Furman Abrahamyan : « Le football c’est dans nos gènes »

Furman Abrahamyan, gardien du FC Valence pensionnaire de R3 a été appelé en équipe nationale de l’Arménie occidentale par Harout VARDANIAN. Le gardien petit par la taille mais bourré de talent s’est confié à LSD. 

Avant tout, peux tu te présenter et retracer ton parcours en quelques mots ?

« Je m’appelle Furman Abrahamyan, je suis d’origine arménienne et j’ai eu mes 21 ans le 31 décembre. Je suis arrivé en France en 2011, j’ai commencé à jouer à Bourg-les-Valence après une saison je suis parti à l’AS Valence en U17 ligue honneur, puis à l’Olympique de Valence U19 promotion ligue et seniors excellence en même temps et je m’entraînais avec le groupe de PHR (R3). Après je suis parti à Rhône Vallée en R1 ou j’ai passé deux saisons complètes. Actuellement je joue au FC Valence en R3. »

Le poste de gardien, c’est un peu une tradition dans la famille ?

« Notre famille est beaucoup portée sur le football. Mon grand-père et son frère ont été footballeurs professionnels à l’époque de l’URSS (club de ARARAT-EREVAN) où ils étaient une des meilleures équipe du championnat URSS. Mon grand-père était défenseur et son frère gardien. Mon père aussi était footballeur professionnel, lui aussi défenseur. Le football c’est dans nos gènes, le poste de gardien m’est venu du côté du frère de mon grand père. Et mon but c’est d’être footballeur professionnel comme mes ancêtres ! »

Fier de tes origines, récemment tu as été sélectionné par la sélection d’Arménie occidentale, j’imagine que c’est une immense fierté pour toi ?

« Évidemment c’est une fierté de représenter mon pays et de porter le maillot de l’équipe nationale mais au delà de ça, c’est très important de rester concentré dans sa saison car c’est la meilleure façon d’être prêt pour les compétitions avec l’équipe nationale. C’est ma première sélection et je vais tout faire pour que ce ne soit pas la dernière. Je voudrais rajouter que mon intégration s’est très bien passée due à un très bon collectif sous les ordres de Harout Vardanian, qui j’espère, avec son très beau travail, nous amènera à beaucoup de succès futurs. »

 

 

Crédit photo: Photographe sélection Arménie occidentale

CERFrance