Chartres trop fort pour le GSMH38!

Quatre jours après son revers à Strasbourg -après avoir possédé jusqu’à sept buts d’avance- le GSMH38 recevait à Jean-Pierre Boy le leader incontesté de cette Proligue, Chartres. Avec une seule défaite au compteur lors des 10 premières journées, la mission était quasi impossible pour les dauphinois. Pas de  miracle, les coéquipiers de Samy Bendjaballah s’inclinent avec les honneurs 23-30.

Le début de match est équilibré mais peu à peu le leader impose sa mainmise sur le match. Le GSMH a du mal à trouver la faille en attaque face aux colosses chartrains. Le suspense n’existe presque plus au quart d’heure de jeu (4-9,16’). D’autant plus que le portier adverse Grahovac réalise des prouesses dans ses cages. Les contre attaques s’enchaînent et l’ecart grossit (4-11, 18’). Heureusement pour les Rouge et Blanc,  Maxime Aicardi, inspiré, retarde l’échéance en enchaînant trois arrêts de grande classe. Le score est de 13-7 en faveur du leader à la pause. Aziz Benkahla va devoir trouver les bons mots.

Chose faite. Le GSMH recolle à -4, 13-17, 49’. Le public de Jean-Pierre Boy se remet à y croire et donne de la voix. Joris dei Negri sonne la révolte. L’écart se maintien à 4 buts (18-22, 49’ puis 21-25, 54’). Chartres n’est pas premier pour rien et fait preuve de maîtrise en cette fin de match. Défaite des dauphinois 23-30.

Second revers de rang pour les protégés du président Chabannes. La pause Coupe de France arrive à point nommé pour recharger les accus. Ce sera ce samedi à Villeurbanne, ancienne connaissance de N1.