#Cyclisme Chrono des Nations : Latour et Pitel loin du podium

On ne peut pas être au sommet tout au long de la saison. Telle sera la maxime que les cyclistes dauphinois retiendront à l’issue du Chrono des Nations, traditionnel contre-le-montre de fin de saison se déroulant aux Herbiers en Vendée. Trois représentants de nos contrées étaient engagés sur cette course le week-end dernier.

Honneur aux dames ou à Madame, puisque seule Edwige Pitel portait l’étendard isérois en Vendée. L’inusable cycliste de 51 ans a bouclé le circuit de 26km 450 pour être précis en 37’31″610 en terminant huitième, à plus d’une minute trente de la vainqueur russe Olga Zabelinskaya et à un peu plus d’une minute du podium dont la dernière place est occupée par la Française Audrey Cordon-Ragot, lauréate de l’édition 2017. Entre les deux coureuses expérimentées s’intercale la jeune Danoise Emma Norsgaard Jorgensen âgé seulement de 19 ans qui échoue à seulement 12 secondes de la première place.

Chez les hommes, ce sont les Dauphinois Nans Peters et Pierre Latour qui concourraient. Les deux coéquipiers chez AG2R La Mondiale auront été assez loin de la lutte pour la première place puisque puisque le natif de Grenoble a coupé la ligne au quatorzième rang à plus de trois minutes trente tandis que le Drômois, double champion de France de la spécialité en titre, n’occupe que la sixième place à près de deux minutes quinze de la tête de course. Un final haletant qui a finalement souri au Danois Martin Toft Madsen, qui conserve son titre pour seulement sept secondes, au grand dam de son compatriote Mikkel Bjerg. Stéphane Rossetto, premier coureur du reste du monde, complète le podium à plus d’une minute trente du tandem scandinave.

Notons que cette course aura été la dernière de Sylvain Chavanel, cinquième de l’épreuve, et de Jérémy Roy, septième, qui tirent tous les deux un trait définitif sur leurs longues et belles carrières.