Masters de Handball: Grande première pour le GSMH38!

Depuis vingt ans et seize éditions, le club dauphinois organise, été ou hiver, un prestigieux tournoi de hand international regroupant les meilleurs équipes françaises, européennes et africaines. Les joueurs isérois avaient pris l’habitude d’assister à l’événement en tant que spectateurs, les yeux écarquillés et des fourmis dans les jambes. Sauf que le GSMH38 est désormais en Proligue, dans la cour des grands. Il a bien mérité le droit de participer à ses masters, avec la ferme intention de bien y figurer et peut-être même d’inscrire son nom au palmarès. Le tout dans la mythique salle Clémenceau. Les 19 et 20 janvier, l’ancien écrin des BDL va vibrer à nouveau!

Décidément, entre les championnats du monde du 10 au 27 janvier et les masters à Grenoble, les fans de hand dauphinois sont bien gâtés en ce début 2019.

Nikola Karabatic, Luc Abalo, Daniel Narcisse, Jackson Richardson, Jérôme Fernadez, Mikkel Hansen, Thierry Omeyer…Quelques stars internationales de la discipline à avoir foulé le parquet des Masters. La liste est encore longue, tout comme les vainqueurs du trophée. Après Créteil, Montpellier Ivry, Chambéry, Tremblay en France, Paris SG, Nantes, qui sera le prochain à ajouter son nom au palmarès? La victoire finale, 100 % française jusque là, a encore une chance sur deux de le rester. On compte bien entendu sur le GSMH38 pour s’y coller.
Cette seizième édition des masters d’hiver met le cap à l’Est et au Sud de l’Europe. Les quatre formations à se disputer le trophée seront Bidasoa Irun (Espagne), le RK Mettalurg Skopje (Macédoine), le Istres Provence Handball et le GSMH38. Le club basque, dauphin de l’intouchable Barça dans l’excellente ligue Asobal, compte 9 victoires, 1 nul et 5 défaites à la trêve et semble désigné comme le favori logique à la victoire. Attention cependant au RK Mettalurg Skopje, six fois champions de Macédoine, et qualifié pour la Ligue des Champions. Le Istres Provence Handball, même s’il est à la traîne en Lidl Star Ligue, est bien décidé à entamer 2019 sur de bonnes bases. Le GSMH38, dixième de Proligue, sera l’outsider de la compétition.
Un tournoi prisé par les grands de France et d’ailleurs car placé à une période charnière, il permet de peaufiner la préparation hivernale ou estivale face à des adversaires de haut calibre.
A quelques encablures du début de ces masters, nous avons profité de l’événement pour demander à Aziz Benkahla, l’entraîneur du club martinéro-grenoblois, de nous dresser un bilan de cette première partie de saison: «Pour résumer, c’est un mélange de frustration mais aussi de satisfaction. Frustration car nous avons laissé plusieurs points en route, et sur les derniers matches, nous avons manqué de beaucoup de choses tant sur le plan physique que handballistique. D’un autre côté, il y a beaucoup de positif avec des joueurs qui ont engrangé de la maturité. Ceux qui ont découvert la Proligue se sont mis au diapason.» Même si rien n’est fait dans la course au maintien, Aziz Benkahla espère que la seconde partie de saison permettra une remontée au classement: «Pour cette phase retour, nous aurons sept matches à domicile contre six à l’extérieur avec l’avantage de recevoir presque tous nos concurrents directs. Il faudra s’appuyer sur nos matches allers pour progresser, retrouver nos valeurs et faire le plein à la maison.»
Avant de recevoir Limoges en championnat début février, le coach dauphinois a l’intention de bien figuré pour la première de sa formation à ses propres Masters: «Nous ne commençons pas les matches pour les perdre et si on peut ramener la coupe à la maison (rires) on ne s’en privera pas. C’est notre première dans les Masters, j’espère le début d’une longue série. Ensuite, on sait pertinemment que le plateau sera relevé avec trois belles équipes. Nous sortons de deux grosses semaines de préparation et l’objectif sera également de renouer avec la compétition, impliquer tout le groupe et retrouver une belle dynamique.»
Des masters qui se dérouleront au cœur de la capitale des Alpes, dans la halle Clémenceau. Pour accueillir un tel événement, il fallait au moins ça. Lieu chargé d’histoire s’il en est, théâtre des grands exploits des BDL, l’ancienne patinoire a subi un coup de jeune dernièrement. Longtemps évoqué pour devenir la future salle du GSMH38, l’enceinte grenobloise dont la capacité d’accueil est portée à 2000 personnes, passera un test grandeur nature à l’occasion de ce tournoi. Pour devenir un jour la résidence principale du GSMH38? Aziz Benkahla en pince pour Clemenceau: «C’est la plus belle salle pour accueillir du hand de haut niveau, et j’espère que nous réussirons prochainement à proposer de grosses affiches dans cette salle. C’est un gros point positif pour le hand dans l’agglo grenobloise. On devrait déjà se régaler ce week-end avec des équipes qui proposent des styles de jeu différents. Le spectacle devrait normalement être au rendez-vous.» Si monsieur Aziz Benkahla le dit, on peut aisément lui faire confiance.

Le programme:
Samedi 19 Janvier
18h30 : GSMH38 vs Metalurg Skopje
20H30 : Istres Provence HB vs Irun Bidasoa

Dimanche 20 Janvier
14h : petite finale
16h : Finale

Le gratin du hand européen se donne donc rendez-vous à Grenoble, le GSMH38 en maître de Cérémonie. La possibilité pour les puristes de vivre un événement exceptionnel au pied des Alpes avec le plein de handball de haut niveau. Pour les novices, l’occasion est idéale de faire connaissance avec ce sport à la mode. A l’abri et au sec. Alors tous à Clemenceau ces 19 et 20 janvier pour un week-end de Masters, une bonne dose de bonheur…

Information et réservation sur : http://www.gsmh-handball.fr/masters-de-handball/

CERFrance