#Volley Les Poules d’Elite et de Nationale connues !

Hier ont été annoncées les poules d’Elite et de Nationale pour la saison prochaine. Découvrez les poules concernant nos clubs dauphinois !

Elite Féminine Poule B : VB Romans

Après une belle saison en deuxième division et un maintien obtenu après des plays-downs sans faute, le VB Romanais aura l’ambition de se stabiliser en Elite. Depuis 7 ans au club, la coach Irina Nunge à cédé sa place à Maximilien de Parmentier qui officiera donc la saison prochaine auprès de l’ancien du club Laaziz Biba, nouvel entraineur adjoint. Pourquoi pas rêver plus haut dans une poule remaniée après tout de même une belle 4ème place la saison passée !

Elite Masculine Poule B : Grenoble VUC

Une saison 2017-2018 en demie-teinte qui se sera terminée par un suspens interminable concernant la descente ou le maintien du club grenoblois qui tournait finalement en faveur du GVUC. A la suite de cet épisode mouvementé, le club finalement maintenu a vu plusieurs de ses hommes quitter le navire alors qu’il n’enregistrait qu’une arrivée à la mi-juin. Le club devra se renforcer pour se stabiliser en Elite et s’éviter des sueurs froides de dernière journée !

Nationale 2 Masculine Poule B : US St Egrevoise

Une poule de l’Est pour Saint-Egreve qui se retrouve avec notamment les deux club de strasbourg, contrairement à la poule sudiste de l’année passée. Espérons que cela insufflera un nouveau vent pour nos isérois qui sont passés proches de la descente en Nationale 3 avec une 10ème place de la Poule A. Ce ne sera pas facile mais les St Egrevois auront les armes pour se maintenir de nouveau en N2.

Nationale 3 Féminine Poule B : Grenoble VUC Féminine

Après une belle saison pour le club terminée à la seconde place de leur poule de N3 Féminine, les grenobloises feront face à un certain changement, coach et joueuses n’étant pas sur de continuer l’aventure dans la capitale des Alpes. Il faudra reconstruire et continuer sur la même dynamique positive qui s’est créée autour de ce « groupe de copines » comme elles aiment se nommer. Dans une poule aux consonances rhone-alpines, le GVUC aura son mot à dire et pourrait jouer les premiers rôles !

capture-decran-2018-07-05-a-11-59-41