Ronny Hugon-Jeannin (GUC-JCG) décroche le bronze aux championnats du monde au Mexique!

Double champion d’Europe à Glascow au mois de juin en individuel et par équipe, catégorie M3 (39-44 ans), le licencié du GUC-JCG combattait du côté de Cancun avec l’objectif de décrocher le titre suprême, champion du monde. Le grenoblois, gravement blessé à l’épaule en finale des championnats d’Europe 2016, ramène finalement le bronze de son périple mexicain.

Une troisième place, beaucoup s’en contenterait… Le judoka alpin était venu pour l’or, il est forcément déçu: «J’avais l’ambition de faire le doublé Monde/Europe. Je perds en demi au golden score contre le brésilien qui remporte le tournoi. J’avais la solution pour le battre et je commets une petite erreur. Je m’en veux.» Heureusement, RHJ rebondit rapidement et trouve les ressources mentales pour s’imposer par ippon contre un japonais à l’occasion la petite finale.
Ronny Hugon-Jeanin n’en oublie pas qu’il était encore sur la table d’opération en février 2017 et relativise malgré tout cette belle troisième place: «On ne crache pas sur un podium. Je me dis aussi que j’ai repris la compétition officielle il y a seulement dix mois. De plus, le niveau est encore monté d’un cran cette année avec de belles délégations venant du Brésil, Japon, Etats-Unis par exemple, et aucun tour n’était simple.»
Et le champion d’Europe de prendre davantage de recul pour dresser le bilan de sa saison: «Je réalise le doublé aux championnats d’Europe individuel/Equipes, un podium mondial et une qualification pour le championnat national Sénior. Je me dis que ce n’est pas si mal finalement pour une saison de reprise.» Effectivement, un palmarès à en faire saliver plus d’un.
La page championnat du monde sitôt refermée, le champion dauphinois a les yeux rivés sur l’avenir: «Je vais encore et toujours bosser pour faire mieux et engranger un maximum de titres et de médailles. J’aime trop la baston (rires).»

Oh que oui! Ronny hugon-Jeannin a de la suite dans les idées. On risque de le revoir encore longtemps sur les championnats européens et mondiaux, à truster les titres et les podiums. Assurément…