FC Vendenheim-GF38: Chocs en stock!

Deux matches, deux victoires. Le début de saison grenoblois est très bon. Après être allé s’imposer à Metz 2-0, c’est la solide formation de Nancy qui a du s’incliner devant le GF38, 1-0. Les choses sérieuses s’enchaînent à vitesse grand V avec un déplacement chez le leader invaincu de ce championnat, Vendenheim. Un nouveau choc!

Résultats de la troisième journée
GF38-Nancy 1-0
ESAP Metz-Vendenheim 0-1
Saint-Etienne-Yzeure 1-1
Portet-Montauban 1-3
Toulouse-O.Marseille 0-2
Ambilly Croix de Savoie-Vauban Strasbourg 1-1
Exempt: ASPTT Albi

Marlyse Ngo Ndoumbouck muette!
C’est peu de dire que la défense grenobloise a eu du travail face à Nancy, mais la bande à Océane Grange a tenu le choc. Une grosse performance, sachant que le camp lorrain comptait dans ses rangs la meilleure buteuse du précédent exercice avec vingt-huit réalisations, Marlyse Ngo Ndoumbouck. Pour situer le niveau de la joueuse, Laura Bouillot, second meilleur artificier avec Dijon pointait à onze longueurs. La performance est donc appréciée à sa juste valeur par Nicolas Bach, le coach dauphinois: «Ce match était très compliqué, comme prévu, face à une formation agressive comptant dans ses rangs beaucoup de joueuses ayant connues la première division. Les filles ont su répondre présentes dans l’engagement. Nous avons plié par moment mais jamais rompu. L’an passé contre Nancy, nous n’avions jamais réussi à trouver la faille et ce petit but est une réelle satisfaction. Ne pas en encaisser également. Face à leur grosse force de frappe, c’est un gros point positif, même si Marlyse Ngo Ndoumbouck n’était pas à 100% sur ce match.» L’entraîneur alpin voit malgré tout des axes d’amélioration: «Après la récupération, mes joueuses ont manqué de maîtrise et se sont trop précipitées. Nous avons rendu trop de ballons avec pour conséquence un jeu haché. Bonifier nos ballons gagnésera un des axes à travailler prochainement.» Un petit but de Claudia Fabre donc, en fin de première période, suffit au bonheur grenoblois. La puissante attaquante grenobloise signe de la meilleur des façons son retour, elle qui n’était pas sur la feuille de match lors de la première journée de championnat à Metz. Cela prouve la qualité et la densité du groupe grenoblois. Une impression confirmée par le coach alpin: «C’est notre force cette année, le collectif. Les filles qui jouent en réserve sont capables d’être titulaires en D2. Nous n’avons pas onze indispensables et trois remplaçantes mais un groupe de vingt-trois filles de grande qualité et de niveau homogène. Elles doivent toutes rester concernées car elles peuvent toutes jouer.»

Classement après trois journées

PI

EQUIPE

PTS

JO

G

N

P

F

Bp

Bc

Dif

1

F.C VENDENHEIM

9

3

3

0

0

0

6

0

0

6

2

OLYMPIQUE MARSEILLE

9

3

3

0

0

0

4

0

0

4

3

YZEURE ALLIER AUV.

7

3

2

1

0

0

9

1

0

8

4

MONTAUBAN F.C

7

3

2

1

0

0

7

3

0

4

5

GRENOBLE FOOT 38

6

2

2

0

0

0

3

0

0

3

6

A.S NANCY LORRAINE

4

3

1

1

1

0

4

1

0

3

7

A.S.PTT ALBI

3

2

1

0

1

0

3

4

0

-1

8

A.S SAINT-ÉTIENNE

2

3

0

2

1

0

3

4

0

-1

9

STRG PIERROTS VAUBAN

1

2

0

1

1

0

2

4

0

-2

10

CROIX SAVOIE AMBILLY

1

3

0

1

2

0

1

7

0

-6

11

E.S.A.P METZ

1

3

0

1

2

0

0

3

0

-3

12

TOULOUSE F.C

0

3

0

0

3

0

0

6

0

-6

13

A.S PORTET CARREFOUR

0

3

0

0

3

0

1

10

0

-9

Pour rappel, suite au repêchage de l’équipe de Strasbourg Vauban, la poule B de seconde division comporte treize équipes, donc un exempt à chaque journée. Le GF38 l’a été lors du second acte.

Vendenheim, comme on se retrouve!
Grenoble est solide sur ses bases, une caractéristique de la saison passée qui semble se confirmer à nouveau. Le GF n’aura pas encaissé de buts lors des deux premières journées. Même son de cloche côté alsacien avec une défense imperméable en trois rencontres et une attaque prolifique avec six buts inscrits, contre trois pour les iséroises (un match en moins). Avec trois victoires au compteur,à Toulouse 2-0, contre Portet 3-0 et à Metz 1-0, c’est en position de leader que le FC Vendenheim va accueillir les grenobloises. La saison passée, à pareil époque, les rôles étaient inversés. Le premier Grenoble s’était imposé à l’occasion de la troisième journée de championnat deux buts à un à Lesdiguières, avec une fin de match tendu. Le retour avait vu la formation du FC Vendenheim faire la loi à domicile en gagnant un but à zéro. Bref les duels entre les deux équipes sont souvent équilibrés. La future confrontation ne devrait pas échapper à la règle. C’est aussi le sentiment de Nicolas Bach: «Nous avions perdu là-bas la saison passée. Nous savons que l’opposition sera très difficile et très accrochée.» Deux équipes invaincues qui se défient. Ce match serait-il déjà un tournant de la saison? «Trop tôt » confesse l’entraîneur isérois qui développe sa pensée: «Tous les matches sont importants et il faut prendre les points quand on peut. Que nous perdions ou nous gagnions, cela ne changera pas nos perspectives. Nous allons essayer de reproduire les mêmes efforts que face à Nancy. Nous nous déplaçons avec beaucoup d’humilité mais avec la ferme intention de nous imposer.» A ces fins, Nicolas Bach nous livre les dernières consignes dictées à ses filles : «Jouer libérées avec un état d’esprit exemplaire, essayer d’imposer notre jeu et progresser par rapport à notre dernière sortie.» Comme une évidence!

Programme de la quatrième journée
Vendenheim- GF38
ASPTT Albi-Ambilly Croix de Savoie
Yzeure-Toulouse
Vauban Strasbourg-Saint-Etienne
Montauban-ESAP Metz
O.Marseille-Portet
Exempt: Nancy

C’est donc un nouveau choc qui s’offre aux dauphinoises. Le précédent s’est bien passé. Celui-ci doit confirmer la tendance. Les dynamiques sont bonnes dans les deux camps. Au GF 38 de stopper la série alsacienne et de faire perdurer la sienne, longtemps, très longtemps…

FC Vendenheim-GF38, Dimanche 23 septembre, 14h00, Stade du Waldeck, Vendenheim