Lucas Verhaeghe, second renfort isérois: le GSMHGUC sort les muscles!

«Un monstre physique!» C’est en ces termes que Sébastien Chabannes, le président du GSMHGUC, évoque sa nouvelle recrue. En provenance de Massy, Lucas Verhaeghe, 24 ans mesure 1,92 m et pèse 120 Kgs. Rien que ça! Avec lui, Joris Dei Négri et Ryadh Souid au poste de pivot, le GSMHGUC joue les gros bras. Çà risque de jouer des coudes et déménager fort devant la zone…

Quand on aperçoit ce «joli bébé», on se dit que Lucas Verhaeghe pourrait tout aussi bien rejoindre le voisin de FCG. «Non non, je viens bien pour le GSMHGUC» en plaisante l’Intéressé.
Aziz Benkahla à l’évocation des mensurations de son nouveau pivot, tempère un peu: «Je pense qu’il y a quelques kilos de trop mais son va s’en charger lors de la préparation estivale (rires).» N’empêche, avec son physique de déménageur, Lucas Verhaeghe a bien l’intention de créer des brèches dans les défenses compactes de Proligue: «C’est vrai que je joue sur mon gabarit pour libérer des espaces à mes coéquipiers» affirme le jeune pivot.
Lucas Verhaeghe a été formé en région parisienne, à Massy précisément où il évoluait depuis cinq années. Il vient d’effectuer avec le club de l’Essonne une saison en Lidl Star ligue. Le bilan est mitigé avec 20 matches joués pour 5 buts marqués. Il y a forcément de la déception quand à la relégation (dernier de la poule) et surtout une année où Lucas Verhaeghe n’a pas eu le temps de jeu escompté. Un facteur qui l’a aussi décidé à rejoindre le Dauphiné: «J’avais un peu moins la confiance du staff. Le fait de voir autre chose va me faire du bien. J’avais besoin de me relancer avec un nouveau projet. Je rejoins un club bien structuré qui va m’offrir la possibilité de continuer à évoluer en Proligue, un nouveau challenge qui s’offre à moi.»
L’ancien massicois est un pivot offensif qui rejoint l’Isère avec des ambitions: «J’ai envie de continuer à progresser et d’acquérir toute la panoplie du pivot moderne, comme les prises de position par exemple. Je souhaite aussi m’améliorer dans le secteur défensif. Quand à l’équipe, je souhaite que l’on assure notre maintien le plus rapidement possible.»
Aziz benkahla revient sur les qualités de sa recrue: «C’est un jeune joueur avec des qualités offensives intéressantes qui doit aussi s’améliorer d’un point de vue défensif.»
Lucas Verhaeghe va donc découvrir un nouveau point de chute. Peut-être un peu d’appréhension à l’idée de mettre les voiles? «C’est malgré tout compliqué de quitter mon club formateur, d’autant que je ne connais pas grand monde de l’équipe à part Marius (Ndlr Randrietseheno) que j’ai croisé quand il jouait à Limoges. Sur les bruits entendus et sur ce que j’ai pu voir, c’est un groupe qui vit bien avec des joueurs animés d’un bon état d’esprit. Je vais tout mettre en œuvre pour bien réussir à m’intégrer.» Entouré des anciens de la boutique comme Hakim Malek, ou Samy Bendjaballah, il ne devrait pas y a avoir trop de problèmes de ce côté là.
Le GSMHGUC, avec Joris Dei Négri et Ryadh Souid, aura donc trois pivots de gros calibre dans son effectif. Lucas Verhaeghe évoque la concurrence: «J’ai croisé une fois Ryadh Souid, c’est un excellent joueur, mais surtout un garçon très simple avec qui le contact est très bien passé. Je pense que nous allons vivre une concurrence saine qui va tous nous tirer vers le haut.»
Le néo dauphinois, malgré son jeune âge, possède une expérience de la Lidl Star Ligue mais aussi de la Proligue. Nous lui avons donc demandé quels étaient les ingrédient pour exister dans cette seconde division, «la meilleure au monde» dixit Etienne Capon, directeur générale de la LNH? Lucas Verhaeghe est catégorique: «Je pense que pour performer dans cette division de plus en plus dense et de plus en plus relevée, il faut être très fort à domicile. Ensuite il faut aller chercher des points à l’extérieur contre les concurrents directs et essayer de réaliser quelques exploits chez les gros. Il est important de ne jamais rien lâcher et lutter jusqu’au bout car le maintien peut se jouer à la dernière minute de l’ultime journée.»

Ne jamais rien lâcher, lutter jusqu’au bout… Des valeurs qui parlent au GSMHGUC. Le club martinero-grenoblois devrait pouvoir compter sur le (chêne) massif Lucas Verhaeghe pour enraciner durablement le GSMHGUC en Proligue!