#GF38 Les 9 raisons qui prouvent que le GF38 va monter en Ligue 1

Cela fait maintenant plus de trois mois que la Ligue 2 a repris. Trois mois que les Grenoblois se retrouvent tous les weekends pour manger des pizzas de la célèbre marque de restaurant dans l’enceinte du Stade des Alpes pour voir leur équipe favorite. Un début de saison satisfaisant pour les hommes de Philippe Hinschberger qui se retrouvent dans la première moitié de tableau après 12 journées en ayant récolté pas moins de 20 points. Malgré la concurrence, le Grenoble Foot 38 ne devrait pas avoir de mal à accéder à l’échelon supérieur, on vous explique pourquoi.

Car trois matchs d’affilés sans défaite durant les trois premiers matchs de championnat… C’est le même total que le GF38 édition 2007-2008, année de la montée du club en Ligue 1. C’est aussi le même total que le PSG à chaque fois qu’ils ont fini champion depuis le début de l’ère qatari ainsi que la même série que le FC Metz sous les ordres de coach Philippe pour la montée en Ligue 1. Trois signes, comme le nombre de match sans défaite, qui montre que, oui, cette année les Isérois montent !

Car Hinschberger… L’ancien coach du FC Metz a déjà réussi à monter dans la plus haute division française il y a trois ans avec le club lorrain. Pas de problème pour lui pour réitérer cette performance avec les Isérois. Philippe est mon berger, je ne manquerais de rien, il me fait reposer dans des verts pâturages et il me dirige vers la Ligue 1. Psaumes 23, c’est écrit depuis la nuit des temps.

gf38-sochaux_2425-1

 

Car jamais deux sans trois… Avec deux saisons et deux montées d’affilées, les bleu et blanc ne peuvent pas s’arrêter là. Ils devraient poursuivre leur ascension et accéder à la Ligue 1 Conforama.

Car manger des pizzas sans canapé c’est inutile… Après avoir atteint la Domino’s Ligue 2, il ne manque plus que les meubles qui sont livrés avec la Ligue 1. « Le confort pour tous » mais surtout pour le GF38.

Car avant y’avait le roi Pelé,après y’a eu Maradona, et maintenant y’a Bengriba… et maintenant y’a Bengriba, et maintenant y’a Bengriba le Grenoblois. Le chouchou du public a pour objectif de finir sa carrière en apothéose, après l’obtention de son premier contrat pro cette année, à 37 ans (bientôt 38). Son destin est tracé, bourreau de l’OM en Coupe de France, il veut être de retour pour leur jouer un mauvais tour.

bengriba

Car le Stade des Alpes… Plus haute enceinte de Ligue 2, le SDA pourrait se transformer en forteresse « presque imprenable » durant tout le long de la saison. Avec son altitude (200m au dessus du niveau de la mer), les joueurs adverses vont devoir se préparer physiquement avant de venir ici. Masques à oxygène et préparation en haute montagne à prévoir.

sda

Car les joueurs gardent la tête froide… Malgré les matchs qui s’enchaînent, jamais un joueur ou un membre du staff n’a été surpris en train de parler de montée ou de titre devant la caméra. L’important c’est les trois points, de prendre les matchs les uns après les autres et on regardera le classement à la fin. La marque des champions.

Car Thauvin et Giroud… Tout récemment champions du monde, les deux joueurs passés par le centre formation du GF38 ont montré la voie. Le club se doit de changer de galaxie, et pour cela il faut atteindre le Graal, la Ligue 1.

Car le club peut se vanter d’avoir un groupe de supporters déjà digne de la Ligue 1… avec les Red Kaos, déjà reconnu dans la France entière et garants de certaines valeurs que le club a parfois oublié..