#Hockey #ITW Simmonneau et les Ours de Villard de Lans à mi saison

Nous avons rencontré Pierre-Antoine Simonneau, l’entraîneur-joueur des Ours de Villard, l’occasion de dresser avec lui un bilan à mi-saison. Défenseur, Pierre-Antoine Simonneau, après avoir été formé à Nantes et joué une saison au Canada, effectuera sa première année de junior à Angers puis les trois suivantes à Mont Blanc. Il revient une saison en Magnus à Angers, suivent 5 ans à Villard et une saison aux BDL avant un retour à Villard, alors en D2, comme joueur et prend les reines de l’équipe 1 il y a une saison.

Pierre-Antoine, avant d’aborder les résultats de l’équipe fanion, peut on évoquer l’équipe des U20 dont tu es aussi l’entraîneur ?
L’équipe est actuellement dans la poule B de son championnat. Nous sommes pour l’heure en dernière position mais il reste encore beaucoup de matchs à disputer et j’ai bon espoir que l’on puisse éviter la relégation en poule C. Nous sommes dans un championnat très relevé et nous devons nous envoyer tous les week-ends pour lutter contre les grosses armadas mais nous n’avons pas encore dit notre dernier mot. (Villard a actuellement 12 points, Gap 3eme en a 21) 25% du collectif est directement issu de la formation en interne.

En ce qui concerne l’équipe 1 qui évolue en seconde division, quel bilan peut-on tirer à mi parcours ?
Pour l’heure, nous occupons la 6éme place (sur 9). Nous ne sommes pas très loin de la cinquième (Villard a 14 points Courchevel 17). Nous sommes sur une bonne dynamique et depuis le début de la saison nous n’avons perdu que trois rencontres dans le temps réglementaire. Nous prenons très régulièrement des points en allant aux prolongations et ce contre quasiment toutes les équipes. Avec un effectif au sein duquel nous ne comptons qu’un seul joueur étranger, nous faisons vraiment bonne figure dans ce championnat.

Quelles sont les ambitions du club pour cette saison et à moyen terme ? Est-ce qu’il y a la place pour un second club de hockey aussi prêt des BDL ?
Villard est un club formateur, nous n’avons pas la structure ni les moyens économiques d’aller jouer en Magnus, et même la D1 serait, pour le moment, une marche trop haute pour nous mais si on continue à bien former nos jeunes et avec un peu plus de moyens on pourrait à moyen terme aller jouer au dessus. Il n’y a pas de difficultés majeures pour exister même si prêt de Grenoble. Nous offrons une autre possibilité aux jeunes joueurs, nous sommes une bonne alternative je pense. En ce qui concerne les ambitions sportives, cette saison nous souhaitons finir la saison régulière à la plus haute des places possibles afin d’augmenter nos chances lors des playoffs d’aller loin. Un 1/4 de final serait une bonne chose et une 1/2 un excellent résultat. (Pour aller en demi-finale les Ours devront remporter leur deux premiers tours).

 

Les u20 recevront Annecy le 23 décembre à 18h, l’équipe 1 recevra Vaujany le 29 à 20h30.

 

Carrosserie Safir