#GF38B #R1 Zak Jiguet (Gardien) : « Sortir de ma zone de confort »

Zak Jiguet a franchi le pas. Passé l’été dernier de Gières (R2) à la réserve du GF38, le gardien a profité de la blessure de Brice Maubleu et du jeu de chaise musicale qui a suivi pour grappiller du temps de jeu.

Ce week-end, tu as joué ton 3ème match (deuxième en R1, un en coupe Laurafoot) avec la réserve du GF38 et tu as connu ta première victoire en championnat en tant que titulaire. Un retour sur ce match ?

Pas beaucoup d’occasions du côté de Cluses, ils marquent sur une de leurs seules offensives. Sinon rien à signaler en première mi-temps. On doit aggraver le score ce qui nous aurait sûrement empêcher de prendre ce but sur une erreur de marquage dans la surface. Et en seconde période on a été solide défensivement pour pouvoir conserver ce petit avantage de 2-1 face à une équipe qui n’aura rien lâché jusqu’à la 90ème minute. Mais je retiens la victoire c’est bien pour la confiance.

On le sait, le poste de gardien est très particulier, encore plus pour une réserve professionnelle. Car ce sont les gardiens numéro 2 et 3 qui seront alignés le plus souvent. En signant là-bas, tu étais au courant de ça, comment le vis-tu ?

Oui bien sûr j’étais au courant. Le coach m’a clairement défini quelle serait la hiérarchie cette année, l’objectif pour moi était avant tout de franchir un palier, de sortir de ma zone de confort et de progresser puisque je sortais d’une plutôt bonne saison à Gieres en R2. Je suis quelqu’un qui aime les challenges.

Comment le coach compte-t-il t’utiliser cette saison ?

Je suis parti pour faire la coupe régionale. Après mon objectif est de jouer un maximum de matchs c’est normal. Je travaille pour me tenir prêt le jour où le coach aura besoin de moi et aider l’équipe à gagner.

Tu es donc le 4ème gardien. Comment se passe ta relation avec Brice, Papa, et Esteban ?

Brice, Pap’ et Esteban sont de très bons gardiens avec déjà une certaine expérience en Ligue 2. Ce sont de très bons gars, j’ai eu la chance de m’entraîner avec le groupe pro ce qui a été très enrichissant pour moi puisqu’ils étaient là pour moi, me conseillaient, donc c’est une chance. Il faut être à l’écoute. Sans oublier le coach des gardiens de but, Arnaud Genty, qui n’a pas hésité à me corriger sur le moindre détail puisque comme on le sait, le haut niveau se joue sur des détails. J’aime beaucoup ce genre de coachs qui ne laissent rien au hasard, assez perfectionnistes.