GF38-Brest: Coup de froid au SDA!

Après sa large victoire 4-2 face à Valenciennes, le GF 38 enchaînait avec une seconde réception à domicile face au SB 29. Les bretons ont brisé net le bel élan grenoblois en s’imposant 2 buts à 1 au SDA.

L’orage de fin d’après midi sur le bassin grenoblois aura rendu l’atmosphère plus respirable. Malgré quelques rafales de vent, les conditions sont plutôt bonnes à l’heure de débuter cette huitième journée de championnat. Fait assez rare pour être souligné, c’est Stéphanie Frappart, qui sera à la baguette. Hasard ou coïncidence, Madame l’arbitre, en cette semaine du sport féminin dans la métropole grenobloise, bien vu!

Et pourtant, tout avait bien commencé pour le GF38 . Deux corners en moins de cinq minutes. C’est par le bon bout que les coéquipiers de Florian Sotoca démarrent cette rencontre. Le capitaine grenoblois réclame une main dans la surface de réparation, mais involontaire selon l’arbitre (5′). Les débats s’équilibrent. La défense new look grenobloise n’est pas inquiétée si ce n’est sur une perforation plein axe de Gaëtan Charbonnier, sans conséquence  (11′).  Au quart d’heure de jeu, Florian Sotoca, est chargé dans le dos. Coup-Franc. Youssouf M’Changama se charge de la sentence  et catapulte le cuir sur  ce diable de Malek Chergui qui croise sa tête. Le numéro 27 dauphinois, en pleine confiance, inscrit là son troisième but de la saison. Nouvelle passe décisive au passage pour l’international comorien. Les RK montent le volume d’un cran. Les 33 courageux supporters bretons (ni plus ni moins) ne peuvent rivaliser.  Les grenoblois sont bien présents dans les duels, à l’image de cette lutte à haute altitude entre Charbonnier et Taravel. Les bretons tentent de réagir, montent d’un cran et mettent le pied sur le ballon, sans réel danger néanmoins. Le GF procède par contre, il manque un cheveu pour que Florian Sotoca ne trouve Malek Chergui lancé dans la profondeur (28′). Le premier corner breton survient à la trente-cinquième minute de jeu mais Brice Maubleu capte facilement  la tête piquée du milieu de terrain Haris Belkebla, très en vue en ce premier acte. Ferris N’Goma, le très remuant attaquant de poche brestois fait passer des sueurs froides dans le dos des défenseurs grenoblois mais ses deux débordements coup sur coup ne trouvent pas preneur (38′).  Avant la pause, une belle combinaison Sotoca/Bennet/Chergui voit le buteur grenoblois, excentré côté droit, se présenter devant le portier breton mais sa frappe du pied droit file au dessus de la transversale (42′). Dommage! Deux minutes plus tard, sur un centre mal renvoyé par la défense grenobloise, Blekebla fusille Brice Maubleu (44′). Les brestois égalisent au pire des moments. Un but partout à la pause. Tout est à refaire.

Pas de changement à la mi-temps. Pierre Gibaud allume une première mèche, en solitaire, mais sa frappe sèche file en corner. Le coup de pied arrêté ne donnera rien (52′). Sur l’action suivante, Elogo déboule côté gauche mais son centre est trop en retrait pour Florian Sotoca (53′).  N’Goma, véritable poison,  fait parler sa vitesse et centre devant la cage grenobloise mais Jérôme Mombris est vigilant (55′). L’ancien joueur du Gaz se fait encore remarquer sur une belle frappe qui flirte avec la transversale (59′). Le jeu se débride. Maubleu sort la parade devant Mathias Autret (60′) tandis que le contre grenoblois se conclut par un centre capté par Gautier Larsonneur, dernier rempart brestois. Sotoca y va de sa frappe enroulée du gauche mais manque de précision (65′). Les deux équipes se rendent coup pour coup. Casteletto monte plus haut que tout le monde sur corner mais Brice Maubleu veille. Coup de tonnerre à la 78′. Yoann Court lance Gaëtan Charbonnier dans la profondeur. Sa frappe en bout de course passe entre les jambes de l’infortuné Brice Maubleu (1-2). Le second meilleur buteur de L2, peu en vue jusque là, signe sa septième réalisations depuis le début de saison. Il reste 20 minutes à Grenoble pour revenir. Malheureusement, ni Sotoca excentré côté droit (79′), ni Sanusi sur coup franc (82′), ni Benet de la tête (89′) ne parviendront à tromper la vigilance de Larsonneur.

Face à une solide formation de Brest, le GF38 concède sa première défaite de la saison dans son stade fétiche. Il faudra aller récupérer les points la semaine prochaine au Red Star.