Slaven Brdar : quatrième recrue du GSMHGUC !

Le GSMHGUC continue de se renforcer. Après avoir fait signé l’ailier droit grec de Pontault-Combault Grigorios Ioannou, le pivot de Massy Lucas Verhaeghe, le gardien de l’USSE Oscar Demiot, c’est au tour du croate Slaven Brdar d’officialiser sa venue. L’arrière gauche a fait le court déplacement depuis Valence. 28 ans, 1,96 m, 103kgs, les portes des vestiaires de Néruda et de Navarre risquent d’être trop étroites pour les larges épaules du croate, champion du monde U19 avec la Croatie.

Slaven Brdar, prononcer Berdar «mais comme vous pouvez ça ira» entame tout sourire le néo isérois. Le croate a été séduit par les ambitions martinéro-grenobloises, «un projet très intéressant, j’ai hâte de découvrir la Proligue.» Impatient, mais aussi de la crainte à l’idée de découvrir cette seconde division réputée très relevée ? «Pas du tout» rétorque le champion du monde : «Je n’ai aucune peur. Tu n’as pas le droit d’avoir peur quand tu joues au hand.» Aziz Benkahla confirme: «Pas le genre à douter. Il a très envie de s’imposer et prouver qu’il peut aussi briller à ce niveau.»
Le néo rouge et blanc est un joueur qui possède une belle expérience en N1, surtout à Villefranche où il a passé trois saisons. Plusieurs fois dans le top 5 des meilleurs buteurs de la troisième division française, Slaven Brdar possède «un gros bras» dixit le coach alpin. Celui-ci nous aide à faire plus ample connaissance avec son dernier renfort : «Slaven est un bon joueur de handball. C’est un arrière gauche au physique imposant qui attaque et qui défend (poste 3). Un joueur qui, quand il retrouvera sa forme physique, offrira des solutions dans les tirs de loin.»
Le nouvel arrière du GSMHGUC a eu l’occasion par deux fois de croiser la route des Rouge et Blanc la saison dernière. C’était lors des playoffs avec Valence. Il s’était incliné à deux reprises. Slaven Brdar avait apprécié la prestation de ses adversaires : «J’avais vu une équipe qui jouait ensemble, qui bataillait ensemble, qui attaquait et défendait en groupe, j’avais beaucoup aimé.» Saura-t-il se fondre dans le moule isérois et embrasser les vertus défensives de sa nouvelle formation ? Slaven Brdar est catégorique: «Moi je viens des Balkans et en Croatie on joue comme ça, pour les autres. Les valeurs du GSMHGUC ressemblent à celles de mon pays.» D’autant plus proches quand on sait que Slaven Brdar va retrouver en Isère le rouge et blanc, les couleurs de sa Croatie natale… de quoi lui donner des ailes ? «Chez nous ce sont des carreaux» nuance t-il avant d’ajouter le sourire aux lèvres : «Cela va me rappeler mon titre de champion du monde avec mon pays, mon plus beau souvenir dans ce sport. Mêmes couleurs ou pas, je me battrai pour le club comme pour mon pays.» Des paroles comme on les aime ! Aziz Benkahla se veut lui aussi rassurant sur l’état d’esprit du croate : «C’est un garçon que je suis depuis quelques temps, depuis son passage à Villefranche précisément. C’est un gars qui se bat sur le terrain, sa mentalité correspond parfaitement aux valeurs de l’équipe. Je n’ai aucun doute quand à son implication.»
Le garçon a un leitmotiv : «le travail, le travail et encore le travail, pour progresser individuellement et rendre l’équipe meilleure» et apporter au club isérois «sa force, sa bonne humeur et sa volonté de gagner» dixit l’intéressé.
Pour finir sur une note plus légère on a posé une question piège au néo dauphinois, la Croatie de Modric championne du monde ou le GSMHGUC qui se maintient en Proligue ? Quelques secondes de réflexions avant de déclarer: «On va dire les deux, ce serait bien.»

Le bras droit de Slaven Brdar ne sera pas de trop pour aider le GSMHGUC a chercher son maintien en Proligue. L’état d’esprit et le talent sont là. De bonnes bases…

Slaven Brdar en bref
En Croatie : Viro Virotica, RK Varteck di capio, RKB Jelouar, RK Siscia,
En Italie : Pallamano Noci,
En France : Semur en Auxois, Villefranche HB, Valence handball
Ses stats lorsqu’ils jouaient à Villefranche (N1)
14/15 7,1 buts/match
15/16 8,2 buts/match
16/17 6,8 buts / match
17/18 Valence Handball
Champion du monde juniors en Tunisie avec la Croatie