FCG-Tarbes: Les Amazones régalent!

Et de trois! Après Caen et Bobigny, le FCG a vaincu le Stado Tarbes 39-10, s’adjugeant au passage le bonus offensif sept essais à un.

Le début du match est tarbais. Profitant de l’appui du vent, les visiteuses investissent le camp grenoblois, pilonnent la ligne et inscrivent un essai dès là septième minute de jeu, 0-7. Les grenoblois réagissent immédiatement mais échouent à quelques mètres de l’en-but. Partie remise, une penaltouche bien négociée envoie le pack isérois, Céline Espit en finisseuse, derrière la ligne (5-7,15’). Quelques instants plus tard, Laura Richer se chamaille avec une tarbaise et est priée de rejoindre, seule, le banc pour dix minutes. Grenoble cède mais ne rompt pas. Malheureusement, le vent violent n’aide pas à trouver les touches et le FCG se met à la faute. Tarbes inscrit trois nouveaux points (5-10, 27’). Le pack grenoblois, de nouveau au complet, met son vis-à-vis au supplice. Sur un mauvais dégagement tarbais, Lou Noël, sur la ligne médiane, accélère et laisse tout le monde sur place pour aplatir un coin (10-10, 36’). Quelle accélération! Le public iserois exulte. Les Amazones sont déchaînées mais des petites fautes et le vent dans le dos laissent les tarbaises dans le match, pour le moment…

En seconde période, le vent est grenoblois, la donne est totalement différente. Les  touches tarbaises sont courtes. La cocotte grenobloise propulse Céline Espit dans l’en-but  (15-10, 44’). Le huit de devant grenoblois continue son sans fautes et les pénalités s’accumulent pour le FCG. Les pyrénéennes sont asphyxiées dans leur camp. Emilie Matthieu, dans le sillage de sa capitaine, ramasse et aplatit. Salomé Maran transforme (22-10, 52’). Un quatrième essai synonyme de bonus offensif. Tarbes subit la marée en mêlée et sa pilier est renvoyée 10 minutes sur le banc. Shawna Waiwai signe sa première sous ses nouvelles couleurs en inscrivant le cinquième essai grenoblois, transformé (29-10, 58’). La pluie ne refroidit pas les ardeurs grenobloises qui inscrivent un sixième essai par Coline Baillon (34-10, 70’). Lou Noël conclut le récital grenoblois en coin (39-10, 78’).

Le FCG, promu, est toujours solide leader!

Prochain rendez-vous pour les grenobloises, dimanche 28 octobre contre Bordeaux. En effet, la rencontre contre Villeneuve d’Ascq initialement prévue le dimanche 14 octobre à Lesdiguières est d’ores et déjà reportée. La formation grenobloise fournissant plus de trois joueuses à l’équipe de France à 7 à l’occasion des jeux olympiques de la jeunesse en Argentine. Le déplacement à Toulouse prévu le 21 octobre devrait lui aussi connaître le même sort, l’avion de l’équipe de France atterrissant seulement la veille. Cette trêve imposée risque de couper l’élan grenoblois mais permettra également au FCG de récupérer ses joueuses blessées. Un point positif pour aborder les futures échéances et rester encore invaincues, longtemps…