FCG Amazones-AC Bobigny 93: Les Amazones cèdent !

Dans le choc des troisièmes -24 points chacune- de cette poule 2 du Top 16, le dernier mot est revenu aux franciliennes qui s’imposent 20-12.

C’est finalement sur le terrain honneur de Lesdiguières que les deux formations vont  en découdre. Le début de rencontre est grenoblois mais les touches ne trouvent pas preneuses. Au quart d’heure de jeu, coup dur dans les rangs iserois. Emeline Gros, touchée à l’epaule, quitte ses partenaires définitivement. Les Amazones sont quelque peu déstabilisées. Bobigny en profite. Ciofani fait parler sa vitesse et déborde Muller avant d’aplatir entre les perches (0-7, 20’). Les grenobloises jouent dans le camp adverse et poussent l’AC Bobigny à la faute. Jaureguy regagne le banc 10 minutes. Ce ne sont pas les gilets jaunes mais juste les Amazones qui font le siège de la ligne francilienne. Elisa Guiguet récompense la détermination du FCG. Essai non transformé (5-7, 37’). Le score n’evoluera plus avant la pause. Bobigny est solide sur les fondamentaux et véloce derrière, l’affaire s’annonce compliquée.

Coup de massue à l’entame du second acte. Les grenobloises oublient de plaquer et Madauss Traoré, internationale à 7, aplatit (5-12, 43’). Les Amazones n’y sont plus et tombent les ballons. Rapaud en profite pour inscrire le troisième essai visiteur (5-17, 47’). Les Amazones reviennent aux affaires. La seconde pénaltouche sera la bonne, essai de pénalité (12-17, 52’). Grenoble est déchaîné mais il manque un petit rien pour passer devant au score. Bobigny, sur une de ses rares incursion dans le camp alpin, marque à nouveau (12-20, 68’). Une erreur qui coûte cher. Grenoble doit marquer deux fois pour l’emporter. Trop compliqué, les Amazones cèdent à un point du bonus défensif.

Coup d’arrêt donc pour les Amazones tandis que Bobigny tient sa revanche. Il faudra relever la tête dès dimanche prochain à l’occasion du déplacement à Tarbes.

Hemispheres voyages - Italie