#PasDansLeDauphiné #International Au fait c’est quoi la Ligue des Nations ? (qui remplace les matchs amicaux)

LSD est au quotidien au coeur du sport local, mais l’actualité transpire au national et à l’international! C’est pourquoi nous vous parlerons également et assez régulièrement des sujets qui concerne l’actualité sportive en général. On commence avec du foot.

Commencée il y a peu (début septembre), la Ligue des Nations est censée remplacer les matches amicaux, devenus trop ennuyeux et pas assez rentable pour les sponsors. La mise en place était-elle vraiment nécessaire ? Petites explications afin de cerner cette compétition européenne.   

Matches amicaux trop barbants et internationaux passant outre ces rencontres sans enjeux. L’UEFA a décidée de réagir et par conséquent créer une compétition : c’est la naissance de la Ligue des Nations. Conçue et orchestrée par le président Aleksandar Ceferin, ce mini-championnat se compose de 4 groupes (de A à D) avec 4 poules ( de 1 à 4) de 3 équipes pour les 3 premiers groupes plus le groupe C1, 4 pour les groupes C2, C3, C4 et le groupe D. Réparti suivant leur indice de coefficient FIFA en octobre 2017 pour déterminer les groupes, les champions du groupe A, soit 4 nations, se disputent le tournoi final et un des pays sera déclarée vainqueur de la Ligue des Nations. Les derniers de ce groupe A se verront rétrogradés dans le groupe B. Même principe pour les groupes suivants, les premiers montent d’un groupe sans tableau final, les « cancres » descendent d’un étage (sauf pour le groupe D). Pas facile de s’en sortir hein?

Ce n’est pas fini. Cette compétition est directement liée aux Éliminatoires de l’Euro. La « LDN », disputée tous les 2 ans, en rapport avec la phase qualificative des différents championnat d’Europe, permet ainsi à certaines équipes de se qualifier pour l’Euro, une sorte de seconde chance. Les 55 équipes se disputeront, après le tournoi, une phase éliminatoire classique, comme on la connait aujourd’hui. 5 groupes de 5 et 5 groupes de 6. Les deux premiers de chaque groupe qualifiés. Il y a donc 20 équipes concourant pour l’Euro 2020. Vous suivez toujours ?

Car ce n’est pas terminé ! 4 places restent à déterminer pour avoir donc 24 équipes pour l’Euro 2020. La complication s’amorce. Retour à cette Ligue des Nations. Les 4 meilleures nations de chaque divisions s’accordent une place de barrage disputée entre elles. Si l’une d’elles s’est qualifiée en phase éliminatoire, elle cède sa place à l’équipe qui la talonnait lors de la « LDN », dans ces mêmes barrages, et ainsi de suite. les 4 meilleures équipes de chaque division se disputent donc un barrage avec demi-finales et finale. Les 4 dernières places sont trouvées, l’Euro 2020 peut se disputer.

Une aubaine économique et pour les « petites » nations

Complexe est le système de cette Ligue des Nations, disputée en matches aller-retour. Mais une structure qui peut permettre à des équipes, plus faibles sportivement, de se mêler à la prestigieuse compétition, créée en 1960. Car même éliminées de la traditionnelle phase éliminatoire, des nations comme le Kazakhstan, le Kosovo ou l’Arménie, se disputeront les barrages entre eux et ainsi, pourront jouer, pour la première fois de leur histoire, dans un tournoi majeure. C’est l’idée de l’UEFA, donner la chance à des équipes exotiques au niveau foot, pour renforcer encore plus le continent au niveau du jeu et réduire le fossé existant entre les différentes patries. Une belle initiative mais avec comme une des principales raisons, l’aspect financier. Les matches d’exhibitions ne donnaient pas forcément d’attention. Un trophée quelconque avec une « carotte » au bout (une place pour l’Euro ?), de belles affiches (pour les gros groupes, pas le Saint-Marin-Biélorussie du groupe D, nous sommes d’accord), voilà une raison pour les grandes marques d’investir un peu plus, en y voyant un intérêt quelconque. Plusieurs point de vues qui ont permis l’apparition de ce tournoi, pas forcément lourd vis-à-vis du calendrier, substituant juste les matches amicaux. Un peu d’intérêt pour une compétition, qui marquera l’histoire pour les « petites » nations footballistiques, enrichira le palmarès des « grosses » mais ne restera pas forcément dans toutes les têtes.

Classements et matches à venir : 

Division A : 

Groupe 1

Samedi 13/10 Pays Bas-Allemagne

Mardi 16/10 France-Allemagne

1) France (2 matches joués)  4 pts

2) Allemagne (1)   1 pt

3) Pays Bas (1) 0 pts

Groupe 2

Vendredi 12/10 Belgique-Suisse

Lundi 15/10 Islande-Suisse

1) Suisse (1) 3 pts

2) Belgique (1) 3 pts

3) Islande (2)  0 pts

Groupe 3

Jeudi 11/10 Pologne-Portugal

Dimanche 14/10 Pologne-Italie

1) Portugal (1) 3 pts

2) Pologne (1) 1 pt

3) Italie (2) 1 pt

Groupe 4

Vendredi 11/10 Croatie-Angleterre

Lundi 15/10 Espagne-Angleterre 

1) Espagne (2) 6 pts

2) Angleterre (1) 0 pts

3) Croatie (1) 0 pts

Division B :

Groupe 1

Samedi 13/10 Slovaquie-R.Tchèque

Mardi 16/10 Ukraine-R.Tchèque

1) Ukraine (2) 6 pts

2) Rép. Tchèque (1) 0 pts

3) Slovaquie (1) 0 pts

Groupe 2

Jeudi 11/10 Russie-Suède

Dimanche 14/10 Russie-Turquie

1) Russie (1) 3 pts

2) Turquie (2) 3 pts

3) Suède (1) 0 pts

Groupe 3

Vendredi 12/10 Autriche-Irlande du Nord

Lundi 15/10 Bosnie Herzégovine-Ir. du Nord

1) Bosnie-H. (2) 6 pts

2) Ir. du Nord (1) 0 pts

3) Autriche (1) 0 pts

Groupe 4

Samedi 13/10 Irlande-Danemark

Mardi 16/10 Irlande-Pays de Galles

1) Danemark (1) 3 pts

2) Pays de Galles (2) 3 pts

3) Irlande (1) 0 pts

Division C :

Groupe 1 

Jeudi 11/10 Israël-Ecosse

Dimanche 14/10 Israël-Albanie

1) Ecosse (1) 3 pts

2) Albanie (2) 3 pts

3) Israël (1) 0 pts

Groupe 2

Vendredi 12/10 Estonie-Finlande, Grèce-Hongrie

Lundi 15/10 Finlande-Grèce, Estonie-Hongrie

1) Finlande (2) 6 pts

2) Hongrie (2) 3 pts

3) Grèce (2) 3 pts

4) Estonie (2) 0 pts

Groupe 3

Samedi 13/10 Norvège-Slovénie, Bulgarie-Chypre

Mardi 16/10 Norvège-Bulgarie, Slovénie-Chypre

1) Bulgarie (2) 6 pts

2) Norvège (2) 3 pts

3)Chypre (2) 3 pts

4) Slovénie (2) 0 pts

Groupe 4

Jeudi 11/10 Lituanie-Roumanie, Monténégro-Serbie

Dimanche 14/10 Roumanie-Serbie, Lituanie-Monténégro

1) Monténégro (2) 4 pts

2) Serbie (2) 4 pts

3) Roumanie (2) 2 pts

4) Lituanie (2) 0 pts

Division D :

Groupe 1

Samedi 13/10 Géorgie-Andorre, Lettonie-Kazakhstan

Mardi 16/10 Kazakhstan-Andorre, Lettonie-Géorgie

1) Géorgie (2) 6 pts

2) Andorre (2) 2 pts

3) Lettonie (2) 1 pt

4) Kazakhstan (2) 1 pt

Groupe 2

Vendredi 12/10 Moldavie-St Marin, Biélorussie-Luxembourg

Lundi 15/10 Biélorussie-Moldavie, Luxembourg-St Marin

1) Luxembourg (2) 6 pts

2) Biélorussie (2) 4 pts

3)Moldavie (2) 1 pt

4) ST-Marin (2) 0 pts

Groupe 3

Jeudi 11/10 Kosovo-Malte, Iles Féroé-Azerbaïdjan

Diamanche 14/10 Azerbaïdjan-Malte, Iles féroé-Kosovo

1) Kosovo (2) 4 pts

2) Iles Féroé (2) 3 pts

3) Azerbaïdjan (2) 2 pts

4)Malte (2) 1 pt

Groupe 4

Samedi 13/10 Arménie-Gibraltar, Macédoine-Liechtenstein

Mardi 16/10 Arménie-Macédoine, Gibraltar-Liechtenstein

1) Macédoine (2) 6 pts

2)Liechtenstein (2) 3 pts

3)Arménie (2) 2 pts

4) Giblraltar (2) 0 pts

Classement buteur : Akaba (Turquie), Eriksen (Danemark), Mitrovic (Serbie), Lukaku (Belgique, 2 buts)…

Classement passeur : Asensio (Espagne, 3 passes), Schär (Suisse, 2 passes), Lewandowski (Pologne), Matuidi (France, 1 passe)…