#BDL les brûleurs de loups domptent les lions

C’est un match sans réels enjeux que livraient les brûleurs de loups ce soir à Pôle sud face au voisin lyonnais. Certains depuis plusieurs matchs d’occuper à minima la seconde place à la fin de la saison régulière, les isérois se devaient de justifier leur statut face à des gônes perdus en fin de classement et qui enchaînent les défaites.

Il ne faut que 6 minutes pour que Leclerc très en vue depuis plusieurs rencontres ouvre le score après une contre attaque aussi rapide qu’efficace. Moins de deux minutes plus tard c’est au tour de Legault de tromper Olivier Richard. Seul à 3 mètres du portier adverse, il a tout le temps de contrôler et de trouver la faille. Les Brûleurs mènent alors 2-0 sans forcer, dans un tiers au cours duquel les lyonnais ont paru en grandes difficultés.

Le second tiers sera bien plus enlevé, même si les grenoblois confortent dès l’entame leur avance grâce au second but de Legault et à la 6eme le second de Leclerc. Les lyonnais qui avant ça, avaient réduit le score à la 4eme par l’intermédiaire de Sebastien Delemps vont se montrer bien plus entreprenants et porter le danger à plusieurs reprises sur la cage de Bonvalot. Les lyonnais changent de tactique, ils se font de grandes passes latérales pour étirer la défense de Grenoble et le peu que l’on puisse dire c’est que ça marche. Ajoutez à cela plusieurs grosses erreurs de relance et de sortie de zone défensive et vous avez une équipe du Rhône qui aurait pu revenir bien plus conséquemment au score. A la pause les BDL mènent 4-1.

Heureusement pour eux, et pour le spectacle, les isérois remettent le pied à l’étrier (ou au patin au choix) dans le troisième et dernier tiers temps. Les temps forts et les occasions s’enchaînent alors pour les deux équipes et ce sont les grenoblois par l’intermédiaire de La Tendresse et sur une action d’école qui clôtureront la marque. Grenoble s’impose 5-1 en ayant véritablement joué 2 périodes. Si aujourd’hui il n’était nul besoin de faire plus, gageons qu’il faudra impérativement être plus cohérent notamment dans l’engagement et les sorties de zones pour aller loin dans les playoffs pour l’équipe de coach Terglav qui possède de jolis arguments.

Carrosserie Safir