#Top14 Qui pour remplacer Godener ?

En plus de la frustration de la défaite au Racing 92 le week-end dernier (24-23), le FCG a perdu un de ses meilleurs éléments en la personne de Loïc Godener, blessé pour une période évaluée de 4 à 6 mois. Absent jusqu’au mois de mars minimum, la question de son remplaçant se pose.

C’est la tuile dont se serait bien passée le FCG. La mise à l’écart sur blessure de leur tracteur Loïc Godener, titulaire à neuf reprises sur dix rencontres de Top14 cette saison, est un véritable coup dur tant le troisième ligne centre de 23 ans était devenu un maillon indispensable. Robuste défenseur et très souvent utilisé comme premier attaquant pour casser les lignes, qui dans les rangs du FCG semble le plus à même de pallier son abattage ?

La question de son remplaçant s’était déjà posée la saison dernière. Alors en ProD2, le choix du tandem Glas-Senekal s’était porté sur le Néo-Zélandais Dylan Hayes. Si le FCG est monté d’un étage, le troisième-ligne centre est lui resté en deuxième division française évoluant désormais sous les couleurs de Soyaux-Angoulême. A l’heure actuelle, l’effectif du FCG possède deux troisième ligne centre de métier : Taiasina Tuifu’a et Steven Setephano. Le premier a été recruté cet été en provenance du LOU, mais n’a été que peu de fois utilisé par le staff grenoblois ne faisant que sept feuilles de match toutes compétitions confondues. Par ailleurs, sur ses quatre titularisations, il a été aligné à trois reprises en position de deuxième ligne. La solution la plus probable semble être le repositionnement du capitaine grenoblois de l’aile de la troisième ligne au centre, l’ancienne doublure de Rory Grice retrouvant ainsi sa place de prédilection. Mais alors quid du poste de flanker ?

Sept candidats pour un poste

Et à ce poste là, les candidats se bousculent au portillon. Depuis le début de la saison, la volonté du staff a été d’alourdir le pack faisant descendre régulièrement Killian Geraci et François Uys de la cage pour évoluer aux ailes de la mêlée. Ces deux alternatives ont l’avantage de proposer une solution en plus dans l’alignement en touche, une carte que Loïc Godener n’a pas dans son jeu. Mais cet atout, le champion du monde U20 ne pourra pas l’abattre tout de suite lui qui est en convalescence d’une entorse à la cheville. Son coéquipier en équipe de France Antonin Berruyer, lui aussi éloigné des terrains depuis plus de deux mois et dont le temps de jeu est réduit à peau de chagrin, pourrait profiter de la situation pour se mettre en évidence dans ce rôle de plaqueur-gratteur, un rôle de l’ombre qui lui sied tant. Encore faut-il que son état de forme lui permette de jouer…

Clément Ancély est sans doute celui qui tient la corde pour débuter contre Toulon samedi. Remplaçant au Racing, il est celui qui a suppléé Loïc Godener à la cinquantième minute de jeu, poussant Setephano en troisième ligne centre. Malgré tout, son profil de troisième ligne coureur semble être trop similaire de celui Fabien Alexandre, son pendant titulaire à l’autre aile de la mêlée. Un morphotype que partagent les autres troisièmes ligne Loïc Baradel et Steeve Blanc-Mappaz. Même si ce dernier a prouvé qu’il pouvait jouer en qualité de numéro huit à Castres, il faudra attendre encore un petit peu avant de le revoir sur un terrain, la faute à une blessure qui s’éternise quelque peu. Enfin, l’effectif professionnel du FCG recèle un dernier troisième-ligne complètement inconnu du grand public : Edgar Tuinukuafe. Arrivé l’an dernier sur la pointe des pieds en provenance de Carcassonne, l’ancien du Stade Toulousain n’a pas joué la moindre minute sous les couleurs du FCG en une saison et demi. Difficile d’imaginer que cette énigme soit résolue dans les prochaines journées… En revanche, celle du nom du remplaçant de Godener sera levée demain lors de la révélation du XV qui affrontera le RCT samedi soir.

Sportif JRH