  

Grenoble

  20 17 3 2 12 4 313 426 -113
14

Perpignan

8 17 1 0 16 4 289 484 -195

Et Grenoble qui voit son adversaire direct Agen prendre le large au classement grâce à son succès à Perpignan. La mauvais affaire. Pour éviter de broyer du noir on peut se consoler en pensant qu’elle éteindra définitivement les ardeurs perpignanaises dans la course au maintien, des occitans qui venaient de rallumer la flamme à Montpellier, avant de recevoir Grenoble le 23 mars.  Un stade Aimé-Giral ou le FCG ira chercher sa première victoire à l’extérieur de la saison, à moins qu’entre temps, il ne l’emporte à l’ASM…

Le volcan auvergnat est chaud!
Le FCG pose ses valises à Marcel Michelin avec une grosse côte d’outsider. Les dynamiques sont tellement contraires. Grenoble, vierge de succès en 2019 et surtout sur une série de cinq défaites de rang ( au Stade Français, contre le CO, à Toulouse, contre La Rochelle plus ce dernier revers 47-31 à Bordeaux) s’en va défier des jaunards dont le bilan à domicile cette saison est de 7 succès dont 5 bonifiés et un nul contre le Stade Toulousain. De plus les clermontois sont invaincus à Marcel Michelin depuis plus d’un an (24/02/2018). Essayons de penser positif et cherchons malgré tout des rayons de lumière dans ces sombres perspectives…. Pour commencer, toutes les séries sont faites pour s’arrêter un jour, la mauvaise grenobloise comme la belle auvergnate. On évoquait la dernière défaite de l’ASM sur ses terres; contre le Stade Toulousain, le champion de France en titre Castres ou l’ogre d’Europe le RCT? Très loin de tout ça. Le futur relégué Oyonnax avait alors réussi cet exploit impensable en s’imposant 18-12 en Auvergne. Continuons notre plongée dans le passé. Le 5 novembre 2016 à l’occasion de la dixième journée de championnat de Top14, le FCG avait tenu la dragée haute aux jaunards, ne cédant que d’un petit point, 21-20. Plus récemment, lors du match aller, les dauphinois avaient largement soutenu la comparaison avec l’ASM en partageant les points 27-27. Un résultat nul qui aurait pu, avec un brin de réussite, se transformer en victoire sans cette pénalité de Germain dans les arrêts de jeu échouant sur le poteau. Et puis le FCG a toujours surpris là ou on ne l’attendait pas. Ainsi il fut proche de la victoire à La Rochelle, au Racing ou encore à Paris par exemple. Reste à transformer l’essai… Dernier point, le FCG jouera, c’est paradoxal, sans pression du résultat si l’on peut s’exprimer ainsi. Tellement outsider sur ce match qu’il ne peut que surprendre. Car la pression, immense, ce sera dans quinze jours à domicile face au Racing 92. Alors, lâchez les chevaux dauphinois…

Le programme de la dix-huitième journée de Top14
Clermont-FCG
Montpellier-Bordeaux-Bègles
Pau-Agen
Lyon-Castres
Racing 92-Stade Rochelais
Perpignan-Toulon (dimanche 2 mars)
Stade Français-Toulouse (dimanche 2 mars)

Après la pluie, le beau temps? Le long hiver grenoblois devrait durer encore un peu. A moins d’une embellie précoce, d’un printemps prématuré sur le pré de Marcel Michelin. «Il faudra un exploit à l’extérieur» disait Jérôme Vernay avant Bordeaux. En effet, celui-ci marquerait l’histoire du club grenoblois. Mais avant tout, une superbe opération dans la course au maintien…

Association Sportive Montferrandaise Clermont Auvergne-FCG, samedi 02 mars, 18h00, Parc des Sports Marcel Michelin, Clermont-Ferrand

Sportif JRH