Grenoble Foot 38-Clermont Foot 63 : Doubler la mise !

Dans un match à rebondissements, le GF38 a empoché une belle victoire 3-2 face au Red Star. La première de la saison à l’extérieur. L’objectif du week-end sera d’aligner un second succès consécutif, situation que les hommes de Philippe Hinschberger n’ont pas encore connu cette saison. En s’imposant face à Clermont, le GF38 conforterait sa position en haut du tableau de Ligue 2. Et pourrait envisager de regagner les sommets, ensemble…

L’entraîneur isérois, sans être devin, cette victoire, il l’a sentie venir. Sitôt la défaite actée face à Brest, Philippe Hinschberger avait les yeux rivés sur le Red Star, une idée derrière la tête : «Il va bien falloir qu’on se décide à gagner à l’extérieur, dès le week-end prochain ce serait bien.» Trois jours après ce succès, il nous explique cette «prémonition» : «C’était le premier déplacement chez une équipe à notre portée. Il y a bien eu aussi le Gazélec mais le contexte corse n’aidait pas vraiment. De plus, je sentais les joueurs revanchards et floués après Brest, car c’est un match que l’on ne doit jamais perdre avec ce premier but entaché d’au moins deux fautes plus un hors jeu et un autre où nous sommes trop passifs. Ce déplacement avait valeur de test, nous sommes satisfaits de l’avoir passé avec succès.» Une victoire importante, et plutôt deux fois qu’une selon le coach grenoblois, «sur le plan comptable mais surtout sur le plan moral. C’est essentiel à un moment donné de gagner à l’extérieur pour te persuader que tu es capable de le faire.»

Les résultats de la neuvième journée de L2
Red Star-GF38 2-3
Béziers-Niort 1-1
Lens-Paris FC 0-0
AC Ajaccio-Valenciennes 3-1
Nancy-Sochaux 0-0
Brest-Châteauroux 5-1
Orléans-Lorient 2-0
Clermont-Gazélec Ajaccio 1-1
Metz-Le Havre 0-1
Troyes-Auxerre 1-0

Classement après neuf journées

P

Equipe

Pts

J

G

N

P

Bp

Bc

Diff

1

Metz

21

9

7

0

2

19

8

+11

2

Lens

20

9

6

2

1

12

3

+9

3

Brest

19

9

6

1

2

17

8

+9

4

Lorient

18

9

5

3

1

12

5

+7

5

Le Havre

16

9

4

4

1

8

4

+4

6

Paris FC

16

9

4

4

1

9

7

+2

7

Niort

14

9

4

2

3

12

10

+2

8

Grenoble

14

9

4

2

3

11

10

+1

9

Clermont F.

13

9

3

4

2

12

8

+4

10

Orléans

13

9

4

1

4

12

14

-2

11

Gaz. Ajaccio

12

9

3

3

3

11

13

-2

12

Valenciennes

11

9

3

2

4

13

17

-4

13

Sochaux

10

9

3

1

5

6

8

-2

14

Troyes

10

9

3

1

5

6

9

-3

15

Châteauroux

10

9

2

4

3

7

11

-4

16

AC Ajaccio

9

9

2

3

4

7

10

-3

17

Béziers

8

9

2

2

5

5

9

-4

18

Auxerre

7

9

2

1

6

7

12

-5

19

Red Star

4

9

1

1

7

7

17

-10

20

Nancy

4

9

1

1

7

1

11

-10

Le promu grenoblois se porte plutôt bien… les anciens compagnons du National ne peuvent pas tous en dire autant. Béziers et surtout le Red Star naviguent en eaux très troubles.

Grenoble brille à l’extérieur !
Pas de cadeau dans le sport. C’est bien connu. L’étoile rouge du 93 était terne, elle a viré au noir ce vendredi soir. En s’imposant trois buts à deux à l’extérieur, Grenoble a enfoncé encore un peu plus les «amis» du Red Star dans le doute, peu aidé il faut le signaler par le fait de jouer leurs matches à domicile… à 80 km de chez eux. Un championnat rien qu’à l’extérieur en somme, un gros problème. Le GF, de son côté, a résolu le sien en attaque et confirme la tendance actuelle, il marque désormais. Huit buts en trois journées. En contrepartie, il en encaisse également, deux par match sur les trois dernières rencontres, c’est trop. L’équilibre attaque-défense est difficile à trouver ? Phillippe Hinschberger aimerait surtout que ces hommes soient moins naïfs : «Nous ne marquerons pas toujours quatre ou trois buts à tous les matches, qui plus est à l’extérieur. Nous sommes plus efficaces devant, à l’image du premier but de Malek, avec une action qui correspond à tout ce qu’il faut que nous fassions devant, une belle course à l’intérieur dans le dos de la défense et une belle ouverture. Nous n’encaissons pas de buts en contre donc ce n’est pas parce qu’on attaque plus que l’on prend plus de buts. Nous sommes malheureusement un peu trop dans le monde des bisounours : attaquer c’est bien mais il faut aussi savoir fermer la boutique et défendre beaucoup mieux que ce que nous avons pu faire, notamment sur l’égalisation du Red Star. Dans les trente derniers mètres nous sommes beaucoup trop attentistes ces derniers temps. Je veux une équipe du GF38 qui se crée des occasions et qui marque mais je la veux aussi beaucoup plus solide sur le plan défensif.»
Une victoire qui aura mis du temps à de se dessiner, jusqu’à cette incursion d’Arsène Elogo dans la surface à la 86′ et ce penalty converti par Youssouf Mchangama. Un succès qui semblait bien lointain quand Ibou Coulibaly se faisait chiper le cuir dans sa moitié de terrain. Une perte de balle lourde de conséquence puisque sanctionnée immédiatement par Julio Donisa, l’ancien avant-centre de Concarneau (0-1, 33′). Oui, mais Grenoble compte dans ses rangs un joueur pétri de talent et en pleine confiance, Malek Chergui. Un long ballon, un joli contrôle et une belle frappe en pleine course et voilà l’Echirollois qui remet le GF dans le sens de la marche (1-1, 59′). Arsene Elogo, l’ombre de lui-même face à Brest, est de tous les bons coups à Beauvais. Un pressing payant au profit de Jessy Benet. Le meneur de jeu grenoblois croise sa frappe et donne l’avantage à Grenoble, pour la première fois de la partie (2-1, 68′). La victoire se rapproche. C’est sans compter sur Grégory Berthier, l’attaquant audonien, qui résiste à deux défenseurs, accélère pour s’en aller tromper Brice Maubleu, abandonné par sa défense sur le coup (2-2, 80′). Il y aura une dernière petite frayeur avec cette intervention limite de Julien Deletraz dans la surface mais l’arbitre ne bronchera pas. 3-2, Grenoble tient enfin sa première à l’extérieur depuis presque cinq mois et un succès 1-0 chez l’US Concarneau de Julien Donisa… Philippe Hinschberger a apprécié la capacité de réaction de son équipe : «Les joueurs ont montré une belle force de caractère. Être mené 1-0 à la mi-temps, c’est tout sauf normal. On a aussi des occasions et on ne méritait jamais d’être derrière au score. Les garçons étaient floués de perdre. Nous avons retrouvé un football de possession car ils nous ont plus laissé joué que Brest par exemple, avec moins de dépense d’énergie au final. L’égalisation arrive au bon moment avec des remplaçants qui ont beaucoup apporté.»

La passe de deux contre Clermont ?
Cela va faire maintenant cinq mois que les joueurs dauphinois n’ont pas enchaîné deux succès de rang. Le 27 avril, le GF 38 avait difficilement disposé des Herbiers sur le score de un but à zéro avant de s’imposer toujours 1-0 le week-end suivant à Concarneau. 1-0, c’est encore le score qui avait permis, trois mois plus tôt, aux Grenoblois de l’emporter également deux fois de suite, contre Créteil et au Red Star. Comme un heureux présage? Sauf que Clermont, c’est du solide à l’extérieur. Le bilan, loin de ses bases en championnat, est positif avec une défaite 4-2 à Niort lors de la seconde journée, suivie de deux nuls 0-0 au Havre et à Lorient entrecoupé d’un succès convaincant 4-0 à Valenciennes. Surtout, depuis sa défaite à domicile face à Metz lors du troisième acte 2-3, les coéquipiers du Grenoblois Manu Perez -blessé- n’ont plus jamais perdu en L2. Une invincibilité qui a vacillé la semaine dernière à Gabriel-Montpied face au Gazélec d’Ajaccio, mais l’équipe de Pascal Gatien a du caractère. Menés 1-0 depuis la demi-heure de jeu, les Clermontois ont arraché l’égalisation à la 93′. La challenge est grand pour les Grenoblois qui au passage, affronteront leur septième adversaire du Top 10 en dix journées. De quoi espérer des jours meilleurs à l’avenir, si tant est que jouer les équipes de bas de tableau soit plus facile. Philippe Hinschberger aimerait surtout un nouveau succès afin de lancer une série positive : «Les victoires ouvrent des perspectives intéressantes. Si on bat Clermont on sera à neuf points sur douze. Je signe immédiatement quitte à perdre le suivant. Qui sait après si dans quinze jours on ira pas titiller Nancy chez lui ? Si on veut avancer, de toute façon il faut gagner, les nuls ne rapportent rien. A nous de prendre des risques à bon escient car Clermont sera un adversaire solide, invaincu depuis presque deux mois avec des individualités capables de faire des différences. Cela reste malgré tout une équipe à notre portée. Que l’on retienne surtout les leçons du match de Brest avec une défaite sur zéro action adverse. Enfin, enchaîner devant nos supporters sera un beau cadeau pour eux et parfait pour notre confiance.»

Programme de la dixième journée de L2
GF38-Clermont
Valenciennes-Brest
Red Star-AC Ajaccio
Le Havre-Béziers
Châteauroux-Troyes
Gazélec Ajaccio-Orléans
Niort-Paris FC
Lorient-Nancy
Auxerre-Lens (samedi 06 octobre)
Sochaux-Metz (lundi 08 octobre)

Le public grenoblois a pris goût au spectacle. Il espère encore beaucoup de buts de son GF, lui qui cherchera à doubler la mise à domicile. Ce ne sera pas simple. Le Clermont Foot 63 n’a plus perdu en L2 depuis le 11 août. Un GF-CF qui rappellera un certain 15 février 2008…Le SDA allumait ses projecteurs pour sa toute première fois. Clermont était tombé face à Grenoble. A Florian Sotoca et compagnie de réécrire l’histoire !

GF38-Clermont Foot Auvergne 63, Vendredi 05 octobre, 20h00, Stade Des Alpes, Grenoble