Nancy-GF38 : Enfoncer le clou !

Cinq mois après, le GF38 vient d’enchaîner une seconde victoire de rang en disposant du Clermont Foot 63, un but à zéro. Sans briller, les coéquipiers de Maxime Spano ont fait preuve d’un certain réalisme pour l’emporter. Un signe peut-être… Le GF38 est désormais aux portes du Top 5 et pourrait même y faire son apparition à l’occasion de son voyage à Nancy, plus mauvais élève de la classe. Une belle opportunité pour réaliser la passe de trois.

Les résultats de la dixième journée de L2
GF38-Clermont 1-0
Valenciennes-Brest 1-3
Red Star-AC Ajaccio 2-0
Le Havre-Béziers 2-3
Châteauroux-Troyes 0-3
Gazélec Ajaccio-Orléans 0-2
Niort-Paris FC 1-0
Lorient-Nancy 4-1
Auxerre-Lens 1-2
Sochaux-Metz 1-2

Coucou «Ibou» !
Un seul but aura suffit au bonheur des Grenoblois, un chef d’œuvre (en exagérant légèrement) signé Ibrahima Coulibaly. Son premier en L2, «un vieux but» plaisante Philippe Hinschberger. Le milieu de terrain grenoblois, sourire aux lèvres, nous le fait revivre : «Sur nos corners offensifs, j’ai une zone à occuper et si le ballon retombe dans les parages, je dois être le premier sur la balle. C’est exactement ce qui s’est passé, surtout qu’on l’avait travaillé la veille. J’ai un peu de réussite car il passe entre les jambes du gardien. Même s’il n’est pas bien joli, il m’a procuré énormément de joie, c’est mon premier but en L2 et je m’en souviendrai toute ma vie.» Une réalisation décisive à double titre pour le porteur du numéro 24 grenoblois : «Il est important car c’est une délivrance par rapport au match au Red Star où je suis fautif sur l’ouverture du score, je voulais absolument me racheter. De plus, mon dernier but remonte au match face à Annecy à domicile en CFA, ça commençait à faire long.»
Certes, il y aurait pu en avoir quelques autres sans ces face à face perdus mais Grenoble se contente aisément de celui-ci, au vu de la physionomie du match, où le GF38 aura passé beaucoup de son temps à courir après le ballon. La domination clermontoise se révélant pour le moins stérile. Philippe Hinschberger est conscient que son équipe n’a pas montré son meilleur visage : «Je suis satisfait évidemment du résultat avec une seconde victoire consécutive mais également frustré et déçu du contenu. Clermont était mieux au point techniquement et a monopolisé la balle. Nous, nous aurions dû faire beaucoup mieux dans l’utilisation du ballon et même en jouant moyennement le score aurait dû être plus salé. C’est paradoxal car c’est peut-être notre moins bon match de la saison à domicile mais c’est celui où nous pouvons facilement gagné deux ou trois zéros.» Gros point positif, Grenoble, après six buts encaissés en trois matches aura réussi à garder sa cage inviolée. Une réelle satisfaction. Le retour de la charnière complice Spano/Vandenabeele, titulaire sur les deux dernières saisons, expliquant certainement cela…

Classement après dix journées

P

Equipe

Pts

J

G

N

P

Bp

Bc

Diff

1

Metz

24

10

8

0

2

21

9

+12

2

Lens

23

10

7

2

1

14

4

+10

3

Brest

22

10

7

1

2

20

9

+11

4

Lorient

21

10

6

3

1

16

6

+10

5

Niort

17

10

5

2

3

13

10

+3

6

Grenoble

17

10

5

2

3

12

10

+2

7

Le Havre

16

10

4

4

2

10

7

+3

8

Paris FC

16

10

4

4

2

9

8

+1

9

Orléans

16

10

5

1

4

14

14

0

10

Clermont F.

13

10

3

4

3

12

9

+3

11

Troyes

13

10

4

1

5

9

9

0

12

Gaz. Ajaccio

12

10

3

3

4

11

15

-4

13

Béziers

11

10

3

2

5

8

11

-3

14

Valenciennes

11

10

3

2

5

14

20

-6

15

Sochaux

10

10

3

1

6

7

10

-3

16

Châteauroux

10

10

2

4

4

7

14

-7

17

AC Ajaccio

9

10

2

3

5

7

12

-5

18

Auxerre

7

10

2

1

7

8

14

-6

19

Red Star

7

10

2

1

7

9

17

-8

20

Nancy

4

10

1

1

8

2

15

-13

Jamais deux sans trois ?
Cela faisait donc cinq mois que Grenoble n’avait pas aligner deux victoires de suite de championnat, 1-0 contre Les Herbiers et Concarneau, fin avril 2018. Pour retrouver trace de trois succès de rang, il faut remonter à un peu moins d’un an. Florian Sotoca et ses partenaires avaient disposés consécutivement de Marseille Consolat chez lui 2-1, Avranches au SDA 3-1 et Lyon Duchère au stade Balmont 4-2. Chez la lanterne rouge Nancy, l’occasion semble belle d’enchaîner un troisième succès de rang ? Philippe Hinschberger l’espère : «Nancy est sur une pente glissante tandis que nous avons plutôt le vent en poupe. Je ne sais pas si on va réussir à s’imposer mais l’objectif sera de s’inspirer du déplacement au Red Star où nous avions réussi à mettre en place notre jeu à l’extérieur.» Et dire que l’ASNL visait la montée en début de saison. Le football et sa science inexacte…. Le GF38 (saison 2009-2010) a déjà connu pareilles mésaventures, Philippe Hinschberger également avec le FC Metz, en enchaînant neuf défaites de rang. L’ancien attaquant grenat revient sur la première partie de saison compliquée de son adversaire : «Les débuts sont importants. J’ai déjà connu une longue série de défaites avec Metz alors que la saison précédente, avec le même effectif, c’était l’inverse. C’est difficilement explicable et ça tient à pas grand chose. La spirale est négative, l’environnement du club est agacé voire agressif, la réussite fuit, les ondes sont négatives sans parler de la confiance qui est ébranlée. C’est une mauvaise alchimie.» Pour autant, «ce match sera tout sauf une partie de plaisir» prédit le coach grenoblois : «Nancy n’est pas à sa place actuellement. La valeur intrinsèque de son effectif est largement supérieure à sa dernière place. Ils vont bien se réveiller un jour et chercher à saisir l’opportunité de recevoir un promu pour s’imposer pour la première fois de la saison chez eux, un bon moyen de lancer leur championnat. Je pense qu’ils vont certainement nous proposer un gros défi athlétique.» Le scénario idéal, à n’en pas douter, serait de mener au score rapidement histoire de garder les têtes lorraines sous l’eau. Le technicien isérois aimerait bien mais il sait parfaitement que dans le foot, comme dans la vie, on ne fait pas toujours comme on veut : «Nous n’avons pas la prétention de décider de ce que nous allons faire quand on le souhaite. Nancy va nous bousculer, il faudra se préparer en conséquence pour répondre présent dans le combat.»

Programme de la onzième journée de L2
Nancy-GF38
Clermont-Red Star
Metz-Niort
AC Ajaccio-Le Havre
Troyes-Sochaux
Orléans-Valenciennes
Paris FC-Châteauroux
Auxerre-Béziers
Brest-Lorient (samedi 20 octobre)
Lens- Gazélec Ajaccio (lundi 22 octobre)

Coupure internationale oblige, les Grenoblois ont passé le temps du côté de la Suisse voisine face au Lausanne Sport, pensionnaire de D2 helvète. Un trajet ponctué par une victoire 2-1 (Tirard et Benet). Philippe Hinscberger revient sur les objectifs de ce déplacement : «Nous ne nous sommes pas déplacés pour manger du chocolat mais pour entretenir la flamme, conserver la dynamique, faire souffler certains cadres et relancer des joueurs en manque de temps de jeu, comme Edwin Maanane par exemple. C’est toujours plus agréable de faire une opposition contre une bonne équipe d’un championnat étranger plutôt que de faire des petits jeux réduits dans une séance classique. La victoire est au bout, c’est positif.» L’occasion d’évoquer avec le coach grenoblois le cas Maanane, meilleur buteur de CFA il y a deux saisons et sous utilisé depuis : «Edwin a toutes les qualités intrinsèques pour faire un gros attaquant. Il est puissant, il frappe fort, il va vite. Il doit encore progresser dans ses positions et ses prises de balle. C’est un tout jeune joueur de L2 qui doit marquer pour retrouver de la confiance. Les matches amicaux ou en équipe réserve servent aussi à ça.»

Le 24 octobre 2009, pour le compte de la dixième journée de L1, l’AS Nancy-Lorraine, sans pitié, était venue s’imposer sur la pelouse du SDA deux buts à un contre le GF38, alors lanterne rouge de L1. L’heure du retour de bâton a sonné…

Association Sportive Nancy Lorraine-GF38, Vendredi 19 octobre, 20h00, Stade Marcel Picot, Nancy