Avant Harlequins – FCG : Qui sont les Harlequins ?

Le FCG se déplace ce week-end  en terre londonienne pour y défier, dans le cadre de la 5ème journée de la phase de poule de la Challenge Cup, l’équipe des Harlequins. Présentation de ce club historique, vieux de 150 ans.

Les Harlequins, triple vainqueur de la challenge Cup, est un des clubs les plus anciens du rugby européen. Des joueurs réputés comme Steven So’oialo, Andrew Mehrtens, Thierry Lacroix ou Gary Botha ont porté l’historique maillot arlequin. Mais, malgré son histoire et ses joueurs réputés, ce club ne possède à son palmarès qu’un titre de champion d’Angleterre obtenu en 2012.

Cette saison, et ce depuis sa remontée il y a treize ans, les londoniens disputent la Premiership, équivalent du Top 14 en France. Actuellement, ils sont 3ème loin derrière le duo de tête composée d’Exeter et des Saracens. En Challenge Cup, les anglais ont un bilan équilibré avec deux victoires et deux défaites (contre le FCG notamment) et est leader de la poule avec 1 point d’avance sur son dauphin, Trévise.

Dans l’effectif londonien, de nombreux joueurs internationaux d’expériences seront à surveiller. On y retrouve :

  • Joe Marler, pilier international anglais. Il était titulaire lors de la déroute anglaise de la dernière coupe du monde. Cette saison, il a disputé trois matchs européens.
  • Chris Robshaw, 3ème ligne, capitaine du XV de la rose lors de la dernière coupe du Monde. Lors de celle-ci, il avait été considéré comme le coupable de la défaite anglaise contre les gallois après un choix douteux en fin de match.
  • Mike Brown, titulaire à l’arrière lors de la dernière coupe du monde. Il est fidèle au Harlequins depuis 2005 et a été élu meilleur joueur du championnat d’Angleterre en 2014. Cette saison, il a disputé deux rencontres européennes et a inscrit un essai.
  • Jack Clifford, international anglais, il compte 10 sélections avec le XV de la Rose. Il a disputé deux matchs de Challenge Cup depuis le début de saison.

C’est donc un gros client que le FCG va affronter au Twickenham Stoop ce samedi (16h). Pour espérer être encore en vie pour la qualification, les grenoblois devront s’imposer ou au moins prendre le point de bonus défensif pour s’offrir une possible finale pour la qualification face à Trévise la semaine prochaine.

Travaux public Balini