Twirl Danse de Pont de Claix donne le bâton pour se faire aimer !

Petit à petit, le club de Twirling Bâton de Pont-de-Claix se développe et commence à se faire une place sur la scène nationale.

Le twirling bâton retrouve peu à peu la lumière à Pont-de-Claix. Souvent confondu avec la GRS ou encore les majorettes, cette discipline mêlant grâce et agilité trouve son public et son lot d’adhérent puisque ce n’est pas moins de 40 licenciés, jeunes débutants en loisir ou athlètes aguerris en compétition, qui s’entraînent au gymnase Victor Hugo. Une hausse significative de ses membres qui a permis à Christophe Diasparra, le président de Twirl Danse depuis deux ans désormais, et l’équipe dirigeante de réouvrir des sections jeunes à destination des trois à six ans et une section loisir.
Un club en plein essor qui le doit aussi aux performances remarquées sur la scène nationale des twirleurs pontois comme en atteste les cinquièmes place des duos Clara Gonçalves et Manon Matencio en National 2 et de Mathis Diasparra et Romane Crutz en benjamins, toujours au deuxième échelon de compétition française. Une relève qui pointe également le bout de son nez en Nationale 3 avec une belle médaille de bronze acquise par le duo junior emmené par Roxanne Pallin et Chloé Martin et aussi un titre en solo pour Justine Domo, toujours en junior.
Des résultats qui permettent au Twirl Dance de se positionner sur l’échiquier français puisque le club pontois accueillera ce week-end les meilleurs athlètes du département  dans l’optique de suivre un stage de perfectionnement. Une manière pour le club de rayonner malgré l’incapacité d’organiser des compétitions, la faute à des équipements non-conformes. Certainement la prochaine étape de développement d’un club qui travaille beaucoup et dont les résultats probants montrent le retour du bâton.