#Iron Man : L’incroyable exploit de Florian Jouanny

Monstrueux, colossal, fantastique … Les superlatifs ne manquent pas pour définir la prestation de Florian Jouanny au triathlon de Cervia en Italie. Déjà connu pour être le premier triathlète européen tétraplégique a terminé un triathlon distance « IronMan », Jouanny vient de boucler celui de Cervia en 14h52.

Après une partie natation de 3,8 km bien gérée en 1h37min, le sportif devenu tétraplégique à la suite d’une chute en ski en 2011 a connu un second tiers d’épreuve (de 180, km) plus difficile. Après seulement 5km de vélo, son boyau arrière gauche a subi une crevaison « lente ». Avec beaucoup de courage et en puisant de l’énergie au fin fond de lui, le sportif de 26 ans a continué pendant 40km la course avec des pentes à plus de 12% avant de pouvoir se faire changer la roue. Après ce remplacement, la dernière partie de la course fut compliquée. Entre la chaleur (+34°), des problèmes de ravitaillement et la fatigue qui se fait ressentir, l’originaire de l’Oisans termine la partie vélo au mental comme il le dit lui-même « Pendant cette course je me suis rendu compte que la souffrance psychique est certainement plus dure à gérer que la détresse physique »

Pour le dernier acte de cet IronMan : le marathon (42,195km), le dauphinois a préféré partir sur un rythme prudent. Grace à son mental qui revient peu à peu et par conséquent la fatigue physique qui se fait moins présente, il boucle les 42km en 3h35. Accompagné d’une partie de sa team, le bourcats de naissance boucle l’épreuve en 14h52min. C’est 3 min de moins que l’an dernier.

Sportif dans l’âme, Jouanny  a bien l’intention d’être de nouveau présent sur la ligne de départ l’année prochaine.