#Fed2 SOV/Vinay : Dépôt de plainte et réclamation après la bagarre. Rozand : « Un manque de respect et d’humilité des voironnais » »

La fin de match tendue entre Voiron et Vinay fait couler beaucoup d’encre, la vidéo de la bagarre ayant fait le tour du web. Pour rappel, dans le championnat de Fédérale 2, le SOVoiron recevait dimanche son voisin l’USVinay pour un derby très attendu. Alors menée au score d’un point, l’USV obtiendra même une dernière pénalité -qui sera manquée- avant le début d’une grosse bagarre.

Si Voiron remporte ainsi le match d’un petit point, cette dernière action aura laissé des traces, notamment chez l’ailier (14) de Vinay, qui souffre d’une fracture ouverte du nez. Selon nos informations, le joueur va aller porter plainte demain contre l’ailier du SOV (11). Le Club Vinois a même déposé une réclamation officielle à la fin de la rencontre.

Le coach de Vinay, Antonin Rozand, revient pour LSD sur cette fin de match. : « Il faut que les gens sachent ce qui s’est passé, alors que nous obtenions la pénalité (de la gagne) en fin de rencontre, une bagarre a éclaté, notre ailier se fait rouer de coups par le 17, puis également par Pereira l’arrière de Voiron qui lui met un coup de pied avant de recevoir une manchette de leur ailier et de se faire ouvrir le nez. Au delà de la défaite -cette pénalité on a qu’à la mettre- Je suis choqué par l’attitude du capitaine de Voiron -Robin Hervet-. Tout ça est déplorable, il y avait du monde… Des gamins plein les tribunes… et quand je vois les voironnais porter leur capitaine en héros…c’est bien…c’est bien…C’est déplorable… Notre club porte donc réclamation auprès de la FFR avec appui vidéo. Mais ce n’est pas tout, je suis également choqué par l’attitude des deux présidents Messieurs Peyraud et Chabert… A la fin du match, on les voyait se gargariser dans le couloir, aucun des deux n’est venu s’excuser pour les événements, ni auprès de nous, ni auprès de notre président… Même aujourd’hui, ils n’ont jamais pris de nouvelles du joueur blessé… A la fin du match, on avait l’impression qu’ils étaient champion du monde, tu ne fais pas ça quand tu gagnes comme ça, dans un derby, après une si grosse bagarre déclenchée… C’est un manque de respect et d’humilité des voironnais. »