#R2 Mathieu Cianci (entraîneur AC Seyssinet) : « Nous arrivons en outsider »

La saison reprend ce week-end pour Mathieu Cianci et l’AC Seyssinnet avec la réception du Valdaine FC. L’entraîneur isérois nous livre son analyse de l’exercice précédent et sa vision pour celui à venir, entre excitation et ambition.

La saison dernière a été compliquée. Quel bilan tires-tu ?

Il a été très vite nécessaire de faire un bilan pour préparer la saison suivante au mieux. Nous avons par moments frôlé l’excellence (4ème à la fin des matchs aller, 7ème tour de coupe de France, ¼ de final de Coupe LAURA) mais aussi la médiocrité en passant très proche d’une relégation en R3. Il fallait donc analyser les raisons de ce second point et y remédier. Bien entendu ce bilan appartient au staff et aux joueurs et la seule chose qui est importante aujourd’hui, c’est la saison qui arrive.

Tu repars cette saison sûrement avec de nouveaux objectifs. Peux-tu nous dire quelles sont vos ambitions ?

Nous sommes heureux de repartir en R2 cette saison et ça change déjà beaucoup de choses dans l’approche de la saison et l’état d’esprit qui en découle. Chaque saison l’objectif de départ reste le même à savoir gagner tous les matchs. Maintenant cette saison est un tournant pour nous car c’est la 3ème année du projet que nous mettons en place avec Greg et forcément les résultats devront être au bout. La qualité du projet de jeu n’est pas à remettre en question, il faut juste qu’elle se traduise en performances à présent. Il faudra donc commencer très fort ce championnat mais ce groupe peut finir dans les quatre premiers et il sera attendu comme chaque saison quel que soit ses ambitions.

Vous avez fait un recrutement de choix, penses-tu que les nouveaux joueurs vont rentrer dans le moule ?

Nous avons eu beaucoup de sollicitations cet été ce qui est valorisant pour le projet. Maintenant il va de soi que les joueurs qui intègrent le projet répondent selon nous à des critères sportifs et humains. Les temps de passage sur l’assimilation du projet seront surement différents mais leur intelligence tactique et leur expérience feront que très vite ils rentreront dans le projet de jeu. Après le moule est large et une place est laissée à leur créativité. Puis les garçons présents depuis le début du projet ont également pris de l’expérience et ont progressé et tout ça élève le niveau global. Nous avons clairement un groupe plus homogène que les années précédentes en tout point de vue maintenant on verra comment il aborde la compétition avec ses enjeux et les premiers choix.

« Seyssinet doit redevenir le club formateur qu’il a toujours été »

Comment vois-tu cette poule ?

C’est une poule très homogène où chaque match sera disputé et se jouera sur des détails. Nous retrouvons cinq équipes de notre poule de l’an passé. Après, l’organisation, les infrastructures, le recrutement et les moyens financiers de 2-3 clubs de la poule font d’eux des favoris naturels et nous arrivons en outsider.

Est-ce que vous vous entendez toujours aussi bien avec Greg Bardaro ?

Oui bien sûr ! Il y a une complémentarité évidente. Avec Greg c’est comme dans un couple, nous apprenons à nous découvrir chaque jour. Ça n’est pas inné de réussir à travailler en binôme et nous ne sommes pas forcément toujours d’accord sur tout au départ mais nous avons des valeurs communes qui nous unissent et une capacité à débattre pour trouver le meilleur compromis pour le projet de jeu et pour l’équipe. Nous nous apportons énormément de connaissances mutuellement et nous progressons ensemble.

Vous avez un nouveau président. Est-ce qu’il vous suit dans vos projets communs ?

Effectivement une grande partie du bureau précédent a été renouvelée car il y avait une grande fatigue qui s’était accumulée chez beaucoup d’entre eux et nous les remercions. Le président nous a fixé un cap et c’est à nous de le tenir. Pour le moment chacun doit prendre ses repères et faire un état des lieux avant de partir dans des grands chantiers indispensables à la pérennisation du club et son évolution. Aujourd’hui, l’équipe première est plus que jamais la vitrine du club et elle doit à minima rester à ce niveau sportif. L’enjeu premier reste de faire monter notre équipe réserve et l’équipe 3 afin de resserrer les écarts de niveaux. Enfin le niveau de nos équipes jeunes et la qualité de leur encadrement doivent être les axes de notre projet commun car Seyssinet doit redevenir le club formateur qu’il a toujours été. Si chacun sait faire preuve de patience et de détermination, le défi s’annonce passionnant.